J'adore le manga Sailormoon et vous ? est un forum trés actif et surement un des meilleurs sur sailor moon les membres sont trés sympatiques et on parle aussi d'autres mangas, alors inscrit-toi !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 24 Aoû 2009 - 0:32

A ce même moment, Espérance était encore au château de son père. Elle était dans la bibliothèque à la recherche d’une lecture, qui pouvait la passionner. Depuis toute petite, elle aimait passer du temps dans ce lieu. C’était toujours calme et elle avait accès à de nombreuses lectures. Ses préférés étaient les grandes tragédies grecques, les romans parlant d’amour ainsi que ceux de combats épiques. Elle les affectionnait beaucoup car elle admirait la vie de ces personnages, qui étaient pleins de rebondissement et que surtout ils réalisaient leurs rêves.
Mais ce soir là, ce n’était pas ce genre de livres qu’elle voulait lire, elle voulait se documenter sur les vampires notamment les Sangs Purs. Elle avait lu quelques ouvrages mais cela n’était pas suffisant. Elle voulait savoir pourquoi elle n’était pas un vampire, connaître leurs faiblesses et surtout leur genèse. Elle regarda à travers tous les rayons et vit un livre qu’elle n’avait jamais vu auparavant. Elle le prit tout époussetant la poussière dessus. La couverture était sombre et le titre apparaissait en lettre dorée Secrete Si Legende De Vampiri. Il paraissait très ancien et elle décida de l’emmener avec elle, au manoir, afin de lire en toute sécurité et liberté. Elle partit de la bibliothèque.

Dans la salle où se passait la réunion, les passions se déchaînaient. L’apparition de cette personne était contestée. A son arrivée, elle fut projetée au fond de la pièce violemment. C’était Insaf, de nature si calme, n’avait pu se contrôler. C’était très compréhensible de sa part, elle avait en face d’elle, l’homme qui avait trahi sa sœur Céline et qui était responsable de son malheur. En effet, c’était bien Riku qui était apparu par ce passage lumineux. Kaname commença à calmer Insaf :
« - S’il te plaît calme toi et laisse moi d’expliquer pourquoi il est ici ! dit il tout en asseyant Insaf, pleine de colère.
- Tu vas lui donner quelles excuses ? l’interrogea t elle d’un air provocateur. Après ce qu’il a fait je n’ai aucune confiance que ce soit envers son côté humain ni envers celui de serviteur de Rido. Il t’a également manipulé afin s’infiltrer parmi nous ? Je croyais que tu aimais encore ma sœur !
- Ne mélangeons pas tout ! Je n’ai pas plus confiance en lui que toi mais nous devons le faire pour la sauver ainsi que l’avenir du Monde. Concernant mes sentiments pour elle, cela ne concerne que moi. Ils n’ont rien à voir là dedans.
- Si tu le dis mais je sais qu’ils ont changé, ce qui serait normal après ces longues années. Que fait-on alors ?lui demanda t elle en le fixant dans les yeux.
- On va le laisser parler répondit il en lui faisant signe de commencer.
- En fait, je suis venu ici pour vous aider bredouilla t il tout en évitant les regards noirs des sœurs d’amitié et celui de Kaname, qui, était assez inquisiteur.
- Nous aider comment ? objecta Bérengère d’un ton sec.
- En vous donnant accès de mon maître afin de les délivrer et de sauver le Monde.
- Les ? demanda Lidia sous le choc.
- Oui, Céline a eu deux enfants Ryo et Espérance il y a seize ans. Et c’est à l’occasion de leur anniversaire que vous pourrez vous infiltrer… Enfin repérer les lieux surtout.
- Tu as attendu seize ans pour réagir !! Tu es vraiment pire que je le croyais ! Et pourquoi maintenant ? lui demanda Insaf en cherchant la faille et surtout en essayant de voir de la sincérité dans ses propos.
- Je me sens liée à sa fille, Espérance, qui doit connaître le Monde et je veux que Céline soit heureuse. Je m’en veux terriblement de lui avoir fait ça…
- Tes arguments tiennent la route même s’il a un point que je doute fort sur la noblesse de ton acte lui déclara l’ainée des sœurs. Et comment comptes t’y prendre pour nous permettre notre infiltration ?
- J’enlèverais la protection du château et vous irez au bal, qui, fête l’anniversaire de ces deux adolescents. Ainsi, vous verrez la santé de Céline et celles de ses enfants.
- Est-elle au courant de ton changement de camp et de ce projet ? acceptera t elle de t’écouter et de te donner les invitations ? questionna Bérengère qui voyait Kaname, appréhendé un éclatement.
- Elle ne sait rien pour l’instant mais j’ai l’intention de lui en parler. Il me faut d’abord votre accord avant et permettre de rendre ce projet possible.
- Et tu fais comment vis-à-vis de tes supérieurs ? demanda Thibalt de façon inattendu aux yeux de tous.
- Je ne change pas mon comportement envers eux. Je me protégerais mes pensées en leur laissant accès à celles qui les intéressent.
- Je n’ai pas plus confiance en lui que vous déclara le directeur mais tentons notre chance. On pourra connaître les faiblesses de Rido et s’il nous trahi, nous tacherons de se charger de lui à notre manière déclara t il en fixant Riku qui ravalait sa salive.
- Donc qui est pour collaborer avec lui et tenter cette mission ? demanda Kaname d’une voix sonore afin que tout le monde l’entende. »

Les mains se levèrent une à une malgré une grande hésitation parmi eux. La dernière a levé la main, ce fut Insaf. Elle n’avait aucune confiance envers Riku et se méfiait de lui bien plus qu’avant. Elle connaissait la véritable raison de cet acte de résistance. Elle en était dégoûté mais priait au fond de son cœur pour que ses soupçons soient faux et que sa lucidité les protègeraient.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 27 Aoû 2009 - 23:29

Les jours passèrent au Royaume de Rido et Céline continuait à préparer ce bal. Elle voulait rendre hommage à un modèle féminin qui s’était battue pour ces convictions, un exemple pour toute femme et elle devait tout faire pour ce soit réussi. De plus, elle voulait un bal bien précis dont de nombreuses personnes en rêvaient pour son ambiance mystérieuse et romantique. Tout devait être parfait surtout que son époux était exigeant. Riku la suivait tout le temps, elle s’y était habituée malgré leur passé commun et son secret. Ce jour là, il lui semblait préoccupé. Elle ne chercha pas à en connaître la raison. Cela faisait de longues années qu’elle ne se préoccupait plus de ce qu’il ressentait ou encore son bien être, elle avait beaucoup trop souffert pour penser à lui.

Dans la journée, elle aperçut un message dans la poche de sa robe. Elle parut surprise sur le coup mais décida de le lire dans sa chambre. A cet instant, elle entendit le bruit d’une armée sortant du château. Elle regarda à travers la fenêtre et constata que Rido partait à la conquête d’un nouveau royaume mais cette fois ci, Céline aperçut son fils parmi le régiment. Il ressemblait beaucoup à son père mais elle avait peur de le perdre. Il était malgré tout sa chair et elle ne voulait pas le perdre. Ce soir là, elle mangea et lut le message. Il était de Riku et lui donnait rendez vous dans la tour du château. Avant de le rejoindre, elle prit toutes les précautions nécessaires. Il n’y avait aucun garde et sa fille lisait dans sa chambre.
Elle partit discrètement du manoir et se dirigea vers le château. Il n’était pas très loin et assez facile d’accès dans la nuit. Elle pénétra dans l’entrée. Tout était calme. Elle prit la direction de la tour mais elle devait attention à Mickel. Son époux était certes partit pour la guerre mais son acolyte, son mage comme elle l’aimait le qualifier était toujours là et il avait un risque qu’il la surprenne ou encore qu’il lise dans ses pensées. Elle ne savait guère bien défendre son esprit. Elle passa vers le bureau du collaborateur du vil Sang Pur et tourna à gauche en direction des tours. Elle monta les escaliers qui ne cessaient de monter et arriva sur le lieu du rendez vous. Riku l’attendait et Céline s’approcha. Il faisait froid au sommet de cette tour mais on voyait la lune illuminée la nuit. Le visage de Riku était éclairé par celle-ci et lorsqu’il se retourna, Céline fut sous le choc. Il avait repris son apparence humaine et commença à lui parler :
« - Vous voilà enfin ! J’espère qu’aucun garde ne vous aperçu...
- Non aucun… lui répondit elle troublée par cette nouvelle apparence. Pourquoi êtes-vous sous cette forme humaine ? osa-t-elle lui demander
- Tout simplement parce je pense ce sera plus simple pour vous de discuter en me voyant sous cette forme et puis…expliqua t il sans achever sa phrase
- Que vous soyez sous cette forme ou sous l’autre, cela ne change rien pour moi…Je ne puis vous faire confiance…Dites ce que vous vouliez me dire qu’on en finisse…
- Voilà, j’ai quéri vos sœurs et leurs amis afin de mettre un projet en place. Ce projet consiste à lever la protection du château lors du grand bal. Grâce à cela, ils pourront voir votre état et repérer les lieux pour une éventuelle attaque lui déclara-t-il
- Et vous voulez que je réponde quoi à cela ! lui dit elle avec un début de colère audible dans un sa voix
- Je veux votre accord car vos sœurs l’ont exigé et puis vous êtes la principale concernée…
- Je ne sais pas et en plus je n’ai plus confiance en vous depuis ce jour…Vous risquez encore une fois nous trahir…lui avoua t elle
- Je ne le ferais point…
- Je n’ai aucune garanties et pour quelles raisons faire cela après ces longues années ?le questionna t elle
- Parce que…Je me sens lié à Espérance et je le fais pour toi, Céline.
- Pour moi ? Je ne vous crois pas, vos intentions sont tous autres… Dites moi votre véritable raison exigea t elle
- Je le fais parce que je m’en veux terriblement de t’avoir fait subir tout cela et surtout je t’aime encore lâcha t il
- Rien de noble dans cet acte dit-elle. Je ne ressens plus rien pour vous depuis bien longtemps quelque soit votre apparence. Notre relation et mes sentiments font partie du passé et quelque soit tes actes, rien y changera. Je ne vous aime plus.
- Je comprends mais je veux votre accord pour ce projet. Il est pour le bien de tous dit il se rapprochant de sa reine
- Laissez-moi y réfléchir en évitant son regard
- Je vous laisserais y réfléchir mais faites vite lui répondit il et l’embrassa
- Arrête !! Je ne veux plus rien venant de toi lui cria t elle en le repoussant. Je m’en vais ! »

Elle partit rapidement et Riku resta un moment dans la tour. Il avait honte de son acte mais espérait que la réponse de Céline serait positive.

A la Cross Academy, tout le monde était perturbé par les évènements de la nuit dernière. Celle qui était la plus bouleversée des sœurs c’était Insaf. Elle avait de grandes difficultés à comprendre le comportement de Riku et à lui accorder sa confiance. Elle n’avait rien dormi de la nuit et ne parlait presque plus. André se sentait impuissant face à cela.
Elle l’avait tant soutenu lors de la perte de leur amie d’enfance Oscar. En effet, par le passé, il n’avait que de yeux pour Oscar et il l’avait suivit dans l’armée. Là bas, ils étaient devenus proches jusqu’au jour où sa bien aimée mourut au combat. Abattu, il avait décidé de retourner sur les terres de son enfance. Il avait revu Insaf, sa confidente. Elle avait remarqué sa profonde tristesse et apprit cette terrible nouvelle. Elle l’avait soutenu, réconforté et écouté. Elle avait fait tant pour lui. Il ne s’était jamais rendu compte qu’elle aimait, jusqu’au jour du bal de la fête nationale où il découvrit ses véritables sentiments pour Insaf. Il l’aimait profondément et il se déclara ce jour là, lors du lancement des feux d’artifices. Ils se marièrent un mois après en toute intimité et ils ne s’étaient plus jamais séparés veillant l’un sur l’autre. Ils étaient un exemple pour chacune des sœurs.
Mais en ce moment, il se sentait le plus perdu des époux. Il avait l’impression que tout ce qu’il faisait ne servait à rien. Il voulait tout simplement la voir sourire et qu’elle lui parle. Il ne supportait pas cette détresse présente en elle. Le soir venu, il lui avait préparé son plat préféré mais elle ne mangea pas et préféra se réfugier dans leur chambre. Il resta un moment seul en cherchant une solution. Il décida de la rejoindre dans leur chambre et tenta de lui parler mais en vain. Elle vint vers lui et fondit en larmes. Ses larmes exprimaient la peur pour les siens, ses sœurs, du danger en coopérant avec Riku. Elle avait caché toutes ses peurs en elle en apparaissant forte pour ses sœurs. Il la garda dans ses bras tout au long de la nuit en lui murmurant de douces paroles réconfortantes et la protégeant dans ses bras. Elle lui était précieuse et comprenait ses sentiments. Il serait à ses côtés quoiqu’il arrive et ferait tout pour qu’elle retrouve sa sérénité. Elle le méritait tant…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 30 Aoû 2009 - 13:48

Rido était de retour de guerre. Il avait acquis un nouveau royaume et le peuple se réjouissait de son retour. Son fils était à ses côtés mais ne montrait aucunes émotions face à l’acclament de la foule. Rido était fière de lui, il avait combattu avec une grande force et beaucoup de tactiques. Lors de cette bataille, Ryo n’avait cessé de penser à sa sœur. C’était cet amour en lui qui lui avait tant de forces et courage. Il voulait la revoir.
A leur arrivée, les deux femmes étaient descendues pour leur souhaiter la bienvenue. Céline ne put s’empêcher de le serrer dans ses bras. Il était gêné. Puis vint sa sœur qu’il accueillit avec sa plus grande spontanéité. Elle lui avait sauté à son cou et ne put se retenir son cœur battre à la chamade. Il était si heureux de la voir et il était si émerveillé par cette jeune femme. Rido en profita pour dire qu’ils allaient tous déjeuner ensemble et qu’il devait leur annoncer une grande nouvelle.
Après un peu de repos et un moment de relaxation aux sources chaudes, Ryo s’habilla pour le déjeuner. La grande nouvelle que devait annoncer son père, lors, de ce repas, le tracassait. Il mit sa tunique de velours noire avec sa parure d’armes et se dirigea vers la salle où avait lieu le repas. Il arriva et s’installa à la droite de son père. Il ne put détacher son regard d’Espérance. Sa robe courte de couleur vert anis la mettait dans en valeur et son regard bleuté ne cessait de l’hypnotiser. Le repas commença et les serviteurs leur amenèrent chaque plat. Il appréhendait le moment de l’annonce et il trouvait que son père tardait à la faire. Il n’était pas le seul dans ce cas. Il observait sa mère et sa sœur qui étaient tout aussi nerveuses que lui. Le moment redouté de tous arriva :
« - Tout à l’heure, je vous ai dit que j’allais vous annoncer une grande nouvelle ! C’est le cas et cela vous concerne expliqua t il en regardant les deux jeunes gens.
- Cela nous concerne tous les deux ? s’interloqua Espérance en voyant sa mère blanchir et les traits de son visage se crispés à chaque mots que prononçait son époux.
- Oui j’ai bien dit cela. N’ayant pas trouvé de prétendants dignes de votre rang, j’ai décidé de vous unir tous les deux déclara t il d’une voix calme et sereine.
- Vous allez nous marier ensemble…dit Ryo dont son cœur battait de plus en plus rapidement et il avait du mal à le croire
- Oui. Vous devriez vous en réjouir en observant Espérance, qui, bizarrement ne disait rien et ne se rebellait pas.
- Nous réjouir ? Vous n’avez vraiment aucun cœur et ne voyait que vos intérêts ! Vous êtes répugnant ! bondit Céline de sa chaise de rage. Ils ne savant rien de l’amour et vous les unissez ! vous n’aimez donc vraiment pas vos enfants …rajouta t elle en partant de la pièce.
- Je suis le Roi et l’on m’obéit. Que cela leur plaise ou pas, ils se marieront pour le bien de notre famille hurla t il en la voyant partir et frappant du poing sur la table. »

Céline partit en direction du manoir en marchant assez précipitamment. Riku la suivait tant bien que mal. Elle arriva dans sa demeure et monta dans sa chambre. Des larmes coulaient le long de son visage. Elle n’avait cessé de pleurer depuis son départ. Riku, arrivé devant sa chambre, l’entendait pleurer. Il n’osa pas rentrer dans la chambre. Céline, debout, près de sa coiffeuse, ne s’arrêtait point de pleurer et une grande colère naissait en elle. Trop d’injustices régnaient dans ce royaume et ne supportait plus que ce vampire s’empare de la destinée de chaque être surtout celles de ses deux enfants. Elle enleva son alliance de rage et elle s’effondra. Allongée sur le sol, on voyait apparaître une fine coupure, derrière les poignets, qui saignait. Riku vit la scène et se précipita vers elle.

Depuis quelques jours, Lucia se sentait mal. Elle avait des maux de tête et des nausées. De plus, Zéro la trouvait assez pâle. Elle donnait ses cours malgré tout car elle appréciait voir ses élèves exprimer leur imagination. Ils étaient, pour elle, les enfants qu’elle n’avait jamais eu. Zéro avait peur de concevoir un enfant à cause de leurs deux natures différentes : l’une sirène et l’autre mi vampire mi hunter. Son envie était grande tout comme sa peur.
Lucia, à la fin de la journée, décida de consulter à l’infirmerie. Bérengère l’accueillit et lui demanda la raison de cette visite. Elle lui décrivit les symptômes et Bérengère l’occulta. Son diagnostic fut une surprise pour Lucia et appréhendait à l’annoncer à son époux.
Elle partit pensive et encore sous le choc de la consultation. Elle rentra et corrigea les dessins de ses élèves tout en guettant l’arrivée de son mari. Il rentra et elle arrêta son activité. Il s’approcha vers elle pour l’embrasser doucement elle lui murmura à son oreille cette étrange nouvelle. A ces mots, les sourcils de Zéro s’étonnèrent et un léger sourire apparu sur son visage. Il allait devenir père ! Toutes les peurs présentes en lui disparurent pour faire place à une joie immense.

Riku était auprès de sa reine, qui, s’était donné la mort. Il lui fit un point de compression au niveau de son poignet gauche et lui remit le plus vite possible son alliance. Cette alliance était une malédiction pour celle qui la portait. Elle faisait soumettre la volonté de la porteuse aux désirs de son époux et surtout dès qu’on l’enlevait, on perdait la vie sous forme d’un suicide. Cette alliance était le symbole de la misogynie.
Riku l’allongea tout en continuant son point de compression et fit appel à Mickel. Elle devait recevoir des soins. Le mage arriva assez vite et lui mit une sorte de pommade. Le conseiller de Rido expliqua les faits assez vaguement et Mickel se chargea d’annoncer cet évènement à son ami Rido. Il fut très peu bouleversé mais alla rendre visite à son épouse. Elle était très pale et dormait. A son chevet, Rido avait l’impression d'être à une veillée funéraire, que l’on pratiquait dans certains royaumes. Elle était allongée, ses deux mains jointes et son visage endormie telle une pierre tombale royale. Riku avait une tout autre image. Elle lui évoquait la princesse Aurore endormie pendant plus de cent ans en attendant que son prince la réveille. Malheureusement la réalité était tout autre. Sa reine se trouvait entre la vie et la mort. Si elle perdait, elle laisserait deux orphelins et une famille endeuillée. Sa vie perdrait tout son sens. Il se demandait ce qu’il se passait dans le sommeil de sa reine et en même temps, il réfléchissait comment il allait annoncer ceci aux enfants royaux.
Céline, dans son sommeil comateux, dans son sommeil comateux, voyait certains de ces souvenirs revivre. Elle vit ceux de sa rencontre avec ses sœurs d’amitié. Beaucoup de joies étaient présentes dans ses souvenirs. Elle revivait chaque moment de joie, ces moments où elles prenaient, toutes les quatre, de sacrés fous rires mais aussi ceux où elles devaient se soutenir à cause de la perte d’un proche ou d’une déception. Le souvenir le plus long fut celui avec Chris. Elle l’avait aimé depuis le premier jour sans même sans se rendre compte. Tous les instants passés avec lui défilaient devant ces yeux. Elle ressentit sa douleur lors de sa première rupture puis de la seconde jusqu’au jour de sa trahison et de la perte de son amour pour lui. Elle sentit un sentiment de liberté grandir en elle à partir de ce souvenir. La naissance de ces deux enfants en faisait également partis, ce qui fut d’une intense joie. Soudain, ces souvenirs cessèrent d’apparaître et plusieurs voix lui murmuraient des mots. Elles lui étaient familières. Elles lui disaient de se battre et de vivre. C’étaient les voix de ses sœurs, de sa mère et celles de ses deux enfants. Une lumière divine apparut. Cette lumière fit place à une femme vêtue de blanc. Elle lui tendit la main pour qu’elle se relève et commença à lui parler :
« - Bonjour Céline. Que fais-tu ici ? Je n’attendais pas sitôt. Ta venue était prévue dans une cinquantaine d’années.
- Je suis arrivée ici après que j’ai enlevé mon alliance. Je me souviens que j’étais en colère et que je pleurais. Mais qui êtes vous ? lui demanda t elle à cette personne.
- Je vois mon enfant. On m’a parlé de cette scène. Qui je suis ? Je suis un archange veillant sur chaque homme de cette Terre. Je m’appelle Aïda.
- On vous a parlé de cette scène ? s’interloqua Céline.
- Oui bien sur. Le sort de cette Terre nous préoccupe beaucoup notamment depuis ces seize années. Elle vit depuis bien trop longtemps dans l’obscurité malgré de nombreuses personnes bienveillantes.
- Pourquoi ne faites vous rien pour notre foyer ? demanda Céline voulant connaître cet archange.
- Parce que notre Seigneur dieu vous a remis ce lieu d’accueil et que vous seuls, pouvez changer votre dessein. Nous sommes là pour veiller sur vous et vous accueillir dans l’au delà quand votre heure est venue.
- Cela veut dire que je suis morte…C’est pour cette raison que je me sens si bien même si mes proches me manquent…constata Céline avec une légère tristesse dans son regard.
- Non, mon enfant, ce n’est pas encore ton moment pour être parmi nous. Ta tâche sur cette Terre n’est pas finie. Tu dois vivre pour tes deux enfants notamment pour Espérance, qui, pourra changer le destin du Monde et surtout connaître le véritable bonheur.
- Espérance peut changer l’âme de notre Monde ?
- Oui et le choix de son prénom n’a pas été anodin pour toi. Elle représente l’espoir de tous les Hommes mais elle n’est pas seule pour accomplir cette tâche, ne t’inquiètes pas. Nous veillons sur vous quoiqu’il arrive. De plus, tu ne resteras pas éternellement dans ce Royaume et surtout auprès de ce vampire.
- C’est vraiment la vérité ? Je n’ai plus la force de me battre contre lui et de voir les horreurs qu’il commet.
- Je le sais mais deux anges gardiens veillent sur toi. Ils te donnent cette force qu’à une époque, tu étais étonnée de la découvrir, celle de ta rencontre avec Chris. Même si aujourd’hui, tu ne l’aimes plus, cette force habite encore en toi et elle est là pour que tu gardes espoir pour ce Monde et ta liberté.
- Vous me semblez si sure de vous. J’aimerais tant que ce soit la vérité mais j’en doute.
- C’est une chose que je sais et si je te le dis c’est pour que tu reviennes parmi eux. Des personnes ont besoin de toi : tes enfants, tes sœurs…et bien d’autres encore. Tu es une personne très chère et ce Monde a besoin de ta générosité, ta bonté, ton sourire. Tu dois vivre pour connaître le bonheur. Une personne t’est destinée. Tu sais toutes tes choses au plus fond de toi-même.
- Oui vous avez raison même si parfois le doute est plus grand que tout. Merci de m’avoir écouté et …dit Céline qui ne put terminer cette phrase.
- De t’avoir rassuré termina l’archange Aïda. Ce fut un grand plaisir pour moi et saches que je veille toujours sur toi. Tu n’es pas seule déclara t elle en lui baisant la bénissant. »

Aïda partit en s’évaporant. Céline marcha vers la porte qui était apparue devant elle. Elle y pénétra et se retrouva soudainement dans sa chambre du château de Rido. Elle était allongée dans son lit et vit à ses côtés, ses deux enfants endormis. Ils la veillaient. Elle aperçut près de la porte, Riku éveillé. Il n’avait surement pas du dormir depuis cet accident. Elle remarqua la cicatrise sur la face postérieure de son poignet mais cela ne la perturba pas. Elle se sentait bien et surtout protégée. La présence de ses anges gardiens était forte et une flamme brûlait en elle, celle de l’espoir. Soudain, les deux jeunes gens se réveillèrent et virent leur mère leur sourire ainsi que leur caresser les cheveux. Ryo et Espérance étaient soulagées de voir leur mère aller mieux. Mais son fils culpabilisait par le fait qu’il approuvait le choix de son père. Il aimait sa sœur. Une fois que les enfants furent partis, Riku vint vers Céline pour lui dire de se reposer et surtout pour lui dire combien il avait eu de la perdre. Elle fut touchée par ses paroles et lui donna sa réponse à propos de leur entretien nocturne. Il partit de la chambre pour retourner dans ses appartements afin de rejoindre la Cross Academy.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 1 Sep 2009 - 17:23

En effet, à l’école où cohabitait humains et vampires, les membres importants de cet établissement attendaient dans la salle de réunion. La joie régnait grâce à la grande nouvelle annoncée par Zéro. Ils étaient tous heureux de voir ce couple, fondé une famille. Zéro et Lucia le méritaient vraiment. Leur couple avait traversé tant épreuves sans compter qu’ils avaient enduré des deuils difficiles. Par la venue de ce futur enfant, ils avaient la possibilité de propager leur bonheur, déjà visible par leur union.
Riku arriva dans la salle de la même manière que la première fois qu’il s’était présenté. A son arrivée, Kaname le reçut afin d’éviter toutes éventuelles querelles. Riku prit la parole :
« - Pardonnez moi pour ce retard mais j’ai eu quelques contre temps. Voilà comme promis, j’ai demandé l’avis de Céline pour ce plan et elle est d’accord.
- Une bonne nouvelle ! dit Kaname qui appréhendait de la réponse de celle dont il avait aimé.
- Oui en effet répondit Riku. D’ailleurs, elle m’a demandé de remettre ceci à ses sœurs particulièrement Insaf qui la fera partage à toutes rajouta t il en allant dans sa direction en baissant son regard.
- Merci déclara la sœur ainée
- Elle m’a également donné ces invitations pour le bal. Vous verrez les conditions d’entrée dit il en le remettant à Kaname.
- Merci beaucoup ! Comment va-t-elle ? l’interrogea Kaname
- Elle va bien, elle est très occupée par les préparatifs de ce bal et elle espère de vous revoir prochainement. Vous lui manquez tous dit il tout en mentant sur les faits récents qui s’étaient déroulés au château.
- Elle aussi nous manque beaucoup dit Bérengère. Pourriez-vous lui dire s’il vous plait.
- Je le ferais promit il en s’inclinant devant le groupe. Je dois partir maintenant, mon absence risque d’être remarquée. Nous nous reverrons au bal ! »

Riku partit. Kaname était étonné du fait qu’aucune dispute n’avait éclaté. Insaf avait très peu parlé comme la plupart des membres. Ils partirent tous un à un. Insaf invita ses sœurs à venir chez elle afin de lire la lettre de leur sœur prisonnière. Elle commença à décacheter l’enveloppe et l’ouvrit. Elle déplia la lettre et commença à la lire :

Mes très chères sœurs,

Si vous lisez cette lettre, cela signifie que Riku vous a contacté et que j’ai accepté son projet comme l’avait prédit ma prémonition.
Tout d’abord, je voulais vous dire que je vais bien. Je suis quelques fois fatiguée mais dans l’ensemble, je suis en bonne santé. Vous me manquez énormément toutes les trois. Nos fous rires, nos confidences me manquent. Je pense beaucoup à vous et c’est grâce à cela que je suis encore en vie. En effet, je suis mariée à Rido, un Sang Pur sanguinaire. Ce mariage n’a pas été mon choix. Il s’est fait peu de temps après mon enlèvement. Je n’ai pas cherché à fuir car à ce moment là, je n’avais plus de force pour me battre tellement ma douleur était grande. De plus, le fait d’accepter ce mariage, j’ai pensé que cela épargnais vos vies ainsi que celles d’autres hommes. J’ai pardonné à Riku après ces nombreuses années mais je n’ai pas oublié ce qu’il a fait. Je l’aimais tant et j’aurais fait n’importe quoi pour lui. Maintenant je ne ressens plus rien pour lui et surtout je n’ai plus confiance en lui.
Sinon j’ai une grande nouvelle, notre famille s’est agrandit. Je suis mère de merveilleux adolescents : Ryo et Espérance. Ryo ressemble beaucoup à son père, il a tous les traits d’un Kuran. Il a un caractère assez effacé, il parle peu, reste discret mais il cache un côté sombre. Je remarque également que son regard vis-à-vis de sa sœur n’est pas celui que j’aimerais voir. Il essaie de le cacher mais en vain.
Pour ma fille Espérance, c’est assez différent et heureusement. Tout d’abord, elle est humaine. Sa peau est pale, ses cheveux sont roux comme les miens et ses yeux sont bleus. Elle a hérité de nos pouvoirs respectifs qu’elle maîtrise plutôt bien. Elle est rebelle, douce et dotée d’une grande curiosité. Elle adore lire et manier l’épée. Je ne veux qu’une chose pour mes deux enfants, un destin bien plus meilleur que le mien…
J’espère vous revoir assez rapidement et pouvoir parler rien que quelques minutes avec vous le jour du bal. La vie n’est plus la même sans vous…

Votre sœur, Céline qui vous aime et qui n’a de cesse de penser à vous…


Suite à cette lecture, les trois sœurs étaient émues et soulagées qu’elle soit en bonne santé. Elles relurent une à une la lettre pour bien assimiler toutes les informations. Elles avaient découvert le secret de Céline que même Rido ne se doutait pas. Grâce à cette lettre, l’attente du bal sera moins longue. Bérengère regarda dans l’enveloppe et trouva un autre papier joint. Elle ouvrit et découvrit le plan du château. Céline n’était pas restée une prisonnière passive, elle en avait profité pour dessiner un plan avec toutes les entrées mais aussi les passages secrets. Avec l’accord de ses sœurs, Bérengère amena le plan à Kaname. Ils avaient un atout dont Riku ne semblait pas connaître et qu’ils les aideraient notamment en cas de trahison de sa part.

Au château, une nouvelle journée commençait. Céline était encore alitée mais elle ne voulait qu’une chose : voir la lumière du jour et flâner dans la nature. Elle décida d’y aller tout en veillant à ce qu’elle ne soit pas remarquée par Riku, qui, la surveillait. Elle se leva de son lit et mis ses chaussures. Elle marcha tout doucement vers la porte et commença à l’ouvrir. Lorsque Riku l’aperçut et vint vers elle :
« - Que faites vous donc ? lui demanda t il. Vous vous enfuyez ?
- Je ne m’enfuis pas ! Je veux juste prendre l’air et voir la lumière lui répondit elle d’une voix innocente.
- Je vous comprends mais ne sortez pas dans cette tenue. Habillez-vous, je vous accompagne !
- Ah... Je ne peux y aller seule…
- Non, je me dois vous protéger et puis une sortie à deux c’est beaucoup plus intéressant que seul ! lui dit-il avec un grand sourire
- Oui c’est vrai ! dit elle en baissant les armes. Je vais me préparer alors ! »

Elle s’habilla et embarqua Riku avec elle. Ils arrivèrent dans le jardin et à sa grande surprise, son garde du corps avait prévu une surprise. Il avait emmené une nappe et quelques livres. Lorsqu’elle vit tout cela, elle n’en revenait. Ils passèrent la journée à discuter, à lire. Il avait vu rire, une chose qui était rare de la voir faire. Céline se sentait mieux et ce moment d’insouciance lui rappela qu’elle allait en vivre dans le futur. Ils rentrèrent afin que tout soit près pour le bal.
Pendant ce temps là, Espérance lisait le livre qu’elle avait découvert dans la bibliothèque. Il était en roumain mais elle comprenait cette langue car c’était la langue maternelle de tous les vampires. C’est ainsi que leur père leur avait enseigné le roumain. Elle lut la genèse des vampires et put constater un lien de parenté entre Dracula avec celui des Kuran. Cette lecture était passionnante et elle avait du mal à se détacher de ce livre, qui, dégageait une sorte de magie.
Quant à Ryo, il était dans sa chambre, il pensait à sa sœur. Il s’imaginait son mariage avec elle mais à chaque fois, il y avait un obstacle pour la réalisation de celui-ci : c’était le plus souvent sa propre mère ou un inconnu aimant sa sœur. Il avait beaucoup de mal à concevoir le fait que sa sœur ne l’aime point même si maintenant cette future union allait être plus un devoir qu’une preuve d’amour. Son esprit était assez embrouillé par ses multiples pensées et ses peurs. Il s’allongea afin de reposer son esprit et s’endormit.

A l’académie, on préparait la mission du bal masqué. Les robes et costumes étaient prêts. Ils regardaient le plan tout en regardant les issues possibles et soudain, un problème se posa à Zéro :
« - Comment allons-nous faire pour ne pas être repérer par les vampires notamment Rido et par les hunters ? demanda t il au groupe
- Oui en effet, c’est un point important dans cette mission confirma le directeur Yagari. Déjà qu’en tant qu’hunter, je repère assez facilement un vampire…Il faut qu’on trouve un moyen pour camoufler notre odeur, cela nous mettrait en danger…
- J’ai lu quelque chose à la league, il y a quelques années déjà…Mais cette hypothèse risque est plus qu’un danger qu’une solution expliqua Kaname
- Ah laquelle ? demanda Zéro. C’est en rapport à ton exil suite à la mort de Yuuki ? questionna t il en se rappelant de ce douloureux moment
- Oui en effet. Mais nous ne savons pas vraiment si l’élue est parmi nous ou chez notre ennemi…
- Vous parlez de l’élue ? cela fait de nombreuses années que l’on ne l’a pas évoqué…le dernier qui en a parlé c’était le directeur Cross expliqua Lucia
- Et qu’est ce qu’il vous a dit à propos de cette élue ? demanda Kaname
- Que c’était possible que je sois l’élue car je dégage soi disant une aura bienveillante et qu’un grand destin m’attendait.
- C’est compréhensible vu ton passé, Lucia et puis, tu es mariée à un homme pas comme les autres non plus, plaisanta Zéro. En plus, tu as une lumière autour de toi, c’est l’une des premières choses que j’ai remarqué chez toi…renchérira t il
- Ah j’ai une lumière autour de moi…
- Oh que oui et elle est aussi étincelante que toi complimenta Zéro
- Mais Zéro, tu es surement le seul à la voir ? s’inquiéta t elle
- Non, je la vois également rassura Kaname puis chaque personne présente dans le groupe
- Donc il est fort possible que je sois l’élue alors…conclut elle assez gênée
- Oui très possible affirma Kaname. sans compter que le directeur m’a également dit qu’il pouvait avoir plusieurs élues donc avec un peu de chance, il peut en avoir une du côté de Rido. Si c’est bien le cas, il ne sentira pas de présence de vampires, d’humains et d’hunters. Mais prévoyons autre chose en plus, chacun de vous devra prendre un de mes vêtements ou accessoires, ainsi, vous serez imprégnez de mon odeur et vous ne serez pas repérer.
- Oui nous ferons comme ça confirma Zéro. Donc tout est point maintenant ?
- Oui tout est bon. Prions pour que tout se passe bien demain soir déclara Insaf.
- Allons nous reposer, il nous faut être en forme demain dit Kaname en refermant le plan »

Ils partirent chacun de leurs côtés. Tous essayaient de se détendre mais la peur était présente. Insaf et ses sœurs priaient pour que tout se passe bien. Elles ne voulaient qu’une chose revoir leur sœur. Kaname angoissait également de son côté. Il avait aimé cette femme et ressentit sa douleur lorsqu’elle était en danger. Demain, il risquerait d’être confronté à ses sentiments qui avaient, selon lui, perdus. Pour lui, c’était une chose qui l’effrayait bien plus que ses ennemis.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 4 Sep 2009 - 22:05

Le soir du bal arriva. Céline angoissait car elle pressentait que cette soirée allait être riche en évènement. Elle se maquillait tout en réfléchissant lorsqu’on frappa à la porte. Elle permit d’entrer : c’était Rido.
« - Ah je vois que tu te prépares ! J’ai apporté quelque chose pour toi dit il en la dévisageant
- Vous avez quelque chose pour moi ! bredouilla t elle en ayant eu l’impression d’avoir mal entendu.
- Oui ! Ouvres donc ! lui ordonna t il en lui tendant le paquet.
- Bien sûr, en essayant de sourire. »

Elle déballa le paquet et vit une sublime robe de soirée. Elle avait un bustier drapé avec dessus une ceinture perlée. Elle descendait jusqu’aux cuisses avec une fine broderie florale montant vers la jambe droite. Elle se terminait par un drapé de tissus et un dessus de dentelle. Cette robe de couleur rouge avait été cousu main et Céline s’habilla immédiatement. Elle aperçut les yeux de Rido brillés et s’approcha d’elle. Il lui mit un collier avec des roses rouges et lui donna les boucles assortis. Il commença à l’embrasser le long du cou. Elle frissonnait et le Sang Pur lui glissa quelques mots à son oreille : « Tu es magnifique dans cette robe et je compte te l’enlever après le bal… ». Elle ravala sa salive et ne répondit pas. Elle n’avait pas le choix. Il partit de la chambre et croisa Riku qui allait dans la chambre de son épouse. Son conseiller fut également ébloui par l’élégance de sa reine. Il lui donna les dernières directives pour leur projet et la rassura. Ils partirent pour aller rejoindre le reste de la famille royale.
A l’entrée du château arriva plusieurs personnes dont une dizaine de personnes. Ils venaient de la Cross Academy. Personne ne connaissait leur véritable identité ainsi de leur provenance. Devant l’entrée, Kaname remarqua qu’il était déjà venu dans ce château et son propriétaire n’était pas n’importe quel vampire. C’était le vampire le plus redouté mais aussi le premier d’entre eux. Ce château avait appartenu au comte Dracula et Kaname était venu dans ce lieu pendant son enfance. Ils entrèrent dans la salle de réception, tous munis d’un masque. Le bal n’avait pas encore commencé ; il fallait la présence de la famille royale. Toute la cour attendait lorsque soudain les regards se tournèrent vers les balcons de la salle. Insaf et ses sœurs les regardèrent passer et reconnurent leurs sœurs. Kaname, qui, observait également cette scène, ne voyait qu’une chose : la jeune femme qui suivait Céline. Sa robe était de couleur bleu roi avec de nombreux plis et son bustier de même couleur avec une broderie dorée. Elle portait un chignon avec une broche dorée représentant une rose, cela faisait ressortir la couleur automnale de sa chevelure. Elle illuminait son regard et restait figé. Zéro s’en aperçut et lui donna un coup de coude en lui chuchotant :
« - Que se passe t il ? Tu ne bouges plus et ton regard est figé… demanda t il avec un petit air inquièt
- Il ne se passe rien, je regarde juste leur arrivée...répondit Kaname
- Tu regardes surtout Espérance, la fille de Céline rétorqua t il
- Oui peut être mais elle est magnifique et elle dégage une aura lumineuse ...décrivit Kaname subjugué
- Je ne la vois pas mais j’ai l’impression que tes illusions viennent de quelque chose de bien différent constata Zéro
- Mais non, cela ne peut être ce que tu penses. Je ne la connais pas donc c’est impossible nia Kaname en reprenant ces esprits et mettant fin à la conversation. »

Insaf et ses sœurs admiraient la salle de réception. Elle ressemblait tant à celle de Versailles. Les murs avaient été décorés par de nombreuses glaces avec de nombreuses dorures. De grands lustres étaient pendus et le plafond était orné de fresques. Elles admiraient cette salle ainsi que le thème du bal masqué : la Rose de Versailles. La salle était parsemée de roses rouges et de pétales. On voyait également des armes croisées et les rubans étaient accrochés par des pièces à l’effigie de la femme, qui avait été homme, malgré les mœurs du XVIIIème siècle. Alors qu’elles contemplaient la pièce, André contemplait sa femme. Elle, qui portait très peu de robes, était d’une beauté resplendissante. Sa robe de style orientale la mettait en valeur. La negafa était de couleur champagne et ses longues manches couleur or. Elle avait une ceinture tressée doré, orné d’une broche en arabesque et de petits diamants. Sa robe était brodée de ce même motif et sa chevelure était mise en valeur par une petite couronne. Aux yeux d’André, elle était la reine des milles et une nuit.
Le bal commença par un menuet. Tous se saluèrent et s’échangèrent les pas. A travers les masques, les regards se croisèrent et les proches de la reine essayèrent de trouver celui de celle-ci. Ils le trouvèrent et remarquèrent qu’ils avaient perdu sa luminosité. La danse continua et Kaname capta le regard de la jeune femme vêtue d’une robe bleue roi. Il s’y plongea pendant un long jusqu’au moment où la musique changea. La première valse de la soirée fut lancée. Rido et Céline ouvrirent cette danse. Toute la cour les admirait, Céline était gênée tandis que Rido était fière. Les couples se firent au gré de la danse. On invita de nombreuses fois la reine à danser mais elle en accepta peu. Les seuls partenaires qui purent danser avec elle, était ses anciennes connaissances dont une, qui lui fit une sensation étrange. En effet, la valse avec Kaname était merveilleuse mais à cause de leur passé commun, elle se sentait mal à l’aise. Le noble Sang Pur avait senti ce malaise et essaya de la rassurer même s’il ressentait la même chose. Ils s’échangèrent quelques mots sur les sentiments qui les animaient. Ils avaient tous deux tourné la page surtout Kaname, qui, à l’époque l’aimait profondément. Ils étaient enfin amis. Puis la musique changea et Le Beau Danube Bleu fut joué par l’orchestre. Kaname se dirigea de façon instinctive vers Espérance en faisant partir Ryo. Il l’invita et l’entraîna dans cette longue danse. Il la regarda tout le long et Espérance en fut troublée. Elle connaissait sa véritable nature, elle l’avait senti tout de suite mais il lui paraissait différent des autres vampires qu’elle fréquentait. Il avait une certaine classe et un charisme mystérieux dont elle avait du mal à ne pas s’y intéresser. Il était si délicat avec elle. Elle aurait aimé que cette danse dure éternellenement, une sensation nouvelle naissait en elle. La fin de la danse arriva et Espérance n’eut le temps de rejoindre sa famille que Kaname l’emmena au balcon. Ryo les aperçut partir et décida de les épier. Kaname trouva un coin où ils pouvaient être seuls.
« - Pardonnez-moi de vous avoir enlevé à cette fête mais votre présence m’est si agréable lui dit en chuchotant
- Ce n’est rien répondit elle assez gênée du fait que cet homme voulait être seule avec elle. Etre un peu loin de cette fête me fait du bien avoua-t-elle
- Vous êtes vraiment adorable lui dit il en se rendant compte qu’il perdait ses mots en sa présence
- Ne dites pas cela, j’apprécie votre présence déclara t elle en rougissant. J’ai l’impression que vous êtes différent des autres vampires de la cour…
- Ah…répondit-il en s’approchant plus près d’elle. »

Ils étaient proches de l’un et de l’autre. Son regard était plongé dans celui d’Espérance et il s’approcha. Ses lèvres étaient proches des siennes. Il sentit soudain une gêne venant de la jeune fille mais elle céda. Kaname l’embrassa. Elle lui demanda d’ôter son masque afin de voir le visage de l’homme qui lui avait donné son premier baiser. Lorsqu’elle le vit, elle le trouva magnifique et trouvait ses traits parfaits. Son cœur battait à la chamade à la vue de cet homme. Kaname lui enleva son masque et vit ce magnifique visage. Il le contempla afin de le garder en mémoire et l’embrassa de nouveau.
Ryo vit la scène et il était fou de rage. Il lâcha sa coupe et partit en bousculant les invités sur son passage. Il entra dans l’enceinte privée du château et se dirigea vers ses appartements. Il y pénétra dans sa chambre et détruisit tous les bibelots de sa chambre. Il s’effondra de colère et de douleur. Il se demandait comment avait elle oser faire cela alors qu’elle allait se marier avec lui. Il n’arriva pas à se calmer et demanda à l’un de ses serviteurs de lui apporter deux esclaves ressemblant à sa sœur afin de prendre leur sang. C’était la seule manière de calmer sa colère.
Il s’abreuva de leur sang alors qu’au même moment dans la salle des fêtes, Rido annonça l’union des deux enfants à tous ses invités. Les proches de Céline étaient choqués sauf Kaname, qui, ne l’entendit pas puisqu’il était à l’extérieur avec l’une des personnes concernées. Il décida de partir. Il ne savait pas s’il reverrait Espérance. Il prévint ses amis par le signe convenu et partirent. Espérance resta un moment immobile en pensant à cet homme dont elle n’avait pu avoir que son nom et son visage alors que son frère lui faisait une orgie sanguinaire pour noyer son chagrin et sa rage. Cette nuit là allait déclencher bien des évènements et peut être à tout jamais séparer ces deux jeunes gens.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 11 Sep 2009 - 14:43

Le lendemain du bal fut assez difficile pour les membres de la Cross Academy. Les professeurs de ce groupe étaient fatigués et avaient beaucoup de mal à s’en remettre. La matinée des cours fut longue. Le temps de la pause de midi arriva. L’ensemble des enseignants s’installèrent à leur table habituelle tandis que ceux qui avaient participé à la mission de la veille prirent leurs repas dans une salle à côté en compagnie de leurs proches et du directeur. C’était un fait exceptionnel mais ils devaient faire le bilan de cette soirée. Le directeur pris la parole :
« - Notre mission d’hier s’est plutôt bien passée. Nous avons pu voir que Céline avait l’air en bonne santé et nous avons pu repérer les lieux.
- Oui, en effet répondit Zéro mais nous n’avons pas pu repérer les faiblesses de ce château ainsi que celles de notre ennemi. Surtout qu’apparemment cette demeure appartenait au comte Dracula, le premier des vampires.
- Oui je confirme que ce château est bien celui du premier des vampires notamment des Sangs Purs. J’allais très souvent là bas étant plus jeune. Si Rido a choisi ce lieu comme pied à terre, c’est qu’il y a une bonne raison à part son droit du sang, expliqua Kaname d’une voix sereine.
- Tu veux dire que les Kuran ont un lien parenté avec Dracula ? demanda Bérengère assez étonné car elle avait vu de nombreux films à propos de ce célèbre vampire mais de là à imaginer un lien avec les Sangs Purs, cela lui paraissait irréaliste.
- En fait, ce sont les descendants directs du comte Dracula expliqua Yagari, c’est pour cela, à une certaine époque, les Kuran régnaient sur le peuple des vampires en tant que monarques. De plus, même s’ils ne règnent plus, ils gardent un certain ascendant sur leurs confrères grâce à ce sang qui coule en eux puisqu’il est le plus pur et qui vient de ce vampire.
- Ah… C’est assez compliqué tout ça déclara t elle. Mais qui peut il avoir de si important dans ce château interrogea t elle
- En premier, une forte concentration de pouvoir commença Kaname. C’est le lieu de la naissance du premier vampire et cela entraîne une puissance. De plus, il se pourrait que l’objet que je cherchais soit dans cette demeure dit-il en réfléchissant
- C’est possible répondit Zéro mais on n’en pas sure. Il y a de nombreuses légendes qui évoquent ce livre mais existe-t-il vraiment ?
- Je le sais mais ce livre sacré a causé justement la perte du comte…Ce livre est peut être la clé qui mettra fin à cette guerre, je le dois le retrouver ! s’exclama Kaname
- Oui mais comment ? Nous devons être sur qu’il soit dans ce château répondit Yagari. Peut-on confier cette tâche à Riku, du moins lui en parler ?suggéra t il
- Je ne le ferais pas, il est notre moyen d’accéder à ce château mais pas plus. Je ne lui confierais pas nos plans, j’ai très peu confiance en lui. Laissez-moi y réfléchir répondit il.
- Oui bien sur ! répondit Yagari. Nous devrions manger maintenant. Nous risquons d’être en retard pour nos cours même si certains d’entre nous ne vont exercer que cette nuit dit il en regardant Kaname, qui était très pensif. »

Ils finirent leur repas dans un grand calme et retournèrent au près de leurs élèves. Quant à Kaname, au lieu de se diriger vers le dortoir de la Lune, il alla dans un lieu à l’abri des regards et entra dans un vortex.

Céline se sentait plus heureuse après cette soirée, elle avait revu ses sœurs et c’est ce qui comptait le plus. Elle avait du faire son devoir d’épouse mais il y avait une chose qui avait changé en elle. L’espoir lui était revenu, bien plus que celui de la naissance de sa fille. Elle se prépara et partit à la rencontre du peuple, en compagnie de Riku. D’ailleurs, elle le trouvait différent des autres jours. Il lui semblait soucieux et surtout cachait quelque chose.

Au château, les deux jeunes adolescents suivaient leurs cours de façon intensive. Rido les prêts pour leur mariage ainsi que leur couronnement. Ils ne leur restaient que trois mois pour achever leurs formations et unir leurs vies. Le cours de Mickel passé, ils rejoignirent leur père afin de mieux comprendre l’art de la guerre. Pendant les explications de leur père, Espérance observait son frère. Il avait les traits durs et surtout son regard, qui était différent. Il était d’un rouge sombre et surtout ses pupilles étaient dilatées. Il n’avait pas décroché un mot depuis la matinée et se comportait comme il lui en voulait. En effet, Ryo ressentait une certaine haine envers sa sœur. Elle avait embrassé un autre que lui et rien ne l’avait calmé depuis la veille. Suite à cela, il avait établit un plan dont personne ne soupçonnait. Les pièces de l’échiquier étaient en place et grâce à cela, il récupèrerait sa sœur.
Le cours d’escrime arriva pour Espérance. Son maître d’arme l’attendait dans le jardin où elle séjournait avec sa mère. Il lui donna son épée et commencèrent à se battre. Le maître d’arme était rapide et Espérance avait acquis cette même endurance. Elle contrait les attaques et essayait de repérer les faiblesses de son maître. Les croisements des fers étaient plus intenses et on les entendait au loin. Elle fit baisser l’arme de son maître lorsqu’ il disparut derrière un arbre. Elle le chercha mais ne trouva personne. Soudain, un étranger apparut et elle le provoqua en duel.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 15 Sep 2009 - 23:39

Yagari, dans son bureau, réfléchissait aux propos de Kaname mais surtout à son comportement. Il avait l’air soucieux et pensif. Ce comportement lui rappelait son ancienne attitude, qui avait amené la tristesse et provoqué ce conflit.
Cela faisait plus d’une vingtaine d’années que ce conflit durait et que Kaname s’était plus que repenti. Il avait culpabilisé pour ce conflit et se sentait responsable de la mort de Yuuki. Zéro, qui nourrissait une grande haine vis-à-vis de Kaname, à cette époque, l’appréciait maintenant. Il comprenait ses sentiments et le trouvait plus humain. Enfin, le directeur était soucieux de revoir Kaname dans cet état. Il avait peur qu’un autre terrible évènement survienne. Il continua remplir divers formulaires en essayant d’éviter de penser à tout ceci, sans se douter de ce qui se passait au Royaume de Rido.

En effet, en Transylvanie, dans la demeure de Rido, Espérance se battait contre cet étranger. Il était apparu de manière si soudaine et surtout son professeur avait disparu. Elle l’avait provoqué en duel avant même qu’elle ait vu son visage. Lorsqu’elle le découvrit, elle fut stupéfaite. Elle était en train de combattre l’homme, qui, lui avait donné son premier baiser : Kuran Kaname. Cela la perturba mais elle essaya de le dissimuler à son adversaire. Kaname s’était aperçu de ce bouleversement mais jugea de ne rien dire, il voulait tester ses talents d’escrimeuse. Il la trouvait radieuse en la voyant manier l’épée avec une grande élégance. Espérance commença à lui parler :
« - Que faites vous ici ? lui demanda-t-elle d’une voix assez imposante
- Je suis venue vous voir, je n’ai cessé de penser à vous depuis cette soirée lui déclara-t-il
- Pardonnez moi de vous répondre ceci mais nous nous sommes vus hier soir, j’ai beaucoup de mal à vous croire lui dit elle tout en profitant de ce moment pour prendre l’avantage sur son ennemi.
- Ah …Je vous comprends mais sachez que votre présence réchauffe les fibres de mon âme…
- Si vous le dites. Je me suis renseignée sur vous et je connais votre passé. Je sais que vous êtes l’ancêtre des Kuran et que vous avez dissolu le Sénat. Sans compter que vous avez provoqué une guerre entre la Cross Academy et mon père. De plus, vous vous êtes servi de votre capacité d’attraction sur mon maître d’arme. Vous êtes donc un ennemi pour moi également lui déclara-t-elle en lui pointant l’épée à la gorge de Kaname, tombé à terre.
- En effet conclut-il en avouant sa défaite. Apparemment, la bibliothèque de ce château est riche en informations. Au moins, connaissez-vous la véritable origine de cette guerre ? l’interrogea t il
- J’ai cherché mais je n’ai rien trouvé lui avoua-t-elle tout en se rendant compte qu’elle n’avait pas consulté le livre qu’elle avait trouvé.
- Alors il va falloir que nous passions du temps afin que je vous explique toute l’histoire de cette guerre lui souffla à l’oreille au dessus d’elle
- Je prends le risque répondit elle en lui souriant et se rendant compte que cet homme l’intriguait
- Sage décision en la suivant derrière elle, qui l’emmenait dans un lieu à l’abri de tous les regards et vous êtes une excellente escrimeuse.
- Merci. Dépêchons avant que l’on nous remarque, je veux connaître toute l’histoire.
- Bien sur et moi, mieux vous connaître lui déclara t il tout en se surprenant de son ton enjoué, une facette inconnue de sa personnalité. »

Elle l’emmena dans un endroit reculé du jardin. Ils s’installèrent et commencèrent à discuter. Ils se découvrirent et Kaname tenu sa promesse. Il lui expliqua comment était née cette guerre. Il savait que cela lui prendrait du temps ce qui lui réjouissait car il pourrait la revoir. Elle lui posait diverses questions et il se rendit compte qu’elle était différente de toutes les femmes qu’il avait connu. Il savourait chaque instant et remarquait qu’Espérance appréciait sa présence. Le temps passa très rapidement pour Kaname. Il la quitta par le même moyen qu’il était venu mais avant, il l’embrassa sur le front et lui murmura qu’il reviendrait.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 24 Sep 2009 - 14:57

Dans l’infirmerie de la Cross Academy, l’une des sœurs de Céline est très songeuse. Bérengère ne cessait de réfléchir depuis le début de la matinée à tous les évènements passés notamment à ce retournement de situation. Riku leur avait proposé un plan pour délivrer Céline et ainsi leur donner un avantage sur leur ennemi. Elle se demandait pourquoi avait-il si soudainement pris cette position ? Qu’est-ce qu’il lui avait fait changer d’avis ? La fille de Céline ou un ordre de Rido ? Ces questions se bousculaient dans sa tête alors qu’elle essayait de répondre à une lettre du courrier du cœur. Elle n’avait pas mangé et la réponse à ce courrier devenait urgente.
En effet, depuis l’enlèvement de sa sœur, elle avait repris la rubrique de sa sœur. Elle avait longtemps hésité mais Jean Baptiste l’avait encouragée en lui rappelant une des paroles de sa jeune sœur. Elle lui avait dit qu’elle avait un don pour écouter les autres et que son cœur était un havre de paix pour chaque personne en détresse. Jean Baptiste l’avait profondément touché en lui rappelant cette phrase. Elle continuait sa chronique en mémoire de sa sœur et en gardant espoir de la revoir un jour. Alors qu’elle essayait de trouver les mots justes pour répondre à cette lettre, une personne frappa à sa porte. C’était Jean-Baptiste. Il était venu car il s’inquiétait de ne pas la voir dans la salle de repas. Il avait apporté de quoi déjeuner. Il entra discrètement et vint derrière elle en lui murmurant à son oreille :
« - Me voilà ! Vu que tu n’es pas venue manger, j’ai pensé venir te rejoindre lui murmura t il en espérant qu’elle se retourne.
- Ah c’est toi…Tu t’inquiètes pour rien, je réponds juste à cette lettre lui répondit elle en se retournant vers lui. Je serais venue plus tard.
- Bizarrement, tes paroles ne s’accordent pas avec les traits de ton visage…Je te sens triste, inquiète…
- Mais non, ce ne sont que de simples impressions…Tu te trompes, je vais bien lui menti-t-elle.
- J’en doute…Je suis certain que tu te préoccupes de ta sœur et que tu as peur des évènements à venir. C’est tout à fait normal.
- Peut être…J’aimerais tant la revoir, nos discutions et fous rires me manquent …Je me pose tellement de questions à propos des véritables motivations de Chris que je n’arrive même pas à répondre à cette simple lettre.
- Ne t’en fais pas, tu la reverras et vous parlerez comme au temps du lycée. Je sais qu’il t’est difficile d’accorder la confiance à Chris après ce qu’il a fait mais dis toi qu’au moins, on sauvera Céline. Je ressens la même chose vis-à-vis de lui, ce comportement est contradictoire à l’homme qu’on a connu, qui ne se souciait que de lui-même et faisait souffrir ta sœur sans vergogne déclara-t-il.
- C’est surtout cela qui m’inquiètes. Il n’y a qu’une seule raison qui le pousse à faire cet acte de résistance. Il aime encore.
- Il ne peut n’avoir que cela. Elle lui a accordé une seconde chance en acceptant ce plan, faisons comme elle.
- On va essayer de prendre son exemple. Mais ce futur me fait peur…dit-elle
- Ne t’inquiètes pas, je serais toujours là à tes côtés pour te rendre ce futur moins sombre et plus facile à surmonter.
- Merci lui dit elle. Je me demande ce que je deviendrais sans toi en s’approchant de lui
- Tu t’en sortirais bien, je pense en l’embrassant. »

Ils s’embrassèrent et prirent leur repas ensemble. Un moment privilégié pour Bérengère. Jean Baptiste l’aida à répondre à la lettre de cette lectrice. Le fait d’y répondre tous les deux était presque un symbole pour cette rubrique car tous deux partageaient leurs idées et leurs conseils, qui étaient complémentaires et représentaient cette symbiose qui les animait.

Au château, un esprit malveillant grandissait. En effet, il avait senti la présence de cet individu alors que son père ne s’était pas aperçu. Il ne supportait pas que sa sœur puisse apprécier une autre présence que la sienne. Il décida de mettre en place son plan et pour cela, il allait utiliser un pion qu’il ne fallait pas négliger. Il le convoqua dans ses appartements.
« - Me voici dit Riku en s’inclinant devant le jeune vampire, qui, buvait un verre de sang tout en étant allongé sur son fauteuil.
- Vous voilà enfin dit-il en se redressant et posant son verre. J’ai une mission à vous confier. Je sais que je peux vous faire confiance puisque vous êtes le plus fidèle serviteur de mon père déclara-t-il tout en s’approchant de lui.
- Je ne fais que mon devoir, mon jeune seigneur. Quelle est donc cette mission ? lui demanda-t-il.
- Elle sera très basique, vous devrez suivre ma sœur. Elle a, disons, de mauvaises fréquentations.
- Suivre votre sœur ? répéta t il. Mais je ne peux pas, j’ai l’obligation d’être aux côtés de votre mère. Je suis sous les ordres de votre père. Je ne peux accepter cette mission.
- Vous n’avez pas vraiment le choix répondit Ryo en haussant sa voix. Vous êtes sous mes ordres !!
- Non sur celui de votre père ! rétorqua-t-il. Je ne vais écouter les ordres d’un adolescent et paranoïaque !
- Je ne le suis pas ! protesta t il en le prenant par son col et le plaquant au mur. J’ai senti un Sang Pur de trop hier et bizarrement c’est celui qui a embrassé ma sœur, le jour du bal. De plus, vous ne pouvez pas refuser ce travail ! J’ai certaines informations qui pourraient intéresser mon père ! le menaça-t-il
- Des informations ? demanda-t-il étonné
- Oui, vous ne cachez que très peu de choses pour un ancien espion et conseiller de mon père. Je connais certains de vos secrets, qui, me seront facile à révéler.
- Qui me dit que c’est vrai ? Vous pouvez me dire cela juste pour avoir une garantie que je vous obéisse !
- Je pense que vous ne me contredirez pas le fait que vous vous êtes aimés par le passé et que vous l’aimez encore. Votre cœur n’est plus très sombre et ma mère occupe beaucoup trop vos pensées.
- Euh…ne trouva Riku à répondre suite à ces paroles en ravalant sa salive.
- Mais à ce que je vois c’est la vérité surtout que votre partie humaine est très présente dit-il en enlevant le bandeau du conseiller du conseiller de son père et découvrant son véritable regard.
- Pour qui vous prenez vous ! en jetant à terre Ryo. Mes pensées ne me concernent que moi ! Vous n’avez vraiment aucune morale !!
- Mais la morale n’a jamais fait partie de mon éducation tout comme l’affection d’une mère. Il n’y a que ma sœur, qui, a eu ces privilèges ! C’est pour cela que je l’aime. Elle est la seule personne qui peut me réchauffer le cœur ! Je ne supporterais pas qu’elle voit un autre homme que moi !
- Ce n’est pas de cette manière que vous conquériez son cœur !! Elle vous considère comme un frère, vous ne pourrez jamais être son amant même si votre père a choisi de vous unir !
- Je ferais tout pour qu’elle m’aime ! s’écria-t-il. Votre réaction est vraiment indigne de votre poste surtout que ce Sang Pur n’est pas n’importe lequel ! C’est l’ancien amant de mère !
- Cela n’y changera rien ! Le cœur d’une femme n’est pas un objet de convoitise et surtout restera libre malgré son condition !
- Taisez-vous ! lui ordonna t il. Vous m’obéirez que vous le voulez ou non ! lui ordonna t il en lui donnant une décharge dans son esprit.
- Non, je ne veux pas répondit il avec une voix à peine audible à cause de la douleur
- Oh que si ! insista Ryo en donnant une décharge plus forte grâce à son esprit. Voyez-vous, je suis bien plus puissant que mon père et le regard que vous avez m’est familier. Vous n’avez pas le choix, vous vous soumettrez à mes ordres !
- Oui mon maître répondit Riku malgré lui en sentant cette douleur s’intensifier. »

Riku partit de cette entrevue, très affaibli et un sentiment de honte naissait en lui. Il ne voulait pas que Céline découvre cet acte ainsi que cette douleur présente en lui. Il avait découvert une sombre personnalité ce jour là et espérait qu’elle soit d’une autre nature.
Au même moment, Ryo se réjouissait, une partie de son plan avait été mis en place et grâce à cela, son pouvoir grandirait mais surtout il obtiendrait ce qu’il voulait.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 11 Oct 2009 - 18:04

Un mois s’était écoulé. Le ventre de Lucia s’arrondissait de jours en jours et Zéro avait hâte d’accueillir cet enfant. Les prénoms avaient déjà été choisis et ils rendaient hommage à deux êtres chers perdus : Yuuki et Kaïto. Mais cette nuit là, Zéro cauchemarda. Il rêvait de son frère jumeau Ichiru. Il revoyait toute son enfance jusqu’au moment son frère était parti avec Shizuka. Soudain, il se retrouva dans le cachot en train d’absorber son frère. Il se réveilla, le souffle court et plein de sueurs. Il se leva discrètement pour ne pas réveiller Lucia et mit sa robe de chambre assez rapidement. Il partit en direction du bureau du directeur, il avait besoin de parler à son ancien maître hunter même s’il ne savait pas s’il dormait. Il arriva et frappa. Il lui répondit à son grand étonnement puisqu’il s’attendait à ce qu’il dorme. Il entra et l’ancien maître commença à lui parler :
« - Ah c’est toi, Zéro ! Qu’est-ce qui t’amène à cette heure de la nuit ? lui demanda-t-il.
- Ben, en fait…Je suis venu vous voir parce que j’ai un mauvais rêve…J’ai revu mon frère…
- Oh…lui répondit-il. Tu as revu Ichiru, il t’a parlé ? questionna-t-il.
- Non, je revoyais tous les moments passés avec lui jusqu’à…ne put il finir sa phrase en sentant des larmes tombées.
- Jusqu’au moment où tu lui a prit la vie… Ce rêve ne symbolise-t-il pas ta peur d’avoir des jumeaux ? se hasarda t il à demander.
- J’appréhende d’avoir des jumeaux. Je ne veux pas que l’un de mes enfants mette fin à la vie de l’autre. Je ne veux pas qu’ils connaissent cette solitude, qui, m’a si longtemps habité.
- Mais cela n’arrivera pas. Il est rare d’avoir des jumeaux en tant qu’hunter. Vous étiez une exception et puis la naissance de jumeaux dans une famille de hunter arrive le plus souvent quand une grande menace se prépare. C’est une peur que tu ne devrais pas avoir car cette naissance future est un cadeau venant des cieux. Cet enfant fera ton bonheur et tu lui donneras une plus belle enfance que tu as eue, Zéro. Aies confiance en ton destin. Lucia et toi vous avez droit au bonheur et cet enfant en sera la source.
- Maître, merci d’être là. Vous devez avoir raison dit Zéro ému. Vous êtes comme un père lui avoua-t-il.
- Je le sais et toi, tu as toujours été le fils que je n’ai jamais eu. Allez, retourne te coucher, tu vas inquiéter Lucia pour rien. »

Zéro partit, soulagé, d’avoir discuté de son rêve avec son ancien maître. Il avait surement raison que cet enfant ne pouvait qu’être une source de bonheur. Il arriva dans sa chambre et se coucha. Il regarda un moment Lucia dormir. Elle était si paisible et la trouvait si belle dans son sommeil. Il l’embrassa sur son front et s’endormit en pensant qu’il avait épousé la plus belle femme et qui portait le fruit de leur amour.

Alors que la Cross Academy était plongé dans un profond sommeil, des contrées lointaines subissaient des attaques de l’armée la plus redoutée, celle de Rido. En effet, son armée avait combattu dans de nombreux royaumes et il ne restait de peu survivants. Ce soir là, l’armée de Rido s’approchait d’un royaume où Kaname avait séjourné pendant un temps. En s’emparant de ce royaume, il toucherait une faiblesse de son neveu car il le savait attacher à ce peuple et que cet assaut détournerait l’attention de ses ennemis.

Au royaume du vil et belligérant Sang Pur, cette nuit là n’était pas une douce et calme nuit. La lune entendait des pleurs et voyait des souffrances intérieures de certains êtres de ce royaume. La reine de ce Royaume n’arrivait plus à dormir. Son inconscient avait fait ressortir des souvenirs d’un amour passé. Elle avait eu une sensation si étrange, celle de se sentir seule dans son lit. Elle n’avait connu cela et elle avait mal. Par ces souvenirs, de vieux sentiments étaient revenus et cette douleur lui donnait des maux d’estomac. Elle avait envie de vomir tout sentant son cœur brûlé. Elle avait mal et des larmes coulaient le long de son visage. Elle pria Dieu pour que cette douleur s’atténue et pour qu’elle puisse enfin se sentir vraiment libre de ces anciens sentiments.
La tristesse était très présente ce soir là et elle avait touché un cœur pur. Riku avait vu toute la scène et il fut surpris de voir partir la jeune princesse si soudainement. Il avait senti une grande colère naître en lui, il ne supportait pas de voir cet homme faire du mal à cette jeune femme.
Espérance était parti assez précipitamment du lieu de rendez vous. Elle ne voulait pas montrer sa détresse à Kaname. Elle monta dans sa chambre et une fois arrivée, elle éclata en sanglots. Les paroles dites par ce vampire résonnaient dans sa tête. Il lui avait dit qu’elle lui rappelait beaucoup sa mère, une chose dont elle n’aurait jamais voulu entendre. Il lui avait avoué son ancienne relation avec elle, elle l’avait accepté. Mais là, c’était beaucoup trop difficile, elle voulait qu’il passe du temps pour elle-même, pour ce qu’elle est non pas parce qu’elle ressemble à un de ces amours passés. Elle ne cessait de pleurer sans même sans rendre compte que de nouveaux sentiments naissaient en elle et ne se doutait qu’en bas, un homme s’inquiétait à son sujet.
En effet, Kaname faisait les cents pas. Il avait senti qu’il avait troublé la jeune femme et il s’en voulait. Il ne savait pas ce qu’il devait faire : aller la voir pour s’excuser ou attendre. Il réfléchissait sans même se douter que l’on observait et surtout que le pendentif de sa chaîne ne cessait de s’éclairer.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Sam 17 Oct 2009 - 16:19

A la Cross Academy, la vie scolaire se déroulait normalement. Les élèves suivaient de nombreux cours et avaient de nombreux travaux à faire. Les professeurs se coordonnaient pour la répartition des devoirs mais voilà, parmi le corps enseignant, le professeur de défense submergeait ces élèves de travail. En effet, Kaname, depuis quelques jours, était très préoccupé par ce qu’il s’était passé avec Espérance et son humeur s’en faisait ressentir.
La journée prit fin et un petit groupe de professeurs se rassembla dans la salle de repas. Zéro, Lucia et Insaf s’inquiétaient à propos de Kaname. Ils voulaient lui en parler mais le problème c’est qu’il ne venait plus aux repas. Il s’isolait de tous. Ils décidèrent d’attendre un peu et de voir si cela évoluerait.
Kaname était dans sa chambre, sa chemise déboutonnée qui laissait apparaître une partie de son torse. Il ne cessait de réfléchir sur le fait qu’il ne savait pas comment se faire pardonner d’Espérance et si elle voudrait le revoir. En plus de cet incident, son esprit était embrumé par un sentiment de culpabilité envers Céline. Il aimait sa fille alors qu’il ne la connaissait à peine et surtout il avait sincèrement aimé sa mère. Il se reprochait tout cela tout comme sa lâcheté envers Céline. Il avait l’impression de n’avoir pas tout mis en place pour lui venir en aide, il avait réagi seulement que Riku le contacte pour réagir, l’homme qu’elle lui avait préféré. A force de réfléchir ces jours ci, il souffrait de violentes migraines et décida d’aller à l’infirmerie en espérant qu’il n’y ait personne.
Il arriva à l’infirmerie et entra. Malheureusement, il vit qu’il y avait Bérengère, qui, lui parla dès qu’elle le vit :
« - Ah c’est toi ! En quoi puis-je t’aider ? demanda-t-elle
- Je venais prendre un médicament contre la migraine. Cela plusieurs jours que cela dure et là, je suis à mon summum pour le supporter.
- Je comprends lui dit-elle en lui donnant le comprimé. Mais tu sais, parfois, les maux de tête viennent d’une mauvaise hygiène de vie et des soucis.
- C’est juste un coup de fatigue, rien de grave la rassura-t- elle
- Surement mais tu devrais reprendre le rythme d’un vampire en dormant le jour et vivant la nuit. Tu irais surement mieux et puis si on t’aidait à régler certains de tes soucis, ça s’arrangerait. Tes élèves n’ont pas besoin de crouler sous le travail et toi, t’isoler.
- Je vais bien, je t’assure dit-il en s’asseyant
- En tout cas, tu as tous les symptômes de celui dont le cœur a été touché par les flèches de Cupidon lui avoua-t-elle
- Ah… ne trouva t il à répondre alors qu’à son habitude, il savait maîtriser la situation, à croire que sa nature humaine prenait le dessus même si son sang était le plus pur.
- Tu l’aimes n’est ce pas ? lui demanda t elle.
- Oui mais mon passé fera qu’on ne sera jamais ensemble. J’ai commis tellement d’erreurs et puis j’ai aimé sa mère se confia-t-il.
- Ne déprimes pas…Tu as vraiment le droit à une seconde chance et surtout de connaître un amour qui réchauffe ton âme, ton cœur éternellement. Ne te reproches pas d’avoir aimé ma sœur, elle a fait parti de tes femmes de ta vie, qui, te permettront de reconnaître celle qui t’es destiné.
- Tu le penses vraiment ? lui demanda-t-il, assez perplexe.
- Oui, je le pense et dis lui. Un cœur est toujours ouvert à l’amour surtout lorsque les sentiments sont nobles et sincères. N’aies pas peur et dis lui.
- Merci de m’avoir écouté. Je ne me confie jamais…Ton comprimé donne certains effets secondaires apparemment.
- En effet le taquina-t-elle. Plus, sérieusement, ton pendentif s’éclaire depuis un assez long moment. Est-ce normal ?
- Non, nous allons disons quelques ennuis. Je vais voir Yagari, c’est une urgence. »

Il partit précipitamment. La clé du Royaume d’Aster ne cessait de s’éclairer et c’était signe d’un grand danger. Il avait du être envahi. Il convoqua Riku qui lui confirma ses soupçons. Il alla parler au directeur. La situation était compliquée, Yagari ne voulait pas laisser partir certains de ses professeurs dans ce combat surtout qu’il savait que Rido préparait un piège envers Kaname et qu’il ne voulait qu’il y aille. Zéro s’était porté volontaire mais ce fut Kaname qui refusa car il allait père et qu’il devait rester auprès de sa femme. A force d’insister, le directeur céda et laissa partir Kaname pour le Royaume d’Aster. Avant de partir avec la Night Class, il devait faire une chose très importante et se hâta.

Dans l’ancienne demeure du comte de Dracula, Espérance mena une vie studieuse. Elle suivait les cours de Mickel sans se rebeller même si elle n’approuvait toujours pas les méthodes. Elle était très calme et passait beaucoup de temps dans sa chambre. Ce nouveau comportement rassura Ryo car cela signifiait que le prétendant de sa sœur n’était plus revenu depuis cette soirée.
Espérance préférait la solitude et s’occupait pour ne plus penser aux derniers évènements. Elle lisait le livre qu’elle avait trouvé dans la bibliothèque. Plus elle le lisait, plus elle doutait sur la véritable identité de son père. En effet, il expliquait que toutes relations sexuelles avec un Sang Pur ne pouvaient que féconder des enfants sangs purs. Elle ne l’était pas même si de nombreuses personnes de la cour lui donnaient des airs de ressemblance avec leur Roi notamment le fait qu’il ait un œil bleu. La question de ses véritables origines était essentielle pour Espérance mais ce livre lui apportait bien plus, il lui délivrait de vraies réponses et une vérité sur les vampires. Mais ce soir là, une personne vint la déranger lors de sa lecture

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 23 Oct 2009 - 0:24

En effet, Espérance lisait à la lumière de la bougie lorsque quelqu’un frappa à sa porte. Elle rangea rapidement le livre sous le lit et accorda à la personne d’entrer. A sa grande surprise, le visiteur n’était d’autre que son frère. Il faisait rarement de visites et le voir dans cette pièce étonna sa sœur. Il s’installa près d’elle sur son lit. Espérance commença à entamer la conversation :
« - Cela longtemps que tu n’es pas venu ici… lui dit-elle avec un brin de nostalgie. Qu’est ce qui t’amène ici ? lui demanda-t-elle, assez curieuse de connaitre la raison. Tu es allé mère au moins, elle t’aime, tu sais, contrairement à ce que tu penses rajouta-t-elle.
- Je suis venue te voir, je voulais te parler de quelque chose d’important lui répondit- il. Et oui, je suis passé lui rendre visite. Depuis quand vois-tu ce que je ressens ? l’interrogea-t-il avec l’espoir qu’elle partage les mêmes sentiments que lui.
- Je ne vois pas ce que tu ressens bafouilla-t-elle, c’est juste que je te vois changer de jour en jour, tu deviens plus sombre lui avoua-t-elle.
- J’ai changé parce que je me prépare à régner et pour cela, il me faut être fort et puis je ne suis pas le seul à avoir changé. Tu es devenue une magnifique jeune femme et tu dégages un délicieux parfum lui dit-il en se levant car il sentait des difficultés à résister à l’odeur dont elle dégageait.
- Ne cherche pas à te justifier, je sais combien c’est important pour toi ce futur règne…Quelle est donc cette chose si important dont tu voulais me parler ? lui demanda-t-elle
- Je voulais te parler du mariage…Je voulais te rassurer sur le fait que je ferais tout pour te rendre heureuse, je ne veux pas que ton sourire disparaisse de ton visage et que tu te sentes libre avec moi parce je t’aime se déclara-t-il en sentant une présence étrangère de la maison.
- Tu m’aimes ? bredouilla-t-elle, déstabilisée par cette déclaration et lui faisant ressurgir l’image de l’homme qui occupait la majorité de ses pensées. Je ne vous aime pas comme vous m’aimez, je vous aime comme un frère pour une sœur. Je suis incapable de ressentir beaucoup plus mais je me marierais parce que c’est mon devoir d’obéissance pour père et pour protéger notre mère. Ne m’en demande pas plus…
- Tu ne ressens donc pas les mêmes sentiments à mon égard…
- Non…Tu dois m’en vouloir mais je te verrais toujours comme mon frère lui dit-elle.
- Je vois, j’espère que tu respecteras le choix de père en t’unissant à moi et que rien ne t’empêchera de le faire lui ordonna-t-il d’une voix sévère tout en étant près d’elle en lui comprimant ses bras.
- Je ferais mon devoir ne t’inquiète lui rétorqua-t-elle en lui enlevant ses mains de ses bras. »

Kaname avait tout entendu leur conversation puisqu’il s’était caché derrière la fenêtre d’Espérance. Il était sous le choc, Espérance était déjà destinée à un autre homme, son propre frère. Il ne savait plus ce qu’il devait faire.
Alors qu’au même moment, Ryo était sorti de la chambre de sa sœur et il se réjouissait de ce que pouvait ressentir ce Sang Pur suite à leur conversation. Il souffrait, malgré tout, en silence sur le fait que sa sœur ne l’aimait pas comme il aimait. Il partit en direction du château.
Espérance était dans sa chambre, elle avait du mal à croire que son frère puisse l’aimer. Le fait de se marier avec lui était une chose qui lui déplaisait énormément et qu’il n’y avait que le devoir qui puisse à accepter ce mariage. Elle s’allongea dans son lit et se mit à regarder le plafond. Elle se perdit dans ses pensées et ne voyait qu’un seul homme habité celles-ci : Kaname. Il lui manquait énormément, une chose qu’elle s’était rendue compte très récemment.
Soudainement, on frappa au carreau de sa fenêtre. Elle ne l’entendit pas. La personne refrappa une seconde et Espérance l’entendit. Elle se leva et s’apprêta à ouvrir lorsqu’elle vit celui qui hantait ses pensées. Elle le laissa entrer et ne put s’empêcher de lui sauter au cou tellement elle était heureuse de le revoir. Kaname commença à lui parler :
« - Tu ne m’en veux donc plus, Espérance…Je voulais te demander pardon pour ce que je t’ai dit, je ne voulais en aucun cas te blesser lui dit-il d’une voix douce et sombre.
- Je ne t’en veux plus. Tu m’as tellement manqué lui répondit-elle assez gênée puisque c’était la première fois qu’une personne lui manquait autant.
- Ah ce que je vois, oui…J’ai quelque chose à te dire avant de partir lui avoua-t-il en la regardant dans ses yeux.
- Vous devez partir ? répéta-t-elle avec une tristesse dans sa voix et dans son regard.
- Oui, je dois aider des amis à lutter contre l’ennemi et à sauver leur royaume c’est pour cela, je ne veux pas partir sans vous avoir dit s’arrêta-t-il en voyant des larmes coulées sur ses joues.
- Vous allez combattre contre mon père au Royaume d’Aster, c’est bien cela ? lui demanda-t-elle en ravalant ses larmes. Je ne veux pas te perdre…
- Ne pleure pas. Je reviendrais vivant car tu es devenue ma raison de vivre, mon cœur ne cesse de battre pour toi et mes pensées ne vivent que pour toi lui déclara-t-il en essuyant ses larmes.
- Vous m’aimez ? ne sut-elle que répondre.
- Oui je t’aime depuis la première fois que je t’ai vu et mes sentiments n’ont eu de cesse de grandir lorsque j’ai pu te connaître.
- Je crois que je t’aime aussi lui dit-elle à peine inaudible, Kaname la regarda et l’embrassa tendrement sur ses lèvres douces et légèrement mouillées par les larmes. »

Espérance ne fut pas surprise comme la première fois. Elle ressentit un sentiment de légèreté par ce baiser et le fait qu’elle se soit déclarée. Kaname resta un moment dans sa chambre, elle était dans ses bras et il lui caressait ses cheveux. Il aurait tant aimé rester plus longtemps avec elle. Mais le devoir l’appelait, il devait sauver le royaume magique et ses compagnons d’armes l’attendaient. Il partit en l’embrassant une dernière fois et en lui promettant de revenir vivant. Espérance le regarda partir en silence et priant que cette promesse se réalise.

A la sortie du château, un groupe de vampires attendait le noble Sang Pur. Ils étaient tous munis d’un sac de provisions et discutaient entre eux. Ils ne connaissaient pas le plan de leur chef à part le fait de sauver le royaume. Lorsqu’il arriva, ils virent tous une certaine tristesse, celle des soldats et des hommes qui doivent leurs femmes pour la guerre. Ils le réconfortèrent et prirent le chemin du Royaume avec l’espoir de trouver leur guide, la poussière d’étoile.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Episode 22 : Un Nouveau départ
» [The Wonderful World of Disney] Un Nouveau Départ Pour la Coccinelle (1997)
» Changement de région/travail. Nouveau départ!
» Un Nouveau départ pour la Coccinelle:
» Coeur de dragon II - Un nouveau départ:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
J'adore le manga Sailormoon et vous ? :: Flood :: Coin creatif :: FANFIC :: Un nouveau départ-
Sauter vers: