J'adore le manga Sailormoon et vous ? est un forum trés actif et surement un des meilleurs sur sailor moon les membres sont trés sympatiques et on parle aussi d'autres mangas, alors inscrit-toi !
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un nouveau départ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Un nouveau départ   Dim 1 Fév 2009 - 18:42

voici un crossover que j'ai fait et qu'il aura une suite!! bonne lecture à tous !

Un nouveau départ


Première partie

Lucia entra, cette année, à la Cross Academy. Elle avait décidé de s’y inscrire suite à de terribles évènements, qui s’étaient déroulés quelques années auparavant. Pour elle, la Cross Academy, était synonyme d’un nouveau départ. Lors de son inscription, le directeur lui avait évoqué les douloureuses pertes suite au retour de Rido, et, depuis ce jour là, le monde était plongé dans les ténèbres. Le plus étonnant dans tout ça, le retour de Rido correspondait à la fin du monde marin.

Le premier jour de la rentrée arriva. Lucia appréhendait ce jour, elle ne connaissait personne et cela lui faisait ressurgir des souvenirs de ces deux meilleures amies : Hanon et Lina. Son uniforme bleu marine, celui de la Day Class, lui allait parfaitement bien et pour elle, cette couleur correspondait à son état d’esprit. Elle avait perdu sa joie de vivre et sa spontanéité. De plus, elle avait arrêté de chanter et de contempler la mer.
Ce premier jour se déroula tant bien que mal. Dans la classe, personne ne lui parlait et cela l’arrangeait bien puisqu’elle ne voulait se lier avec personne. Elle s’était placé tout au fond de la classe comme l’un de ces camarades, Zéro. Lui aussi, était de nature taciturne et surtout Lucia, en le regardant, ressentait sa tristesse. C’était la même tristesse qui habitait Lucia. Cela se voyait dans ces yeux violets, ils étaient comme sans vie. La fin des cours arriva, les élèves de la Day Class se dirigèrent vers le pavillon de la Lune. En effet, ce pavillon correspondait à celui de la Night Class, lieu réservé aux élèves vampires. Mais ces vampires avaient une certaine particularité : celle d’être séduisant. Toutes les filles de la Day Class se comportaient comme de vraies groupies face à eux. Pour calmer cette « folie », le directeur avait désigné deux gardiens, qui, étaient dans sa confidence et connaissaient leurs véritables identités contrairement à leurs camarades. Mais ces dernières années, Zéro était seul pour cadrer cet engouement. Lucia l’observait, les filles avaient terriblement peur de lui et grâce à cela, elles devenaient très vite disciplinées. Contrairement aux autres filles de sa classe, Lucia ne s’intéressait en rien aux élèves de la Night Class. En plus, elle connaissait leur secret puisque le directeur lui avait tout raconté et même proposé de les rejoindre vu qu’elle était un être magique. Elle avait refusé mais elle ne savait pas elle-même pourquoi. Le directeur lui avait tout dit lorsqu’elle avait accepté de lui confier les tragiques évènements qu’elle avait vécus.
Les élèves de la Night Class sortirent et les filles se mirent à hurler « Idol sempaï !! » ou encore « Shiki sempaï ! ».C’était vraiment très bruyant et ceux du pavillon de la Lune s’en lassaient et avaient du mal à supporter cette adulation. De plus, dans leur classe, il manquait une personne chère à leurs yeux, Kuran Kaname. Il avait décidé de s’éloigner de l’Academy suite à ce terrible évènement sanglant. Il était parti pour l’exil afin de trouver un moyen pour vaincre Rido et surtout sortir le monde des ténèbres. En fait, Lucia se sentait proche d’eux puisqu’elle avait perdu les êtres les plus chers à ces yeux : ces deux meilleures amies, les princesses des autres océans ainsi que son unique amour et l’homme de sa vie Kaïto.
La fin de la sortie des élèves de la Night arriva et les filles partirent une à une. Tout redevenait calme et le lieu paraissait soudainement apaisant pour Lucia. Elle s’apprêta à rentrer au dortoir, lorsque brusquement elle bouscula Zéro. Leurs regards s’étaient croisés. Elle ne l’avait même pas remarqué, elle s’excusa et partie.

Le lendemain, Lucia ne cessait de penser à lui. En cours, elle se trouvait toujours au fond mais quelque chose avait changé. Zéro s’était rapproché d’elle. Ils étaient devenus plus proches. Les jours passèrent et Zéro était de plus en plus près d’elle jusqu’au jour où il se trouva à côté d’elle. Ils ne parlaient pas mais se comprenaient. Tous deux savaient que cette année serait une année différente de celles qu’ils avaient vécues. Une année où ils pourraient guérir leurs cœurs meurtris par la tristesse. Un changement allait s’opérer pour ces deux êtres mais aussi pour tous ceux qui les entouraient…

A suivre...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!


Dernière édition par missmoon le Dim 25 Oct 2009 - 16:41, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 3 Fév 2009 - 17:25

En effet, dans l’ombre de la Cross Academy, de sombres desseins se préparaient. Rido avait pactisé avec l’être qui avait détruit le monde marin : Mickel. Tous les deux avaient le projet de régner sur le monde et de détruire tous ceux qui tenteraient de s’y opposer. Afin de réaliser leur projet, ils décidèrent de parcourir le monde afin d’acquérir un plus grand pouvoir encore plus sombre et plus grand….

Kaname, qui était parti de l’Académie suite à la mort de Yuuki, cherchait un moyen pour vaincre Rido et surtout pour ressusciter celle qui aimait.
Avant de partir dans sa quête, il décida d’aller au Conseil des Hunters afin de les rassembler pour vaincre Rido et surtout connaître la vérité sur l’existence de Zéro et de Yuuki. Dans les parchemins, Kaname trouva quelques éléments vagues sur le rôle de Zéro mais aussi sur le sien. Ils étaient tous les trois lié et une élue devait apparaître, d’une nature différente d’eux avec un pouvoir bien différent du leur. Kaname était resté perplexe face à ces écrits mais cela lui suffisait pour partir à la recherche de cette élue.
Il parcourait le monde et rencontrait de nombreuses personnes douées d’une grande sagesse. Ce jour là, sa quête l’avait amené à Amestris, ville européenne où l’alchimie avait permis la fin de la guerre civile et la paix à travers le pays. Kaname s’arrêta dans une auberge pour se reposer et profita pour avoir quelques informations sur les deux plus grands alchimistes de ce monde. Il avait lu beaucoup de choses sur eux et notamment sur le fait qu’ils aient sauvés la ville grâce à l’alchimie. Kaname entra dans l’auberge et vit une place au fond de la salle, un coin assez sombre. Il s’assit tout en gardant sa capeline noire et l’aubergiste vint à lui :
« - Bonsoir monsieur ! dit il. Que puis- je vous servir ? demanda- t-il.
- Je voudrais une chambre et votre spécialité dit- il.
- Bien sur ! Ma femme vous apportera tout ça. Mais dites donc mon cher monsieur, vous n’êtes pas de la région constata t il
- Oui je viens d’une lointaine contrée. Je suis à la recherche des deux grands alchimistes de cette ville : les frères Elric.
- Ah ! Vous voulez rencontrer nos sauveurs !! Vous n’êtes pas le premier à les demander, vous savez…Beaucoup de gens les demandent mais depuis peu des étrangers, vous êtes le deuxième à vouloir les rencontrer lui déclarait il
- C’est vrai ! Et à quoi ressemblait cet homme ?questionna-t-il
- Il avait la même allure que vous et ces yeux étaient rouges. Il avait une aura sombre, par sa présence, il avait fait fuir tous mes clients !!
- Oui je vois très bien cette personne que vous me décrivez. Vous lui avait dit où ils se trouvaient ?
- Non, je ne lui pas dit je lui indiqué une fausse direction, ses intentions étaient mauvaises. C’était assez visible sur son visage…Sa présence me faisait vraiment peur…avoua-t- il d’une voix tremblotante où sa peur s’entendait en elle.
- Je vous comprends et n’ayez crainte avec moi je ne vous ferai aucun mal. J’aimerais juste les rencontrer pour qu’ils puissent m’aider dans ma mission…le rassura-t-il
- En fait, je pense que vous les trouverez dans la ville en train d’aider ces citoyens ou vers la grande bibliothèque. Mais aussi chez leur amie Winry, ils y sont assez souvent.
- Merci pour vois renseignements ils me seront d’une grande aide. J’ai hâte de goûter votre spécialité.
- C’est ma femme qui la prépare c’est un véritable cordon bleu !! Je vous laisser mes clients m’attendent !
- Allez-y ! Le commerce avant tout ! »
La femme de l’aubergiste arriva peu de temps avec son plat et le pichet d’eau. Ce plat sentait très bon et paraissait très appétissant. Kaname découvrit ce plat, qui fut, l’un des meilleurs qu’il n’est jamais mangé. Cela lui rappelait son enfance. Lorsqu’il eut fini de manger, il parti à la recherche des frères Elric dans Amestris.

Pendant ce temps là, la vie s’écoulait à la Cross Academy. Lucia s’adaptait petit à petit dans ce nouvel établissement. La vie lui paraissait moins éprouvante depuis qu’elle s’était rapprochée de Zéro. Certes, ses cauchemars ne s’arrêtaient pas, ils devenaient de plus en plus intenses. Elle entendait une voix murmurée dans ses rêves et ne cessait de revivre la mort de Kaïto. Elle n’en pouvait parler à personne de cette souffrance et ne voulait pas en faire à Zéro parce qu’il souffrait tout autant qu’elle. Leur présence mutuelle permettait de vivre avec cette douleur permanente et surtout de se comprendre. Ils essayaient de parler mais ils ne s’y arrivaient. Pourquoi ? Ils ne le savaient pas. Aucune parole ne leur venait à part « bonjour » et « à demain », pourtant ils s’étaient rapprochés d’une façon naturelle. Seul le temps pouvait les aider.

Un matin, Lucia se préparait pour aller en cours et au moment où elle prit son sac, une enveloppe tomba. C’était écrit « Pour Lucia, mon amour ». Lorsqu’elle vit cette enveloppe, elle se mit à pleurer, c’était l’écriture de Kaïto. Pour elle, c’était impossible qu’une telle lettre puisse exister. Elle prit la lettre et partie en direction de la salle des cours. Elle arriva dans la salle et alla s’asseoir au fond mais pas à côté de Zéro. Les filles de la classe n’en revenaient pas Lucia Nanami n’était plus à côté de Zéro Kiryuu !! Tout de suite, les filles imaginèrent Zéro avait rompu alors qu’en fait, c’était quelque chose de plus profond. Zéro voulait aller lui parler, il n’osait pas, il avait peur d’être indiscret de la journée. Lucia était noyée dans ses pensées elle n’écoutait pas le cours d’anglais. La seule chose qui la préoccupait, c’était comment elle avait atterri dans son sac et surtout de quand elle datait. La fin des cours sonna, Lucia partie en courant vers les dortoirs, elle ne voulait voir personne. Elle passa par le parc, quand soudain, Zéro la rattrapa pour lui parler. Il savait pertinemment que quelque chose s’était passé. Zéro s’arrêta essouffler, près de Lucia et lui demanda :
« - Que se passe- t- il ? Tu ne t’es pas assise à côté de moi aujourd’hui et en plus tu as les yeux brouillés par les larmes. Dis moi je veux savoir.
- Laisse-moi tranquille !! Je ne veux pas en parler, c’est trop dur… lui dit elle avec rage et chagrin.
- Je sais que tu as perdu des proches que tu aimais et je sais ce que tu ressens…lui dit –il d’une voix douce et triste. Cette perte et cette souffrance nous changent à jamais déclara- t-il d’un air pensif
- Je le sais mais je n’arriverais jamais à t’en parler…C’est une partie de mon passé que j’aimerais oublier mais cela est impossible, il revient toujours pour accroître la souffrance qui est en moi… Laisse-moi s’il te plaît, je ne veux voir personne…
- Saches que je serais toujours là pour toi car ta souffrance m’insupporte. Jamais je ne te trahirais Lucia. »

Sur ces mots, Lucia vient vers lui et pleura dans ses bras. Elle se sentait protéger malgré la souffrance qui grandissait en elle. Zéro, quant à lui, se rendit compte qu’il avait dit la même phrase à Yuuki, il y a quelques années auparavant. Il n’avait pas tenu sa promesse et c’est à cause de lui, qu’elle était morte. Il ne s’était jamais pardonné et peut être qu’avec Lucia, il pourrait éviter de renouveler cette erreur. Lucia passa la soirée avec Zéro, sans lui parler de la lettre et des évènements qui causèrent la perte de ses êtres chers…Sa présence lui suffisait, ils comprenaient mutuellement. La notion du temps avait disparu lorsqu’ils étaient ensemble et leurs cœurs avaient un moment de répit.

A suivre...


Dernière édition par missmoon le Mer 4 Fév 2009 - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 8 Fév 2009 - 16:35

Kaname, qui était à Amestris, parcourait toute la ville à la recherche des frères Elric. En effet, ils étaient assez demandés par la population et puis pour eux, être alchimiste signifiait être près du peuple. Les frères Elric avaient eu un sacré parcours et surtout connus de terribles épreuves pour leurs jeunes âges. Kaname voulait les rencontrer pour mieux les connaître et surtout ils pourraient l’aider à vaincre Rido par l’alchimie mais pour cela, il fallait qu’il les trouve et ce n’était pas une tâche facile… Il avait demandé à plusieurs commerçants et habitants pour savoir où ils étaient vraiment mais en vain…Jusqu’au moment où il rencontra le Général Roy Mustang, qui, n’avait cessé de monter en grade dans l’Armée. Suite au démantèlement du complot à l’Armée, Mustang perdit l’utilité de son œil droit mais accéda au rang de général, qui permit le changement de la mentalité de l’Armée et surtout redonna la véritable signification d’alchimiste d’Etat : servir le peuple. Kaname avait en face de lui le Grand Flame Alchimiste et commença à lui parler :
« - Excusez moi mon Colonel de vous déranger mais savez vous où je pourrais trouver le grand Fullmetal Alchimiste ?
- Le grand Fullmetal ? je n’en connais point…Par contre, je connais le petit Edward Elric alias le Grand Fullmetal Alchimiste ! dit il d’un ton plaisantin et moqueur. Et que voulez vous à notre cher petit alchimiste ? demanda t il.
- En fait, j’ai besoin de son aide pour une mission assez spéciale répondit Kaname d’une façon assez vague.
- Je vois…Et je suppose que ce soit une mission assez importante dit il d’un air soupçonneux.
- En fait c’est une question de vie ou de mort et elle dépend de la survie de notre monde déclara t il
- Je vous conduis à lui parce que c’est une question de vie ou de mort !!
- Merci beaucoup ! Et où allons-nous ? demanda Kaname
- Dans la boutique d’auto mails de son amie Winry, il est là bas en ce moment. »

Sur le chemin qui amenait à la boutique, le Général questionna Kaname. C’était une habitude chez lui, il se méfiait toujours des personnes qui voulaient rencontrer les frères Elric. Ils les protégeaient comme si c’étaient ses propres fils. Il lui demanda d’où venait-il, quelle était cette mission… En fait, c’était un vrai interrogatoire mais Kaname y répondu vaguement. Il devait s’assurer que sa présence ne soit pas ébruitée même s’il respectait le Général Mustang. Cette ville et ces grands hommes, étaient, à ses yeux, un exemple de renouveau. Ils arrivèrent devant la boutique de Winry, qui, était assez grande et elle avait acquis une grande réputation. Winry était passionnée par les autos mails depuis son plus jeune âge et donnait le meilleur d’elle-même pour satisfaire ses clients. Elle savait que c’était une vraie épreuve de mettre une auto mail et de vivre avec. Edward l’avait impressionné par son courage lorsqu’il du porter une auto mail suite à une transmutation. Il était très jeune à l’époque et les deux frères avaient toujours solidaires malgré les épreuves. Mustang et Kaname entrèrent dans le magasin.
« - Bonjour mon général !! dit Winry d’un ton joyeux. Qu’est ce que vous amène ici ? demanda t elle.
- Moi rien. C’est ce jeune homme qui veut rencontrer notre petit Edward dit-il. Apparemment c’est important vu que c’est une question de vie ou de mort.
- Ah…Je vois…Je vais aller vous le chercher ! répondit- elle
- Merci Winry ! dit le Général Mustang »
Winry partit dans l’arrière boutique et ramena Edward ainsi que son frère Alphonse. Ils étaient essoufflés et transpirants. Ils venaient de s’entraîner. C’était une chose vraiment importante car cela renforçait leurs liens fraternels et cela améliorait leur mentale.
« - Me revoici !! Je vous ramène Edward et Alphonse. L’idée de vous aider pour une question de vie ou de mort leur plaisent bien !! Apparemment, ils sont en manque d’action déclara t elle d’un air un peu moqueur. Je retourne à mes autos mails je vous laisse entre hommes !!
- Oui vas y ! Laisse nous entre hommes dit Edward avec un ton moqueur et en faisant son imitation d’homme viril. Humm…Alors quel est donc ce problème qui vous amène à rencontrer les grands frères Elric ? demanda-t-il d’un air vantard et pas sérieux du tout.
- Arrête Ed ! Nous ne sommes pas les frères Elric ! On a juste aidé les personnes qui souffraient du mauvais fonctionnement d’Amestris. En plus, ça a l’air super important ce qu’il a à nous dire.
- Oui Edward ! Toujours aussi impoli qu’avant renchérit Mustang.
- Ok c’est bon j’ai compris souffla Edward. Alors quel est ton problème ?
- Oui parce que vous avez bien vague dans vos explications répliqua le Général.
- En fait, c’est assez compliqué puisque vous risquiez d’apprendre l’existence de nouvelles créatures et surtout vos vies sont en danger.
- Ah ben si ce n’est que ça dit Edward. Allez y racontez nous tout…
- Alors voilà, je viens d’un pays où vampires et humains cohabitent tant bien que mal. Un ami, le Cross Kaien ouvrit une école où des élèves humains et vampires cohabiteront dans l’espoir que cette utopie s’appliqueront à l’ensemble de notre pays. Des choses ont été réglées mais hélas le plus mauvais des vampires a survécu et a tué de nombreux humains et notamment une personne qui m’était chère. Suite à cela, j’ai décidé de m’exiler afin de trouver le remède à cet être abominable et peut être pouvoir ressusciter ma chère bien aimée…
- Les vampires existent donc bien dit Alphonse avec joie. Tu vois Ed j’avais raison !!
- Oui bon ce n’est pas le plus important il y a un vampire sanguinaire en liberté qui veut conquérir le monde !! et puis tu veux ressusciter ta bien aimée tu es complètement fou surtout avec l’alchimie… Les homonculus un vrai danger ….répliqua Edward
- Ne vous inquiétez pas pour la résurrection je n’en point l’intention de le faire avec l’alchimie…J’ai lu tous vos écrits sur l’alchimie et vos mises en garde je ne le ferai point. C’est juste que je pense que j’aurais besoin de votre aide pour vaincre Rido.
- Au fait tu es un vampire ou pas ? demanda Edward
- Oui j’en suis un mais ne vous inquiétez pas je ne bois pas de sang humain …
- Très rassurant tout ça déclara Mustang... Après les homonculus, les vampires et en plus ils sont divisés !!
- Ben c’est simple pour se débarrasser de Rido, il nous faut un pieux, un crucifix et de l’eau bénie dit Alphonse. J’ai lu ça dans la légende du comte Dracula.
- Ce n’est pas si c’est simple que ça, Dracula était le premier des Vampires, notre ancêtre.
Nous avons évolué et notre force s’est croit…Je sais ce que j’avance je suis un sang pure dans le monde des vampires et je fais partie de la descendance du comte Dracula…expliqua Kaname
- Ah oui ! C’est vraiment compliqué tout ça marmonna Roy Mustang
- Ben il nous reste qu’une solution déclara Edward. Aller voir le Rat de bibliothèque à Central, elle pourra nous aider.
- Oui c’est vrai elle saura nous aider à coup sur !! renchérirent Alphonse et Mustang.
- Allez mon p’tit gars, nous t’emmenons à Centrale !! déclara Edward
- Merci pour votre aide !
- Ce n’est rien, c’est normal, en plus on a besoin d’action ! clamèrent Edward, Alphonse et Roy à unisson »

Tous les trois prirent le train en direction de Centrale. Le trajet était assez long et cela leur permettait de mieux connaître Kaname. Kaname, quant à lui, sentait une présence assez sombre qui rôdait vers eux. Il n’espérait qu’une chose : se mesurer à elle une fois arrivé à Centrale.

Ce jour là, à la Cross Academy, les professeurs et les élèves n’avaient pas cours. En effet, c’était une journée de commémoration pour tous ceux qui moururent lors du massacre de Rido. Les esprits étaient encore très marqués même après quatre longues années. Le directeur avait perdu sa fille, Yuuki, qui était aussi la gardienne de l’Académie. Tous les élèves étaient profondément choqués surtout ceux de la Night Class et Zéro.
Lors du discours du directeur et de la pose de gerbe au monument de commémoration, tous les élèves étaient présents notamment ceux de la Night Class mais Zéro n’était pas présent. Lucia le cherchait en regardant partout parmi la foule mais il n’était à nulle part. Les élèves de la Night Class le cherchaient également. Son absence était remarquée de tous. A la fin de la cérémonie, les élèves de la Night Class se dirigèrent vers Lucia pour lui demander si elle savait où il était. Lucia était entourée par tous les élèves de la Night Class et Aïdou l’aborda :
« - C’est bien toi, Lucia Nanami, la copine de Kiryuu demanda Aïdou avec une voix séductrice et la regardant avec ses yeux envoûtants ;
- Heu…Oui c’est moi répondit elle un peu gênée par le comportement d’Aïdou. Pourquoi ? Que voulez vous ?
- En fait, on s’inquiète on n’a pas vu Kiryuu à la cérémonie alors que d’habitude, il est là …répondit Akatsuki d’une façon flegmatique, les mains dans ses poches.
- Ah oui…Je ne sais pas pourquoi il n’est pas venu…J’avais l’intention d’aller le voir pour savoir pourquoi…répondit elle
- Ah ok …On ne savait pas …Ravie de te connaître Lucia et tiens-nous au courant à propos de Kiryuu déclara Aïdou. On se fait du souci pour lui…insista Idol sempaï
- Je sais et je ferais de mon mieux pour vous tenir au courant ! Mais vous savez, je ne connais pas vraiment Zéro ….expliqua Lucia
- Nous savons mais tu es digne de confiance à nos yeux et importante aux yeux de Zéro donc nous n’avons pas besoin de s’inquiéter. Allez vas rejoindre Zéro ça se voit que tu t’inquiètes pour lui Lucia …déclara Aïdou
- Oui merci !! Je vous tiendrais au courant ! remercia Lucia un peu gênée. »

Lucia parti en direction des dortoirs des garçons. Une fois arrivée, elle ne le trouva pas. Alors elle décida de le chercher dans le parc. Elle le trouva assis contre un arbre, le regard dans le vide. Lucia se dirigea vers lui pour aller lui parler mais elle fut prise d’une angoisse, sa gorge était serrée, son estomac était noué… C’était la première fois qu’elle ressentait ça, elle ne pouvait l’expliquer mais prenait une longue inspiration et alla vers la direction de Zéro. Elle commença à parler d’une voix hésitante, légèrement tremblotante :
« - Zéro, tu es là… Je t’ai cherché de partout … Je ne t’ai pas vu à la cérémonie….lui dit elle.
- Tu n’aurais pas du me chercher Lucia. Je fais souffrir tous les gens que j’aime et je suis incapable de les protéger … Tu ne devrais pas t’inquiéter pour moi, je n’en vaux pas la peine…déclara Zéro
- Pourquoi tu me dis ça ? Je m’inquiétais juste de ne pas t’avoir à la cérémonie… Elle était importante pour toi et elle est toujours aussi importante répliqua Lucia les larmes aux yeux.
- Oui je sais, mais cette année je ne suis pas aller car j’ai l’impression de trahir l’amour que Yuuki avait pour moi ainsi que le mien… Tu es arrivée ici et tu as changé ma vie…déclara t il
- Ah… Je ne sais pas quoi te répondre…A part que toi aussi tu as changé ma vie et que mon cœur souffre moins en ta présence…avoua t elle
- Je vois…On est deux alors ressentir ce sentiment…Allez viens t’asseoir près de moi j’ai vraiment besoin de ta présence Lucia … Ce jour est difficile pour moi, que de mauvais souvenirs surviennent dans mon esprit malgré ces quatre longues années dit il »

Lucia alla s’asseoir près de lui, ils se sentaient vraiment bien ensemble. Zéro l’a pris dans ses bras, il avait besoin d’elle pour affronter les fantômes de son passé et croire en l’avenir. Il n’espérait qu’une chose que Yuuki le pardonne de ses actes si elle le voyait. Avec Lucia, il se sentait vivant et il voulait la protéger. Il sentait qu’elle avait souffert auparavant car il voyait que Lucia avait enfouie sa véritable nature. Il voulait connaître Lucia heureuse et épanouie. Le temps ne pouvait que les rapprocher puisque tous deux savaient ce qu’ils représentaient l’un pour l’autre.


A suivre...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Sam 14 Fév 2009 - 23:24

tout compte fait j'ai été plus rapide que prévu! je vous dis bonne lecture!

Après un long voyage, Kaname et ses compagnons arrivèrent à Centrale. Edward et son frère n’avaient pas mis les pieds à Centrale depuis de longues années. Quant au Général Mustang, il y venait très souvent vu son poste et ses responsabilités vis-à-vis de l’Armée. La ville avait beaucoup changé, les militaires étaient moins présents puisqu’elle était devenue une ville calme et paisible. Elle était connue, de nos jours, pour sa grande bibliothèque et sa bibliothécaire qui était surnommée « le rat de bibliothèque « par Edward et certains membres de l’Armée qui l’avaient connu pendant la période la plus sombre de cette ville ainsi que de l’Armée. Ils arrivèrent devant le bâtiment de la bibliothèque, il était très impressionnant et avait été remis à neuf. Ils entrèrent et Mustang demanda Scieszka, le fameux rat de bibliothèque dont parlait Edward. La militaire l’emmena dans son bureau et frappa à la porte de la bibliothécaire la plus connue de Centrale.
« - Entrez ! dit Scieszka
- Bonjour Madame ! Il y a des personnes qui vous demandent, ce sont des anciennes connaissances à ce que m’a dit un homme de petite talle, un certain Edward…déclara la femme militaire
- Faites les entrer ! Ne les laissez pas attendre devant la porte comme ça !! Ce sont des amis !! exclama t elle
- Oui madame acquiesça la femme en uniforme et les fit entrer.
- Bonjour ma chère Scieska ! dit Mustang. Tu as bien changée depuis !! Alors comme ça tu es devenue la grande directrice de la bibliothèque !! On ne me l’avait pas dit …
- Ben vous connaissez tous ma réputation et grâce à ça de nombreux livres ont pu être réédité. Mais arrêtons de parler de moi, qu’est ce qui vous amène à Centrale et surtout ici ? demanda t elle
- En fait, nous avons besoin de ton aide pour aider un ami dit Edward. Nous connaissons bien tes compétences et nous sommes sur que tu seras nous dire où chercher pour résoudre notre problème.
- Et je connais cet ami ? demanda t elle d’un air un peu perplexe
- Non, mais le voici Kuran Kaname présenta Alphonse
- Vous n’êtes pas d’ici déclara t elle tout en remarquant qu’il était très beau et qu’il avait une certaine classe. Et en quoi puis je vous aider ?
- Bonjour Madame lui dit-il en lui baisant la main qui la faisait rougir. En effet, je ne suis pas d’ici je viens d’une contrée lointaine et j’aurais besoin de vous pour trouver le moyen de vaincre un homme dangereux, voulant régner sur le monde même au prix d’un bain de sang.
- Ah… Vous êtes très rassurant… Et en quoi ma bibliothèque peut vous être utile ?
- En fait, nous voudrions faire quelques recherches sur les vampires expliqua Alphonse sur les sangs purs plus précisément. On voudrait trouver un moyen pour le vaincre.
- Un vampire sanguinaire !!! dit elle terrorisée. Ca existe vraiment ?
- Oui Madame ça existe dans mon pays. Il y a une coexistence d’ailleurs entre vampires et humains mais ce vampire là ne veut aucune coexistence et régner en maître avec la suprématie des vampires.
- Ed, on lui dit ou pas qu’il est aussi un vampire chuchota Alphonse
- Non il ne vaut mieux pas elle ne serait pas rassurée…déclara Edward
- Qu’est ce que vous chuchotez tous les deux ? demanda Roy
- Nous rien… Alors Scieska tu veux bien nous aider ? demandèrent Alphonse et Edward d’une même voix
- Oui je veux bien. Je vous amène au rayon concernant les vampires et vous aurez accès à tous les documents même les confidentiels répondit elle
- Merci Madame je vous en serais infiniment reconnaissant dit Kaname d’un ton solennel
- Oh ce n’est rien répondit le rat de bibliothèque assez gênée »

Elle les conduisit dans la bibliothèque à la section vampire. Cette section était vraiment grande et il y avait de nombreux vieux livres ainsi que des parchemins. La majorité de ces livres était des témoignages datant de Moyen Age allant jusqu’à nos jours. Ils venaient de nombreux pays notamment de Roumanie. Avec tous ces livres, ils espéraient de trouver la solution pour vaincre mais il leur faudra des jours pour tous les lire. Ils commencèrent tout de suite leur recherche, chacun s’était réservé une étagère et prenait note de tout ce qui leur paraissait intéressant. Mais Kaname ne leur avait pas dit qu’il cherchait un livre très précis, un très ancien livre, celui qui pouvait les gouverner tous et celui qui pouvait les détruire tous mais surtout il avait la solution pour vaincre Rido dont ses actes avaient été prédit dans les temps anciens et qu’une seule personne pouvait le détruire l’Elue.

Lucia avait pris de nouvelles fonctions à la Cross Academy. En effet, le directeur lui avait proposé le poste de gardienne de l’académie et cette fois ci, elle avait accepté. Il avait pu observer qu’elle s’était rapprochée de Zéro et qu’il avait changé en sa présence. De plus, il fallait bien qu’ils soient deux pour calmer les filles de la Day Class, c’était bien une chose qui n’avait pas changé dans cette école. En fait, Lucia avait quelque chose de spéciale et surtout il avait comme un pressentiment sur son cas. Elle devait accomplir de grandes choses et surtout il avait l’impression qu’elle pourrait vaincre Rido. Comment il ne le savait pas mais elle dégageait l’aura de ceux dont un grand destin leur avait été tracé. C’était le cas pour Zéro, Kaname et sa défunte fille Yuuki. Peut être que sa mort allait révéler l’Elue dont parlaient certains documents de la Guilde ….
Lucia se prépara pour aller en cours et mit son brassard de chargée discipline ainsi que de gardienne de l’académie. Zéro l’attendait devant sa chambre et Lucia sortit. Zéro lui dit :
« - Prête pour cette première journée en tant que chargée de discipline ? avec un air taquin
- Heu… Oui je crois… lui répondit elle d’un air hésitant
- C’est ce qu’il me semblait, tu angoisses d’affronter les filles de la Day Class et surtout tu as peur de ne pas arriver à assumer tes nouvelles responsabilités déclara Zéro
- Oui c’est ça… Tu me connais bien je vois...dit-elle d’un air gênée
- Oui je te connais bien et puis je suis là donc ne t‘inquiètes pas !! lui dit il en lui souriant
- Merci Zéro ! Je ne sais pas ce que je ferais sans toi…
- Ne dis pas ça tu te débrouilles bien Lucia. Allez on y va on va être en retard !! »

Ils arrivèrent en cours juste à temps. Ils s’assirent à leurs places habituelles, ils écoutèrent tant bien que mal le cours d’anglais. La fin des cours sonna et ils se dépêchèrent à aller devant le pavillon de la Lune. Les filles avaient toujours autant d’enthousiasme pour les élèves de la Night Classe alors qu’eux ils ne les supportaient plus. C’était assez visible sur leurs visages et leurs démarches. Par les réactions des filles, elles donnaient l’impression qu’elles avaient oubliées les évènements passés et ne se doutaient pas du danger qu’elles couraient. Lorsque les élèves du pavillon de Lune, les filles partirent dans leurs dortoirs. Il ne restait plus que Lucia et Zéro en dehors de l’école en train de faire leur ronde. Cette nuit là était vraiment calme peut être un peu trop. Chacun faisait le tour de l’établissement lorsque Lucia entendit un bruit de craquement derrière elle.
« - Zéro c’est toi dit elle d’une voix hésitante et pleine de peur
- Non ce n’est pas Zéro mais je suis envoyée pour t’enlever dit la personne derrière elle
- Je ne vous laisserais pas faire intervint Zéro. Je t’ai senti venir sale Level E !!
- Ah te voilà le grand Kiryuu, tu as peur que je morde ta copine… d’ailleurs elle me plaît bien et son sang me parait très gouteux !! renchérit le vampire
- Si tu la touches tu es mort ! menaça Zéro avec son bloody rose. D’ailleurs qui t’envoies ?
- Tu ne devines pas Zéro !! l’assassin de ta chère Yuuki et pour Lucia l’assassin de Kaïto et de tes chères amies…déclara le level E
- Non ce n’est pas vrai !! s’exclama Lucia en se débattant. Il s’est rallié avec Maître Rido !! dit Lucia tout en lui donnant des coups pour se libérer.
- Cette bête assoiffée de sang a l’ intention de faire des représailles avec Mickel !!! hurla Zéro pleins de rage. D’ailleurs qui c’est ce Mickel ?
- Ta petite copine ne te l’a pas dit ? Etonnant vu les dégâts qu’il a faits ! Il s’est emparé du monde marin et avec Maître Rido ils vont s’emparer du monde !!
- Nous ne le laisserons pas faire !! s’écria Lucia qui s’était arrivée à se délivrer et lui pointant l’Artémis afin de le détruire
- C’est ce que vous verrez !! Adieu !! dit-il en partant. »

Le level E parti lâchement afin d’éviter de se faire tuer par un Zéro enragé et surtout pour lui, sa mission était réussie puisqu’il avait fait passer à Lucia et Zéro.
Zéro vient vers Lucia pour lui demander si tout allait bien et qu’elle n’avait pas eu peur. Elle lui répondit que oui, elle allait bien, mais soulagée qu’il fut arrivé. Zéro la prit dans ses bras et l’embrassa. Cette épreuve lui avait fait comprendre qu’il aimait vraiment et qu’il était prêt à tout pour elle. Lucia ne s’y attendait pas et avait oublié à quel point c’était bon d’être embrasser ainsi que de se sentir aimer. Ils partirent voir le directeur pour lui signaler que Rido et Mickel s’étaient manifestés par l’intermédiaire d’un Level E, qui les avait menacés. Ils avaient compris grâce à ce qui s’était passé qu’ils s’aimaient et que rien ne pouvaient les empêcher de vivre cet amour. Grâce à lui, ils pourraient défendre le monde et surtout protéger les personnes qu’ils aimaient.


A SUIVRE....
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 8 Mar 2009 - 22:13

voici la suite et désolée pour l'attente...


A Centrale, Kaname et ses amis cherchaient toujours ce fameux livre et surtout des informations sur le moyen de vaincre ce sang pur. Cela faisait plusieurs mois qu’ils étaient à la bibliothèque et ils n’avaient rien trouvé. Le pire dans tout ça c’est qu’ils n’avaient pas fait toute la section. Ils leur restaient encore beaucoup d’étagères lorsque tout à coup, Alphonse trouva un vieux livre, très épais dont le titre était Pur Blood. Mais ce qui surprit le plus Alphonse c’était le nom de l’auteur. En effet, l’auteur était Kuran Kaname la personne qui était à côté de lui…Il n’en revenait pas et surtout il se demanda l’âge qu’avait Kaname vu que ce livre datait de la Renaissance et Alphonse dit :
« - J’ai trouvé ! Enfin je crois….
- C’est vrai ! s’exclama Edward. Et quel est son titre ? demanda t il.
- Pur Blood déclara Kaname d’une voix sombre. C’est un livre datant de la Renaissance expliquant la véritable nature des sangs purs, leurs origines et surtout parlant des légendes qui les entourent…
- Ah je vois ! Il me parait très intéressant et ça correspond à ce qu’on cherchait. Passe-moi le livre Al pour que je le feuillette s’il te plait !
- Bien sûr ! Tiens ! donna Alphonse.
- Merci dit Edward tout en le regardant. Tiens il y a un truc bizarre dans ce livre remarqua t il.
- Qu’est ce qui est bizarre dans ce livre ? intervint Mustang.
- L’auteur de ce livre c’est Kaname et il a été écrit vers la Renaissance. Tu ne dois pas être bien jeune déclara Edward
- Oui c’est moi l’auteur et j’ai plus de 700 ans ! Ce livre devrait nous aidé normalement !
- Et ben tu ne fais pas ton âge !!!répliqua Edward. Tu aurais pu nous dire que c’était toi l’auteur de ce livre. On n’aurait pas posé de questions. Donc c’est bien le livre que tu cherchais ? redemanda Edward.
- Oui c’est bien celui là mais il y en a un autre, évoqué dans ce livre, qu’on ne trouvera pas dans une bibliothèque ni dans une librairie….déclara Kaname
- Ah bon ! s’exclamèrent Edward, Alphonse et Mustang. C’est un livre maudit c’est ça ? demanda Mustang d’un air assez sceptique.
- Oui, en quelque sorte. C’est un livre sacrée pour les vampires quelque soit leur hiérarchie… C’est un livre renfermant tous les secrets des vampires et de la cohabitation entre les hommes et les vampires. La légende raconte que ce livre est source d’un grand pouvoir et qu’il avait été écrit par Dracula lui-même, le premier des vampires. Celui qui possède ce livre détient un grand pouvoir puisqu’il peut changer le monde et tout ce qui l’entoure. Et je pense que Rido va essayer de le retrouver par tous les moyens et c’est pour ça qu’il me le faut absolument. Ce livre peut lui procurer une puissance indéfinie si je le trouve avant lui, je pourrais m’en servir pour le contrer et le vaincre…expliqua le sang pur.
- Ah je vois ! C’est un sacré bouquin !! Je n’aurais jamais cru que ça existait vraiment déclara Alphonse.
- Peut être… supposa Edward. On ne sait pas vraiment vu qu’apparemment c’est un livre sacré et en quelque sorte magique… Sa légende doit être équivalente à celle du Graal ou de la Pierre Philosophe…
- D’accord je comprends mieux maintenant dit Alphonse. En fait, on a très peu de chance de le trouver et seul Pur Blood peut nous donner quelques indices…
- Oui c’est cela confirma Kaname
- Et ben qu’est ce qu’on attend pour se mettre au travail !! s’écria Edward »

Ils commencèrent à feuilleter le livre et prendre quelques notes. Ils n’osaient pas demander d’emprunter le livre même si l’auteur était auprès d’eux. Edward et Alphonse n’en revenaient toujours pas de l’âge de Kaname il avait plus de 700 ans alors qu’en apparence on lui donnait une vingtaine d’années.
En fait, ce livre expliquait la véritable nature des vampires surtout celle des sangs purs et les légendes qui les entouraient mais le plus intéressant dans cet ouvrage était que l’auteur avait parcouru le monde afin de trouver ce fameux livre et surtout pour trouver des indices permettant le sang pur le plus sanguinaire de la légende. Cette légende dont Kaname n’aurait jamais cru d’être impliqué. Grâce à ce livre, ils pourraient éviter le pire pour le monde et empêcher certains évènements qui ont été prédits dans cette légende.
Kaname prit le livre et remarqua une note en première page qu’Edward n’avait pas vu. Cette note indiquait la présence d’un miroir en forme d’étoile qui appartenait à Crysnelle. Ce miroir permettait d’aller dans un monde magique. Dans ce monde, il pourrait apprendre une magie que le rendrait plus fort et permettrait de protéger le monde ainsi que la Cross Academy. Le livre leur donnait un seul indice. Il devait suivre une poussière étoilée. Celle-ci les amènerait à la personne qui avait le miroir magique et qui les guiderait vers le royaume d’Aster. Une poussière d’étoiles sortit du livre et ils la suivirent….

Le temps des examens arrivaient à la Cross Academy. Les élèves révisaient au maximum pour que leur classe ne soit pas sélectionnée pour les préparations du bal. Zéro et Lucia révisaient ensemble. En plus, ils devaient surveiller l’établissement la nuit et cela rendaient leurs révisions encore plus difficile.
Un après midi, Zéro révisait dans le parc. Il était assis contre un arc et relisait ses cours d’histoire. Cela faisait à peu près deux heures qu’il étudiait lorsqu’il s’assoupit. Il dormait près de l’arbre, le soleil lui caressait son visage et faisait ressortir la pâleur de son teint. Il souriait dans son sommeil, il avait l’air heureux. En effet, Zéro était en train de rêver d’une personne qui lui était chère. C’était Yuuki qui lui était apparu lors de ce songe.
« - Yuuki c’est toi ? demanda Zéro qui avait du mal à en croire ces yeux.
- Oui c’est moi Zéro le rassura t elle en lui caressant la joue
- Mais pourquoi tu apparais dans mon rêve, depuis ce jour, je fais toujours le même rêve, celui de ta mort… lui répondit il dans une voix triste où l’on sentait son envie de pleurer.
- Oui je sais Zéro tu as vécu ma mort comme un supplice et tu t’es interdit d’être heureux… lui dit elle. Tu n’aurais pas du… Ma mort devait se faire…expliqua-t-elle. Sans ma mort l’élue ne pourrait pas être là…
- Je sais mais je t’aimais tellement que pour moi, ta mort était vraiment une souffrance et je ne devais pas être heureux…Je n’ai jamais pas pu te protéger et je me le pardonnerais jamais…lui répondit il d’un air songeur
- Ne dis pas ça Zéro …Tu as droit au bonheur et je ne t’en veux pas…Sois heureux avec Lucia, elle t’apportera tout le bonheur que tu as besoin et surtout ne t’interdit pas de l’aimer ! Vous êtes fait l’un pour l’autre… Elle a besoin de cet amour … Tu es sa force comme elle est la tienne…
- Tu sais que je l’aime ? bredouilla Zéro
- Oui je le sais et elle te rend très heureux. Arrête de culpabiliser parce que tu l’aimes … Tu ne me trahis en rien … T u as le droit de l’aimer et votre amour peut apporter une lumière dans ce monde. D’ailleurs un grand danger se prépare, Zéro, je compte sur toi pour protéger l’école, mon père ainsi que Lucia… Il vous faudra être forts et surtout rester proches des uns et des autres….
- Oui je le ferais … Je te le promets… Tu manques beaucoup au directeur et ta mort a changé de nombreuses personnes dit Zéro d’un air sérieux
- Je sais mais ce qui compte le plus à mes yeux c’est votre bonheur surtout le tien, Zéro, tu es le seul que j’ai aimé et que je ne pourrais jamais t’oublier… déclara Yuuki les yeux pleins de larmes
- Je sais, tu resteras toujours celle avec qui j’ai découvert l’amour …Je ne t’oublierais jamais Yuuki….
- Je sais Zéro … Tu m’as toujours aimé et Lucia est arrivée, elle a apaisée ton âme. Elle te rend heureux … Cela me suffit amplement, contempler ton bonheur vu des cieux lui dit elle, ses yeux brillaient de joie…Zéro, je dois te quitter…J’ai été heureuse de te revoir… Au revoir mon Zéro lui dit elle en l’embrassant sur la joue
- Moi aussi Yuuki …Au revoir… dit il en touchant sa joue où Yuuki l’avait embrassé. »

Lucia arriva dans le parc pour rejoindre Zéro, elle le vit dormir contre cet arbre. Dans son sommeil, il souriait et il lui semblait. Elle le regardait dormir. Il était vraiment très beau et lui semblait inoffensif. Zéro se réveilla, son cœur était apaisé et lorsque vit lui Lucia, il lui souria et l’invita pour le bal. Une chose qu’il n’avait jamais faite auparavant. Il ne voulait être qu’avec elle ce jour là et là garder à ses côtés pour toujours.

Le jour du bal arriva. Les examens étaient finis et la classe de Lucia n’était pas arrivée la dernière. Le délégué de classe était très heureux de ne pas avoir à décorer la salle de bal. Les autres élèves étaient impatientes d’y être tandis que Lucia avait quelques angoisses. En effet, c’était la première fois qu’elle allait à un bal et puis, Zéro l’avait invité, elle ne s’y attendait pas … Suite à son rêve, Zéro avait décidé d’être heureux et c’est pour ça qu’il avait invité Lucia pour le bal. Il voulait lui dire combien elle lui était chère à ses yeux et qu’il aimait.
Le soir s’annonça ainsi que le bal. Toutes les élèves avaient sortis leurs plus belles tenues et elles étaient accompagnées. Lucia arriva dans la salle. Il y avait beaucoup de monde et de nombreux couples dansaient. Elle cherchait des yeux et le trouva, appuyé contre la colonne. Il l’attendait et lorsqu’elle s’approcha de lui, Zéro ne trouva pas les mots pour lui dire à quel point elle était belle. Elle portait une robe en satin d’un rose clair aux multiples reflets. Ses épaules recouvertes par une étole transparente du même rose que sa robe. Cette tenue changeait Lucia, elle paraissait comme une jeune femme sublime. Zéro l’invita à danser. Ils dansèrent pendant de longues heures. Zéro sentait le doux parfum de Lucia et ne voulait pas que cette soirée se termine…Il avait Lucia près de lui et il voulait la garder éternellement à ses côtés. Il la trouvait magnifique dans cette robe, il avait l’impression de rêver. Son cœur ne cessait de battre lorsqu’il la regardait, c’était la première fois que son cœur battait si fort. Il entendait celui de Lucia, il avait le même écho que le sien. Le directeur et Toga Yagari, le vampire hunter qui aidait l’académie les observaient. Ils affectionnaient beaucoup Zéro et le considérait comme leur fils. Le voir heureux, les rendait heureux. Zéro et Lucia sortirent de la salle, ils voulaient être seuls où le silence serait leur compagnon et leur confident. Zéro passa sa veste pour qu’elle n’est pas froid. Lucia sentit l’odeur de l’être qu’elle aimait, elle lui était agréable et la réconfortait. Ils marchèrent et discutèrent lorsque Zéro la prit part la main et l’emmena dans un endroit secret de l’académie. Cet endroit était assez éloigné du parc…C’étaient des ruines du temps passé, elles étaient recouvertes de lierres et on entendait un bruit léger d’eau. Mais parmi ces ruines, il y avait un endroit illuminé, Zéro et Lucia s’approchèrent de celui-ci et s’assirent sur le parterre de pétales de roses. Lucia était dans s bras. Elle commença à lui parler :
« - Zéro, cet endroit est magnifique. Et tu l’as magnifiquement décoré …Les pétales de roses, les bougies…
- Merci Lucia. Je tenais à te présenter ce lieu. Je savais que ça te plairait et qu’on s’y sentirait bien. Je voulais être seul avec toi, ne t’avoir que pour moi… avoua t il.
- C’est vrai… Tu voulais être seul avec moi …rougit elle
- Oui tu comptes énormément pour moi, l’idée de te perdre me ferait souffrir à un tel point… Je ne veux que toi Lucia…déclara Zéro
- Je ne sais pas quoi dire face à ça…dit elle toute gênée
- Tu n’as rien à dire … Je t’aime Lucia…déclara Zéro d’une voix suave
- Je t’aime aussi dit-elle avec des yeux brillants. »

Ils embrassèrent langoureusement. Ils avaient du mal se quitter. Leurs corps se rapprochèrent et Zéro commença a embrassé Lucia dans le cou, puis descendit et défaisait petit à petit sa robe. Ses baisers devenaient plus intenses et Lucia lui enleva sa chemise. La passion ne cessait de grandir et l’attirance était grande … Ils passèrent la nuit ensemble, leurs corps n’avaient qu’un comme leurs cœurs… Une nuit pour eux seuls, une nuit où le monde leur appartenait, une nuit qui les unissait…Cette nuit là leur serait marquée dans leur esprit à tout jamais…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 26 Mar 2009 - 21:31

voici la suite !! désolée pour l'attente!!

Kaname et ses compagnons suivirent la poussière étoilée et les emmenèrent dans un endroit paisible et calme. Cet endroit était verdoyant et le sol avait des pierres grises sous jacentes. La poussière d’étoile les avait amenés dans un cimetière, près d’une stèle. Il était « Crysnelle ma bien aimée », Kaname était sous le choc. Crysnelle était morte, comment allaient-ils faire pour accèder au Royaume d’ Aster ? Crysnelle était leur seul moyen pour accéder au Royaume d’Aster, Kaname commença à perdre espoir. Il se demandait s’il allait arriver à sauver le monde et surtout vaincre Rido. Il avait l’impression que rien n’avançait, Edward vint le rassurer en lui disant que sa quête serait difficile mais si son but était noble, il y arriverait. Lorsqu’ils partirent du cimetière, ma poussière d’étoiles réapparut et leur fit comprendre qu’il fallait la suivre. Ils la suivirent encore une fois dans l’espoir qu’elle les amènerait vers un indice, qui leur serait vraiment utile cette fois. Cette poussière les fit traverser toute la ville pour les amener devant un grand immeuble blanc. Il y avait un interphone où c’était écrit Airi et cette poussière s’était arrêter sur ce nom. Ils regardèrent à quel étage elle habitait et décidèrent d’y aller. Mais il y avait un gros problème, Airi ne les connaissaient pas et surtout s’ils voulaient rentrer ils devaient parler l’interphone. Elle ne croirait jamais Kaname s’il lui disait qu’il était un ami de son arrière grand-mère Crysnelle. En fait, ils se trouvaient dans une impasse. Comment allaient ils pouvoir la rencontrer sans qu’elle les fuit et surtout comment allaient ils prouver qu’ils ont dignes de confiance ? Ils s’assirent près d’un banc et réfléchissèrent au moyen de lui parler sans paraître louches. C’était assez difficile d’être crédible sur le fait que Kaname était un ami de son arrière grand-mère vu l’âge qu’il paraissait. La tâche allait être difficile, là, ils espéraient avoir un coup de pouce du destin, pour les aider. Ils décidèrent de passer une nuit à l’hôtel et revenir le lendemain. Ils avaient besoin de repos après tout le chemin qu’ils avaient parcourus. Ils étaient au Japon et avaient du traverser la frontière du monde imaginaire pour atterrir dans le monde réel. Pour eux, l’acclimatation allait être difficile mais leur quête en valait vraiment la chandelle.

Suite au bal, Lucia et Zéro étaient devenus vraiment proches et leurs cœurs battaient à l’unisson. Lorsqu’on les voyait ensemble, on avait l’impression qu’il ne faisait qu’un. Lucia avait réussi à faire le deuil de Kaïto malgré la lettre qu’elle avait trouvé et qu’elle n’avait jamais lu. Elle voulait en parler à Zéro mais c’était vraiment difficile, elle avait peur de sa réaction et surtout de le faire souffrir, de le perdre car elle l’aimait par-dessus tout. Zéro, lui, avait le cœur plus léger. Depuis que Yuuki lui avait rendu visite dans son rêve, il ne culpabilisait plus d’aimer Lucia et surtout la mort de Yuuki lui était moins lourde à porter. Il avait la sensation d’être heureux. Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti cette sensation de joie, et il se surprenait lui-même à siffloter comme ça. D’ailleurs, ses camarades de dortoir ainsi que les filles de sa classe ne le reconnaissaient pas. Il souriait un peu trop à leur goût. Quant au directeur, voir Zéro comme ça l’étonnait et surtout se disait qu’un miracle s’était produit. Il était heureux de voir son fils adoptif comme ça.
Ce jour là, Zéro et Lucia devaient aller en ville pour faire leurs achats de Noël. Ils étaient à quelques jours de Noël et l’académie s’apprêtait à être vide vu que les vacances arrivaient. C’était également leur premier Noël ensemble et Lucia restait dans l’école puisqu’elle n’avait plus de famille et cela faisait quelques années qu’elle n’avait pas fêté Noël. Avant, elle faisait les achats avec ses deux meilleures amies Hanon et Lina. Elle ressentait leurs absences malgré la présence de Zéro. Son regard était triste et semblait vide. Elle n’avait pas le goût pour faire les achats. Zéro voyait cette mélancolie à travers la vitrine, elle ne souriait pas et son regard était si triste. Il ne savait pas quoi faire fasse à ça …Il voulait voir Lucia sourire et surtout voir ces yeux brillés. Elle était merveilleuse quand elle était comme ça. Il décida de l’inviter au salon de thé comme ça il pourrait mieux lui parler et la réconforter. Ils arrivèrent dans le salon et s’assirent à une table. Ils commandèrent tous les deux et commencèrent à discuter :
« - Une petite pause douceur…Cela nous fera du bien ! dit Zéro en espérant que ça ferait sourire Lucia un tout petit peu
- Oui ça va nous faire du bien… répondit Lucia d’une petite voix assez triste
- Oui …Mais c’est aussi une occasion pour moi de te parler au calme… Je m’inquiète pour toi Lucia, je te sens triste et j’ai l’impression que tu n’as le goût de rien aujourd’hui… Est-ce moi qui ai fait quelque chose ? Ou s’est-il passé quelque chose que je ne sache pas ?
- Ne t’inquiètes pas pour moi j’irais mieux d’ici peu…C’est juste que les fêtes de Noël me rappellent des souvenirs notamment ceux avec mes deux meilleures amies et Kaïto…
- Je comprends ça Lucia dit Zéro d’une voix douce et réconfortante. Tu sais, je suis là si tu veux parler…Je ne veux que ton bien, Lucia, je veux te protéger…
- Je sais Zéro …J’ai toujours pu te faire confiance et surtout je sais combien tu m’aimes alors ne t’inquiètes pas s’il te plait.
- D’accord si tu veux mais j’aimerais tant te voir sourire … Tu es si radieuse lorsque tu souris j’ai l’impression d’être l’homme le plus comblé au monde…Déjà je le suis grâce à toi…déclara t il
- C’est vrai Zéro dit elle en rougissant. Je te rends si heureux que ça …
- Oh que oui ! Ton amour m’a changé et tu es la plus belle chose qui me soit arrivé !
- Ah…J’ai du mal le croire même si pour moi aussi, ton amour m’apportes beaucoup…
- Alors tant mieux ! Prête pour les achats de Noël ?
- Oui je suis motivée et encore merci Zéro pour cette attention ! dit elle en l’embrasant sur la joue
- Oh ce n’est rien ! Je suis ton chevalier servant n’oublies pas !! en touchant sa joue où Lucia l’avait embrassé. Il avait apprécié ce petit baiser qui lui avait fait un peu rougir. »

Ils sortirent du salon de thé réchauffés et prêts pour les achats de Noël. Lucia cherchait un cadeau pour Zéro mais il lui était difficile de trouver ce présent. Elle se rendait compte qu’elle ne le connaissait pas tant que ça. De plus, elle avait mal toujours mal à la tête et elle entendait encore cette voix, qui était présente lors de ces rêves. Elle devenait de plus en plus présente et la phrase qu’elle disait commençait à devenir perceptible pour Lucia. Mais elle faisait tout pour ne pas l’écouter même si elle était plus présente dans son esprit. Elle évitait pour que Zéro le voit mais la douleur était grande et devenait plus intense. Elle trouva le cadeau de Zéro, un bracelet en argent avec une rose. Lorsqu’elle sortit du magasin pour rejoindre Zéro, elle fut prise de vertiges et pris un profond malaise. Ce malaise était du à cette voix. Le corps de Lucia faisait tout éliminer cette voix à en perdre son énergie vitale. Zéro la retrouva étaler sur le sol enneigé. Il essaya de la réveiller mais en vain.
Il emmena à l’Académie et une infirmière s’occupa de Lucia. Zéro restait veiller à ses côtés jour et nuit. Il voulait qu’elle se réveille de ce profond coma.
Lucia, dans ce profond sommeil, entendait encore cette voix mais elle sentait également sa présence. Elle parcourait un long tunnel où elle ne voyait aucune lumière. Lors de ce parcours, elle revivait la mort de ses proches…Elle revoyait la scène où Kaïto et ses deux meilleures amies furent tués. Elle voyait l’image où Mickel les tuait. Il avait un regard sombre et plein de haine. Elle se rendit compte qu’elle aurait du mourir ce jour là mais quelque chose l’en avait empêché. Elle s’en voulait de ne pas être morte ce jour là. Plus elle avançait plus elle voyait ses proches mourir et lorsqu’elle atteignit la sortie, elle vit mourir devant ses yeux Zéro et elle était encore une fois impuissante. La voix lui dit clairement « Tu vois Lucia, tes proches meurent tous à cause de toi. Tu es une personne mauvaise et tu sèmes le malheur autour de toi. » Cette phrase était claire et distincte, Lucia a reconnu la voix : c’était celle de Kaïto. Elle s’effondra en larmes et se réveilla soudainement. Elle vit Zéro dormir au pied du lit, il semblait d’avoir veillé le temps du coma. Le directeur était à côté aussi, vit Lucia réveillée et dit :
« - Lucia, tu es enfin réveillée ! En chuchotant pour ne réveiller Zéro.
- Oui, Monsieur le Directeur…confirma t elle. Je peux vous poser une question ?
- Bien sûr Lucia ! Je t’écoute.
- Je suis restée combien de temps dans cet état ?
- Cela doit faire sept jours que vous étiez dans cette sorte de coma. Zéro vous a amené à l’Académie lorsque vous avez pris un malaise. Depuis ce jour, il veille à vos côtés Lucia.
- Merci Monsieur pour ce renseignement. Je croyais que cela avait duré moins longtemps, j’avais l’impression que j’étais resté endormi une journée.
- Vous vous souvenez ce qui s’est passé ? demanda-t-il
- Oui je venais de sortir d’une boutique où j’avais acheté le cadeau pour Zéro et puis après plus rien….
- Je vois …Je vois…Reposez vous ici encore quelques jours et revenez nous en forme !! Mangez !! La santé est essentielle ma petite Lucia !!
- Oui Monsieur. »

Le directeur parti et Zéro se réveilla. Quand il l’a vit, il l’embrassa et lui disait qu’elle lui avait fait une grande frayeur. Il parti également pour laisser Lucia se reposer. L’infirmière l’examina et constata qu’elle allait bien. En fait, Lucia ne cessait de penser à cette voix, qui était encore présente.
Noël arriva et l’école devenait vide, il ne restait que le directeur, Zéro et Lucia. Le directeur avait préparé un repas pour tous les cinq. En effet, il avait invité son ami Yagari pour cette occasion. Il voulait rassembler sa « petite famille ». Il avait un grand sapin avec des cadeaux dessous et ils étaient tous rassemblés. Ils riaient, discutaient et Lucia arrivait à oublier ce qu’avait dit cette voix qui était si présente. Minuit sonna et ils s’offrirent tous leurs cadeaux. Zéro voulait lui donner son présent quand ils seraient seuls et ce moment ne tarda pas à arriver. Le directeur et Yagari partirent se coucher. Il la fit venir vers lui et lui son cadeau. Il était emballé d’un papier rouge et un ruban entourait délicatement le paquet. Il lui donna et elle commença à l’ouvrir. Il y avait un écrin rouge de velours et ouvrit : il y avait un pendentif en or où leur photo était posé avec un pétale de rose rouge. Lucia ne put retenir ses larmes tellement le cadeau était magnifique et lui donna son présent Zéro était aussi heureux que Lucia. Ils passèrent la soirée ensemble auprès du feu de cheminée et s’endormirent l’un à côté de l’autre. Leurs visages paraissaient heureux.


A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 3 Avr 2009 - 18:53

voici la suite !! elle est un peu courte mais c'est normal!

Pendant ce temps là, Kaname et ses compagnons essayaient de rencontrer Airi mais en vain puisqu’elle se trouvait dans le royaume d’Aster puisqu’elle était l’épouse d’Alam et qu’elle avait des responsabilités. Du coup, ils ne l’avaient pas rencontré mais ils restaient à Tokyo car elle était en quelque une clé pour leur quête.
Un jour, Kaname se promenant dans le parc tout en réfléchissant et pensant à Yuuki rencontra une jeune fille. Elle était assise sur un banc et était en train d’écrire. Ses cheveux avaient de multiples reflets de blond, de châtain et de roux. Le soleil faisait ressort ses reflets qui la rendaient d’autant plus rayonnante. Kaname remarqua sa peau laiteuse et ses tâches de rousseur. Il ne pouvait s’empêcher de la regarder. Il se sentait attiré par elle, elle dégageait un certain charisme et il a trouvait vraiment magnifique avec son petit jean et son haut satinée bleu canard. Cette tenue la mettait vraiment en valeur. Il décida d’aller lui parler. Il s’approcha du banc où elle était assise. Il commença à lui parler mais elle ne l’entendit pas tellement elle était absorbée par ce qu’elle écrivait. Il recommença une seconde avec une voix plus claire :
« - Bonjour mademoiselle ! Excusez-moi de vous déranger, voilà je vous ai remarqué en train d’écrire et ça m’intrigue beaucoup dit il un peu gêné.
- Ah c’est vrai ! dit elle rougissante lorsqu’elle vit ce jeune beau vampire. Vous savez, je n’écris rien d’intéressant je trouve ;
- Ne dites pas cela, je suis sure que vous écrivez quelque chose de bien…Lorsque j’ai vu, vous étiez tellement concentré sur votre écrit que vous m’avez interloqué.
- Ah…Vous me gênez vraiment pas vos propos…Si vous voulez lire tenez, vous verrez par vous-même lui répondit elle en lui tendant son carnet.
- Merci, je vais les lire mais je suis sur de ce que je pense dit il en prenant une page au hasard et commença à lire.
- Alors ? lui demanda t elle
- Et ben c’est vraiment magnifique votre poème ! On ressent tout l’amour que vous lui portiez. Vous l’avez écrit quand si ce n’est pas trop indiscret ?
- Il y a quelques années…Ce fut mon premier et dernier amour. Je n’ai jamais aimé une autre personne autant qu’elle. Il m’était source de bonheur, de joie et de souffrance mais mon amour pour lui n’a jamais fléchi et vit encore en moi. Nous nous aimions, je ne sais pas si je serais capable d’aimer de nouveau comme ça... lui avoua t elle
- Ah je sais ce que vous ressentez. J’ai moi-même vécu la même chose. Sinon vos autres écrits sont très intéressants et votre histoire Un nouveau départ me parait si proche de moi. Vos personnages j’ai l’impression de les connaître et puis vous démontrez très bien qu’aimer de nouveau est possible…d’ailleurs cet amour est encore plus intense. On ressent les émotions que vous mettez dans vos textes.
- C’est vrai ? J’ai l’impression que vous me connaissez que par ces écrits, qui sont, si personnels…D’ailleurs comment appelez vous ? lui demanda t elle
- Kaname…
- Vous êtes Kaname !! Ce n’est pas possible bredouilla t elle en songeant à son personnage préféré de Vampire Knight, elle avait l’impression de rêver…
- Oui, vous êtes livides d’un coup. Vous allez bien ?
- Oui ça va… Je ne vous ai pas dit mon prénom … Je suis Céline.
- Quel magnifique prénom vous avez !!
- Merci !! Je dois vous quitter malgré notre conversation si merveilleuse lui répondit elle
- C’est dommage ! Quand vous reverrais-je ?
- Je ne sais pas mais dès que vous aurez besoin de moi ou que vous penserez à moi, vous me reverrez…
- C’est vrai…Alors je vous attendrais lui déclara t il en la serrant dans ses bras.
- Je tiendrais ma promesse alors lui dit elle en l’embrassant sur sa joue. »

Elle disparu dans le paysage et Kaname avait du mal à revenir à la réalité suite au baiser sur la joue. Elle était partie mais il n’espérait qu’une chose c’était de la revoir. Elle était gravée dans son esprit et son cœur battait différemment. Il était encore assis sur le banc, son regard était dans le vide lorsqu’Alphonse vint lui remettre une lettre.

Lucia entendait toujours cette voix, celle qui lui avait provoqué un profond malaise. Elle n’arriva pas à s’en débarrasser et surtout elle croyait ce que disait cette voix. Elle mettait de plus de distance avec Zéro. Leurs baisers avaient changé et cette distance qu’elle avait installée était volontaire. Elle voulait éviter que Zéro ne meurt à cause d’elle. Elle avait l’impression de ne que propager de la souffrance autour d’elle surtout envers ceux qu’elle aimait.
Pendant leur après midi de libre, Zéro décida d’aller parler à Lucia de ce problème. Il la voyait s’éloigner de lui et il voulait comprendre. Il lui donna rendez vous dans le parc, près de l’arbre où il l’avait invité au bal. Il l’attendait appuyé contre l’arbre et lorsqu’elle arriva près de lui, ils commencèrent à discuter. Il lui expliqua qu’il la voyait s’éloigner de lui et il voulait savoir si le problème venait de lui. Elle lui répondit que non mais qu’elle ne ressentait plus rien pour lui et qu’elle voulait rompre. Lorsqu’il entendit ces paroles, son cœur se mit à brûler d’une façon insoutenable et il avait l’impression que le monde s’écroulait à ses pieds. Il lui redemanda si c’était la vérité en le regardant dans les yeux. Elle lui répondit qu’elle ne l’aimait tout en le fixant. Ils partirent chacun de leur côté, ils pleuraient tout les deux. Ils s’étaient séparés et l’ennemi se réjouissait de cet évènement, leur plan avait réussi.

A SUIVRE...


-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 12 Avr 2009 - 21:27

En effet, dans un monde obscur où régnait l’anarchie et que le mal était le maître mot, Mickel et Rido y régnaient. Ils avaient réussi à manipuler l’esprit de Lucia. Grâce à cela, Zéro et Lucia étaient séparés et ça leur permettait d’agir sans que personne ne réagisse. De plus, le fait qu’ils soient séparés, cela permettrait de les manipuler à leur guise.
Mais le plus difficile à atteindre c’était Kaname, il voyageait et il était entouré de personnes dangereuses. Il semblait sans faille. Ils l’observaient dans l’espoir de découvrir une faiblesse. La seule faille semblait être cette Céline, qui fit une soudaine apparition mais en même temps, elles les intriguaient puisqu’ils avaient l’impression que tout était entre ses mains. Ils décidèrent de l’observer et surtout analyser le comportement de Kaname face à cette jeune fille. Leur plan prenait place petit à petit et leur stratégie consistait à détruire les personnes par leurs sentiments…C’est la principale de l’homme et ils pouvaient en jouer à leur guise puisque pour eux, aimer était une chose vraiment absurde. Pour eux, ce sentiment n’était qu’une faiblesse si facile pour manipuler les hommes et aux êtres magiques.

A Tokyo, pendant ce temps là, le sang pur et ses compagnons de voyage cherchaient Airi en vain. Kaname avait repris espoir en cette quête et il n’arrivait pas à l’oublier. Il pensait à elle matin et soir. Il allait dans le parc en espérant la revoir mais en vain. De plus, il n’arrêtait pas de relire la lettre qu’il avait reçue. C’était le directeur qui lui avait envoyé et donnait des nouvelles de la Cross Academy. Il avait écris que Zéro avait retrouvé le sourire grâce à Lucia, une petite nouvelle dont le directeur s’était pris d’affection. Avoir des nouvelles de la Cross Academy le rassurait même s’il se sentait responsable du malheur de l’école.
Un matin, lors de sa sortie matinale, Kaname croisa une jeune fille qui semblait presser. C’était Airi, il l’avait reconnu, elle ressemblait à son arrière grand-mère trait pour trait. Il l’aborda et lui expliqua la situation. Bizarrement, elle ne sembla pas surprise et le fit monter dans son appartement. Elle lui servit un thé et lui narra sa rencontre avec Alam, sa découverte d’Aster…Elle avait entendu parler de lui par les écrits de son aïeule et donc le fait de le rencontrer ne l’étonnait pas. Elle lui proposa de revenir le lendemain avec ses compagnons et elle les accompagnerait au Royaume d’Aster.
Lorsqu’il partit de l’appartement d’Airi, Kaname se sentait soulagé d’un poids et avait hâte d’annoncer la nouvelle à ses amis même si cela lui paraissait trop facile. Qui sait la rencontre avec cette fameuse jeune fille lui avait peut être porté chance, d’ailleurs il ne cessait de penser à elle. Il voulait la voir encore une fois pour lui parler et contempler son visage radieux. Chaque jour, il espérait son apparition. Il arriva à l’hôtel et annonça cette nouvelle. Ils furent étonnés mais aussi soulagés, ils avançaient enfin.
La nuit tomba, ils étaient tous couchés et Kaname n’arrivait pas à dormir. Il tournait dans son lit mais en vain, le sommeil ne venait pas. Il ne voyait que Céline. D’un coup, il vit une ombre apparaître et commença à plus ou moins se cacher dans son drap. Il l’observait et se rendit compte que cette ombre avait des formes féminines, un rayon de lune fit transparaître la couleur de ses cheveux. C’était celle de Céline ! Il avait du mal à en croire ces yeux ! Il se demandait s’il ne rêvait pas, il susurra son prénom et l’ombre s’approcha de lui. C’était bien elle, son cœur se mit à battre à la chamade. Lui-même avait du mal à s’en apercevoir tellement ses émotions étaient fortes. Ils commencèrent à parler. Tout les deux semblaient heureux, Kaname avait du mal à le cacher et ne voulait qu’une chose : l’embrasser. Il n’osait pas car il sentait qu’elle avait une certaine retenue et qui la rendait tout aussi belle. Ils discutèrent et la nuit leur parurent bien courte. Céline le quitta en lui laissant un petit billet « Le cœur a ses raisons que la raison n’a pas. »
Elle lui avait glissé son billet dans la poche de son manteau afin qu’il ne s’en aperçoive pas. Elle partit et Kaname s’endormit enfin.

La vie de Lucia et Zéro avait changé. Suite à leur rupture, Lucia passait son temps à éviter Zéro. Elle ne voulait pas qu’il lui parle et surtout la véritable raison de cette rupture si douloureuse. Tout les deux avaient perdu leur sourire ainsi que l’appétit. Leur rôle de gardien de l’Académie devenait de plus en plus pesant car de nombreux level E s’approchaient de l’école et ils n’arrivaient plus à s’entendre. D’ailleurs avaient ils encore confiance l’un envers l’autre ? Le directeur se posait cette question à propos de ces deux protégés, la tournure des évènements l’inquiétait. Certes Lucia et Zéro ne se déchiraient pas entre eux mais leur séparation était lourde de conséquence. Tous le savaient et même l’ennemi. Le directeur voulait absolument les réconcilier mais comment ? Leur rupture fut si soudaine que le directeur n’avait pas l’idée d’où pouvait être la cause. Ils voyaient deux êtres malheureux, leurs cœurs étaient brisés et surtout ils ne formaient cette alchimie grâce à cet amour. Cette séparation ne pouvait que les mettre en danger .Zéro était toujours près à protéger Lucia car il l’aimait par-dessus mais Lucia le fuyait. Quelle situation délicate surtout vu qu’on remarquait que ces deux êtres étaient malheureux. Seul le temps nous dirait ce que le futur leur réserverait…


A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 16 Avr 2009 - 20:29

voici la suite et attention aux surprises!!

Le lendemain, Kaname et ses compagnons retournèrent chez Airi pour partir dans le Royaume d’Aster. Ils étaient pleins d’espoir et Kaname avait hâte de revoir ce Royaume emplit pleins de souvenirs. Durant le trajet, il ne parlait pas, il était dans ses pensées. Il se remémorait ses souvenirs à Aster et surtout elles étaient tournées vers Céline. Elle était si douce et si radieuse. Il voulait la sentir, l’embrasser… Cela faisait longtemps qu’il n’avait pas ressenti ce sentiment. Ils arrivèrent chez Airi, elle leur expliqua par quel moyen ils allaient accéder au Royaume d’Aster. Ils passèrent par le miroir en forme d’étoile d’Airi. Ils avaient l’impression que leurs corps se désintégrèrent. Ils arrivèrent dans le Royaume quelque peu secoué. Airi les firent entrer dans le château. Tous les saluèrent et Airi les présentèrent à son époux : le roi Alam. Ils leur mirent chambres et bibliothèques à disposition ainsi qu’un professeur de magie. Des domestiques les emmenèrent dans leur chambre. Lorsque Kaname arriva dans sa chambre, il enleva sa veste et fouilla dans ses poches de manière instinctive. Il trouva le billet que Céline avait glissé la veille. Il lit la phrase et se demanda pourquoi lui avait on glissé un tel message. Mais il reconnut l’écriture, c’était celle de Céline et son billet sentait son parfum. Il se surprit à le humer. Il s’allongea sur son lit et réfléchissait à la signification de ce billet. Il avait beau réfléchir rien ne lui venait à l’esprit à part le visage de Céline et le désir qu’il éprouvait pour elle. Il n’arrivait pas à se concentrer. Sans se rendre compte, il avait la solution dans son comportement. Le désir et l’amour qu’il éprouvait pour elle le troublait et surtout c’étaient des signes de faiblesse pour ses ennemis. D’ailleurs, il se demandait si elle pouvait venir dans le Royaume d’Aster. D’un coup, on frappa à la porte. Kaname se leva et ouvrit.
C’était un domestique qui lui annonçait que c’était l’heure du diner. Il n’avait pas vu le temps passé. Il descendit dans la salle de réception, ses amis étaient déjà tous installés et semblaient l’attendre. La table était très longue et de nombreux furent servis. Il était assis au côté du roi et en face de la reine. Le roi lui posa diverses questions sur sa quête et de l’aide qu’il pouvait contribuer. Kaname et ses compagnons n’en revenaient pas de la générosité de la royauté. Le diner une fois terminé, le roi proposa que tout le monde rejoigne leurs quartiers afin qu’ils puissent se reposer pour leur journée de recherche et de cours de magie.
Il retourna dans sa chambre, se déshabilla et se coucha. Il avait de grandes difficultés à s’endormir et très peu d’appétit. Une personne s’approcha de lui. C’était Céline. A chaque fois qu’il la voyait, il avait l’impression de rêver. Il ne put s’empêcher de l’embrasser tellement il était heureux de la voir et surtout il n’avait pas pu s’en empêcher. Elle fut surprise par ce baiser qu’elle trouva très agréable. Elle commença à lui parler :
« - Vous n’aurez pas du m’embrassez…
- Pourquoi ? Vous ne vous pas prête pour ça…lui demanda t il
- Non, ce n’est pas ça dit elle embarrassée. Nous n’avons pas le droit de …
- De s’aimer ? Vous voulez dire…Pourquoi se l’interdire ?
- Parce que votre vie peut être en danger…Vous serez une cible facile pour vos ennemis…
- Ne dites pas cela...Mes ennemis ne savent pas ce que je ressens pour vous…
- Je suis vraiment sérieuse sur ce sujet…Vos ennemis vous observe pour mieux vous combattre et je sais que je suis votre faiblesse…lui argumenta t elle
- Peut être mais je sais que vous êtes ma force, mon amour…
- Vous me gênez par ces mots si agréables à entendre…Je ressens la même chose pour vous mais…
- Ne dites plus rien lui dit il en posant son doigt sur ces lèvres Profitons de l’instant présent. »

Il l’embrassa tendrement. Il savourait ce moment tout comme Céline. Elle avait l’impression de rêver. Mais tout deux ne savaient pas que quelqu’un les observait. C’était un émissaire envoyé par Rido. Grâce à cet évènement, Rido pourrait élaborer un plan pour faire souffrir Kaname le plus possible. Il s’éclipsa pour en informer son maître.

En effet, il arriva dans le monde obscur pour faire son compte rendu à son maître. Rido était assis sur un grand siège et buvait une coupe de sang entouré de level E, qui étaient ses esclaves et composés essentiellement de femmes. L’espion se trouva face à lui et s’agenouilla :
« - Mon maître me voici, lui dit il d’un ton très respectueux.
- Alors qu’as-tu à me dire ? lui demanda t il de façon très ferme
- Je l’ai observé comme vous me l’aviez demandé et vous aviez raison à propos de sa faiblesse. Il aime cette Céline et je pense qu’il serait près à risquer sa vie pour elle.
- Ah tant que ça ! Cet imbécile est retombé dans les filets de l’amour ! Quelle erreur de sa part !
- Vous avez raison mon maître ! s’inclina t il
- Et cette Céline se doute t elle de nos plans ? As-tu pu observer sa faiblesse ?
- Non, mon maître je ne l’ai pas assez vu pour vous dire ces faiblesses, elle est assez mystérieuse surtout qu’elle n’apparaît que de temps en temps. De plus, elle sait certaines choses notamment sur ns projets et fait tout pour mettre en garde Kaname.
- Comment cela fait qu’elle soit au courant de nos projets ? cria t il Va continuer ton travail et tâche de découvrir la raison de ses soupçons !!
- Oui mon maître j’y vais tout de suite. »

Il partit de nouveau dans le Royaume d’Aster avec la ferme intention de récupérer ces informations. Rido se délecta de cette nouvelle et partit annoncer cette excellente surprise à Mickel. L’espion était de retour dans la chambre de Kaname et les observait toujours en train de s’embrasser. Il avait une certaine animosité pour Céline et il avait certaines raisons pour ce sentiment. Il du attendre que Céline pour qu’il puisse la suivre et supporter les paroles de ces deux tourtereaux « Fais attention à toi mon amour », « Quand te reverrais je ? ». Toutes ces platitudes le rendaient malade. Céline partit et il se mit à la suivre. Elle se dirigeait vers la lune lorsqu’elle s’arrêta. Elle regarda derrière elle et dit :
« - C’est toi Chris…demanda t elle avec une certaine appréhension
- Oui c’est moi…Mais appelle moi maintenant Riku…Comment m’as-tu reconnu ?
- Tes pas et ton odeur. Je saurais toujours les reconnaitre.
- Etonnant pour quelqu’un qui m’a laissé tomber !! lui dit-il en commençant à l’étrangler
- Arrête s’il te plait !! dit-elle en essayant de se débattre. Je ne suis pas entièrement responsable de ça, tu en es aussi… Tu m’as fait énormément souffrir par tes absences et par tes sentiments pour elle. J’avais beau t’aimer, j’étais incapable de t’aider.
- Si tu m’avais vraiment aimé, tu ne m’aurais jamais laissé tomber. J’avais confiance en toi et j’ai toujours su que tu pouvais m’aidé à croire de nouveau en l’Amour.
- Je t’ai toujours aimé et je n’ai jamais cessé de t’aimer.
- Alors pourquoi es tu avec ce Sang Pur ?
- Parce qu’il a pu me faire de nouveau battre mon cœur et il m’a redonné l’envie d’aimer !
- C’est vrai !! Et moi je suis quoi dans tout ça ?
- Tu es mon premier amour et tu le sais !! Cette haine t’a complètement changé tu es encore plus égoïste qu’avant !! Lâche moi tu m’étrangles !!
- Non je ne te lâcherais pas je te veux voir souffrir comme tu m’as fait souffrir…
- Lâche la maintenant ! intervint Insaf en le faisant virevolter grâce à son pouvoir de télékinésie
- Ah tu es intervenue à ce que je vois ! Je t’ai toujours cru neutre…
- Je l’ai toujours été mais je n’ai jamais supporté ton comportement vis-à-vis d’elle. Tu ne t’es pas jamais rendu compte à quel point que c’était une jeune femme bien avec un cœur en or. Tu n’étais obnubilé par ta souffrance suite à cette histoire avec cette femme déclara Insaf
- Tu en sais des choses. Ah ce que je vois elle t’a tout raconté !
- Oui et heureusement que j’étais là pour la soutenir car tu as failli la détruire !! Le pire c’est que tu n’en as même pas conscience !!
- Si j’en ai eu ! Pour qui te prends-tu pour me faire la morale ? Tu ne me connais pas !!
- Je suis une ancienne amie si tu te souviens !!
- Je préfère partir !! De toute façon, mon maître vous détruira et je me chargerais personnellement de toi Céline menaça t il. »

Il parti rejoindre son maître. Insaf courut vers Céline pour voir si elle allait bien. Elle était sous le choc de voir son premier amour avec autant de haine. Elle pleurait toutes les larmes de son cœur, Lidia était revenue les rejoindre. Elle aussi ne comprenait plus rien. Toutes les trois savaient qu’elles devaient changer le cours des choses et surtout faire le cœur de Riku, un cœur de nouveau pur. Cette réalité montra l’importance de l’amour pour l’autre et Céline voulait que cela change. Insaf, Lidia et Céline partirent dans leur manoir dans l’espoir de trouver une solution et réconforter leur sœur d’amitié.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!


Dernière édition par missmoon le Jeu 7 Mai 2009 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 20 Avr 2009 - 23:33

la voici ma aidil!!


Au moment de l’agression de Céline, un terrible évènement arriva à la Cross Academy. En effet, il y eu une prise d’otage des élèves par une horde de level E. Ils étaient envoyés par Rido et lorsque le directeur apprit cette terrible nouvelle, il sentit sa maladie s’aggraver et s’inquiéta si Lucia et Zéro faisaient parti des otages. Son ami Toga lui confirma malheureusement qu’ils en faisaient parti. Ce fut un choc pour le directeur même s’il savait qu’ils étaient capables de se défendre. Dans la classe, les élèves étaient paniqués à part Zéro, qui, lui cela ne lui faisait rien. Il s’inquiétait pour Lucia, il voyait sa santé se dégradée et surtout se demandait si elle avait assez de force pour se défendre. Parmi les level E, il y avait un level E que Lucia et Zéro connaissaient. C’était grâce à ce level E que Zéro avait compris ses sentiments pour Lucia. Il s’en souvenait de ce jour. D’ailleurs ce level E reconnut Lucia et commença à la brusquer. Zéro eu du mal à se retenir surtout que le level E devenait de plus en plus agressif et entreprenant envers elle. D’un coup, Zéro se mit à hurler envers ce level E :
« - Arrête ça tout de suite !! lui dit-il avec rage
- Ah tu es là toi aussi !! Je me souviens de toi !! C’est notre maître qui va être content !
- Et tu crois que je vais te laisser faire !! Je ne me livrerais jamais à Rido sans me battre ! Ce serait mal me connaître !
- J’espère bien que tu vas te battre car ta petite amie me plait bien et intéresse beaucoup mon maître.
- Si tu continues tu es mort !
- Oh tu me tuerais au risque de mettre des camarades en danger… Et puis tu ne feras pas le poids face à nous le nargua t il
- Toi tu ne connais pas ma réputation...
- Oh que si je la connais ! On va voir de quoi tu es capable pour elle ! Viens te battre ! lui répliqua t il en lâchant Lucia violemment. »
Zéro commença à sortir son Bloody Rose et le pointa. Le Level E ricana et le provoqua. Zéro lui donna un coup de poing et le Level le lui rendit en répliquant qu’il ne lui faisait pas peur. Zéro lui redonna un coup et le Level E tomba. Zéro pris son arme et lui tira une balle. Elle brûlait l’intérieur de son corps et Zéro exigea qu’il fasse sortir tous les élèves sans exception. Il exécuta cet ordre et les élèves sortis. Zéro tortura ce Level pour avoir des informations, il n’y eut presque rien à part ces derniers mots à son dernier soupirs « Il veut vous détruire par votre faiblesse… » Zéro ne comprit pas cette phrase et alla vers Lucia, qui n’était pas sorti de la salle, pour savoir si elle allait bien . Elle lui répondit que oui. Leurs visages étaient si près de l’un et de l’autre, elle voulait tant l’embrasser et lui en avait tant envie. Lucia lui dit qu’elle devait partir. Elle partit dans la direction des dortoirs, Zéro lui courait après. Il la rattrapa et l’embrassa. Cela faisait tellement longtemps qu’il ne l’avait pas embrassé et son envie était tellement grande. Lucia se laissa emporter par ce baiser si passionné et elle voulait que cela ne s’arrête jamais. Elle lui répondit qu’il ne fallait pas mais la passion l’emporta. Tout les deux avaient été trop longtemps séparés. Zéro la dirigea dans sa chambre et la plaqua contre le mur. Il l’embrassa et ses mains caressaient ses cuisses tout en remontant vers sa jupe. Lucia remonta ses jambes sur les hanches de Zéro et il la porta jusqu’à son lit. Ils étaient l’un sur l’autre. Zéro l’embrassait tout le long du corps tout en défaisant son chemisier. Lucia lui défaisait sa chemise. Ils firent l’amour toute la nuit. Le lendemain matin, Zéro était réveillé et la regardait dormir. Elle était couverte des draps et on voyait une de ses jambes à l’extérieur. Il caressait sa peau si douce et délicate tout en souriant. Lucia se réveilla et Zéro lui demanda :
« - Tu as bien dormi mon amour ? en lui susurrant dans son oreille
- Oui j’ai bien dormi, j’étais à tes côtés et rien que ça cela m’a rendu heureuse lui répondit elle en l’embrassant.
- C’est vrai ? Cela veut dire que tu m’aimes encore…
- Oui je n’ai jamais cessé de t’aimer lui avoua t elle
- Alors pourquoi as-tu rompu ? l’interrogea t il avec une certaine appréhension d’une dispute
- Tu veux vraiment le savoir dit-elle un peu gênée
- Oui je veux le savoir ! Après la nuit qu’on a passée j’ai bien le droit de savoir non ?
- Oui, tu as raison mais j’ai vraiment peur de ta réaction…
- Mais il ne faut pas…Déjà que cela se voit sur toi que tu m’aimes alors dis moi pourquoi je t’en voudrais ?
- Parce que j’ai rompu à cause d’une voix qui hantait mon esprit et que …
- Et que quoi ?
- Je voulais te protéger de moi…Je n’ai provoqué que la mort autour de moi et je ne voulais pas que tu meures toi aussi…
- Tu as rompu pour cette raison ? Je me suis imaginé le pire. Tu sais, cette rupture m’avait complètement détruit, ma vie n’avait plus de sens sans toi…Je ne veux plus que tu me quittes à cause des peurs de ton passé…Je …balbutiai t il sur ce dernier mot
- Tu … ?
- Je t’aime Lucia et j’aimerais être lié à toi pour toujours…lui déclara t il
- Je t’aime aussi et surtout vivre sans toi m’est impossible »

Ils s’embrassèrent et Zéro en profita pour la taquina. Ils se rapprochèrent encore plus de l’un et de l’autre pour de nouveau ne faire qu’un.

Pendant ce temps là, Insaf et Lidia se préoccupaient beaucoup pour leur sœur. Cela faisait plus de trois jours qu’elle n’était pas sortie de sa chambre. Elles ne savaient pas vraiment quoi faire et comprenaient ce choc.
Céline pleurait, elle n’aurait jamais imaginé qu’elle puisse détruire le cœur d’un homme. Tous les souvenirs de cette relation lui revenaient, ils étaient tous si beaux. Elle avait même retrouvé un vieil album photo, ils étaient si beaux ensembles et ils étaient si heureux. Mais hélas le destin en a voulu autrement et leur amour pris fin. Elle a eu beaucoup de mal à s’en remettre car elle aimait par-dessus et savait au plus profond d’elle-même que c’était l’homme de sa vie. Malheureusement elle du rompre, tellement il la faisait souffrir par ses absences et la résurgence de son passé.
Maintenant, elle avait enfin pu tourner la page et le voilà qu’il réapparaît. Elle ne devait pas se laisser abattre et surtout tout faire pour qu’il redevienne qu’elle avait aimé. Insaf, Lidia et Bérengère, sa quatrième sœur montèrent pour lui apporter un peu de réconfort et du courage. Elles voulaient la sortir pour lui changer les idées mais en vain, Céline ne voulait pas. Ses sœurs partirent en espérant que leur sœur irait mieux.
Céline, malgré son état, ressentait l’appel de Kaname qui voulait la voir et qui s’inquiétait. Elle devait aller le voir, elle en avait envie et avait l’impression qu’il la réconforterait. Elle s’éclipsa et retrouva dans une pièce du Royaume d’Aster. Elle se situait à l’extérieur du château c’était une grande serre de verre où il y avait de nombreuses plantes et fleurs exotiques. On pouvait voir une fontaine au centre, elle aperçut Kaname assis sur le rebord sentant une rose. Elle s’approcha de lui et lui dit :
« - Alors on rêve tout en humant cette magnifique rose le taquina t elle
- Ah te voilà enfin ! Je pensais justement à toi en sentant cette rose lui répondit il en la lui offrant.
- Merci pour cette magnifique rose, elle sent si bon lui dit elle en l’embrassant sur la joue
- Je savais qu’elle allait te faire plaisir et surtout pour moi, tu es ma rose qui s’épanouit de jour en jour malgré les épreuves. Tu es si délicate, si fragile mais forte à la fois. Tu es si précieuse pour moi.
- Kaname…Tu ne devrais pas dire cela, je ne suis pas si bien que ça…lui dit elle les larmes aux yeux
- Ne dis pas ça lui dit il commençant à lui essuyer ses larmes. Tu es une personne d’une grande générosité et que je n’ai jamais pu m’empêcher de t’aimer.
- Oh Kaname…Je t’aime tellement …Mais j’ai tellement peur de te faire souffrir…
- Céline, je sais que tu ne me feras pas souffrir et puis cela venait à en être le cas, je garderais un très beau souvenir de toi la rassura t il
- C’est si gentil…
- Tu ne devrais pas penser à cela, le futur peut nous réserver de belles choses…J’ai comme l’impression qu’il s’est passé quelque chose, je ressens ta souffrance.
- Non rien…Prends moi dans tes bras, je m’y sens si bien »

Il l’a prit dans ses bras et l’embrassa. Il sentait tellement sa souffrance. Céline se sentait si bien à se côtés, elle se sentait protéger. Riku les observait, son cœur brûlait et avait de frapper Kaname pour l’éloigner de Céline.
Mais il ne savait pas c’est qu’il était observé. En effet, son maître l’observait grâce à sa boule. Il voyait apparaître dans son fidèle espion un cœur rouge, signe qu’il ressentait de l’amour envers cette Céline. D’ailleurs, Rido la trouvait fort à son goût et voir son espion dans cet état lui donnait encore plus de se l’approprier. Il convoqua un de ses sous fifres pour se renseigner à propos du passé de son espion et s’il avait un lien entre Céline et lui. Si c’était le cas, il s’arrangerait pour que son espion n’ait plus de sentiments amoureux pour elle quitte à le tuer. Cette tournure ne lui déplaisait pas, cela pouvait compenser à son échec pour Lucia et Zéro. Il envoya un messager pour faire part des nouvelles à Mickel.
Kaname et Céline ne s’étaient pas séparés de l’un et de l’autre. Elle voulait y rester à tout jamais. Il lui proposa de lui faire un peu visiter car elle venait tout le temps de façon rapide et il avait l’impression que le temps était beaucoup trop court à ses côtés. Il lui montra le palais, le jardin et la ville fortifiée. Tous les deux visitèrent avec émerveillement et surtout avaient l’impression d’un vrai couple. Le soir arriva et Kaname l’emmena dans sa chambre. Il voulait profiter des moments passés avec Céline et c’est pour cela qu’il voulait être seul. Ils entrèrent dans sa chambre. Ils discutèrent sur leur journée passée. Ni l’un ni l’autre ne voulait se quitter et Céline ressentait le besoin d’être auprès de lui. Kaname commença à l’embrasser, ses lèvres étaient si chaudes et douces. Il voulait lui demander de rester mais il n’osait pas. Il remarqua des marques de strangulations sur le coup de Céline. Que s’était il passé pour qu’elle ait ces traces ? Il voulait connaître la raison de cet acte, il ne supportait pas l’idée qu’une personne ait levé la main sur elle. Il décida de le lui demander :
« - Céline, je peux te poser une question ?
- Oui bien sur ! Je t’écoute…
- Voilà, quand je t’embrassais, j’ai remarqué que tu avais des marques comme si quelqu’un avait tenté de t’étrangler… Dis-moi que je fais une mauvaise hypothèse…lui demanda t il avec une certaine appréhension
- J’aimerais te dire le contraire mais je ne peux pas te mentir…Tu ne te trompes pas, on m’a bien étranglé ….lui confirma t elle
- Quand est ce que cela a eu lieu ? Je veux savoir !
- A ma dernière visite. Voilà tu sais tout…
- Non pas tout, qui t’a fait cela ? insista t il
- Une vieille connaissance du passé… S’il te plaît, cessons de parler de ça...Je veux profiter de l’instant présent avec toi…J’aimerais tant...dit elle en ne finissant pas sa phrase
- Tu aimerais passer la nuit avec moi c’est ça ?
- Comment as-tu pu… ?
- Deviné ? Peut être que moi aussi je veux que tu restes cette nuit à mes côtés et que l’expression de tes yeux me disent que tu ne veux pas partir ce soir…
- Oui c’est le cas, je veux dormir dans tes bras, je me sens protéger à tes côtés et j’ai besoin de sentir ton odeur, ta présence…lui déclara t elle les yeux pleins de larmes
- Allez viens par ici…Je ne veux pas voir ce beau visage triste… »

Elle vint dans ses bras. Il pouvait la réconforter et surtout il la protégeait à sa manière. Cette nuit là, ce fut la plus belle pour tous es deux puisqu’ils passèrent du temps ensemble et se sentaient si proches rien que par le regard, ils n’avaient pas besoin des maux et des baisers. Leurs cœurs parlaient par leur regard et le fait d’être près l’un de l’autre rendait leurs cœurs beaucoup plus légers… Ils dormirent l’un à côté de l’autre, Kaname l’entourait dans ses bras et ils semblaient si paisibles …Le danger leur paraissait si loin dans leur sommeil alors qu’il était si proche d’eux…

A SUIVRE...
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 1 Mai 2009 - 22:09

merci ma aidil!! voilà la suite!

En effet, le sous fifre de Rido menait son enquête à propos de son espion. Il voulait connaître son passé d’humain et savoir s’il existait un lien avec cette Céline. Son espion ne devait pas aimer, son cœur devait être aussi sombre que les intentions que son maître grâce cela il ne serait pas faible. Le sous fifre cherchait des informations auprès de ses proches et surtout Riku avait laissé des traces de sa vie humaine.
Il la sentait. Elle n’avait jamais disparue, ses recherches sur sa famille n’avaient rien données à part une indice sur une jeune fille, qui, ressemblait étrangement à Céline. Il partit en informer son maître.

A la Cross Academy, depuis que Zéro et Lucia s’étaient réconciliés, l’ambiance était calme. Le directeur était rassuré tout en ayant peur d’une autre récidive.
Il sentait bien que l’Académie était en danger et qu’il risquait mourir à tout moment à cause de cette maladie. Elle s’était déclarée suite aux évènements qu’avait subi l’académie et surtout la mort de sa fille adoptive, Yuuki. Personne n’était au courant à part son ami le hunter Toga Yagari. Cet ami serait son futur successeur, il s’occuperait de l’académie. Cross Kaien s’inquiétait encore plus depuis l’apparition de deux shimigamis, les « Shimigamis Ramen ». Ils lui avaient prédit qu’il lui restait qu’un an pour vivre. Il avait tant à faire et surtout il voulait défendre ses idées afin de créer un nouveau monde.
Mais plus le temps avançait, plus sa santé se dégradait. Il avait du mal à se lever le matin et était incapable de manier son épée de hunter du à sa perte de force ainsi que d’énergie. Ils ne pouvaient que compter sur Kaname, Zéro et Lucia pour créer ce nouveau monde et combattre les forces du mal. Il devait veiller sur eux et les protéger coûte que coûte, la survie du monde en dépendait.

Zéro et Lucia étudiaient tant bien que mal. Lucia refaisait de nouveau de cauchemars, elle rêvait de la mort de Zéro comme elle le pressentait. Elle avait peur de le perdre, c’était la plus belle chose qui lui soit arrivé après toutes ces années. Rien que par sa présence, il l’a rendait heureuse. Ses cauchemars étaient continuels et elle les faisait même lorsqu’elle passait ses nuits auprès de lui.
Un matin, Zéro alla chercher Lucia dans sa chambre. Il l’attendait tout en regardant sur son bureau et vit une lettre. Il appela Lucia :
« - Lucia, as-tu remarqué qu’il y avait une lettre sur ton bureau. Elle t’est adressée.
- Une lettre pour moi ! Qui peut bien m’avoir écrit ? se demanda t elle tout en rejoignant Zéro dans la pièce à côté.
- Tiens… Regarde… lui donna t il
- Mais c’est…interloqua t elle.
- Que se passe t il Lucia ? Tu es devenue bien blanche d’un coup. Dis moi ta réaction m’inquiètes…
- Tu veux vraiment le savoir lui demanda t elle tout en s’asseyant sur son lit
- Oui je veux savoir, je ne supporte pas te voir comme ça.
- Cette lettre vient de Kaïto, mon premier amour qui est mort suite…lui avoua t elle sans finir sa phrase
- Il est mort suite à quoi Lucia ? la voyant les yeux pleins de larmes. Dis le moi s’il te plait, cela t’aidera à te sentir mieux.
- Mais c’est si dur… Des mauvais souvenirs reviennent à la surface. Kaïto est mort suite à un combat contre un ennemi…
- Tu as perdu ton premier amour de cette manière toi aussi…Cela explique cette tristesse que tu dégageais et surtout sur le fait que je me sente si proche de toi par cette douleur. J’ai perdu Yuuki de cette façon aussi…lui avoua t il en la prenant dans ses bras, elle pleurait
- Lucia, tu devrais la lire quand même si elle t’évoque de douloureux souvenirs et que son contenu te fasse peur…
- Je ne crois pas que j’en ai la force…
- Je suis là Lucia. Par ma présence, je t’encouragerais et surtout je suis là pour te soutenir, ne l’oublies pas.
- Merci Zéro d’être à mes côtés…
- Allez ouvre la … »

Elle commença à ouvrir l’enveloppe et sortit la lettre. Puis elle la déplia et commença à la lire :

« Lucia, mon amour

Si tu lis cette lettre, cela veut dire que je suis mort lors de cette bataille. Je sais que tu souffres et que la vie n’a plus de sens maintenant. Tu as tort de te dire cela, tu es une jeune femme formidable, généreuse, sensible, spontanée et surtout si belle. Jamais je ne t’oublierais et je t’aimerais toujours.
Mais je ne veux qu’une chose pour toi ma Lucia : que tu vives heureuse et que surtout que tu aimes de nouveau. Tu ne dois pas te l’interdire, tu es faite pour aimer et être aimée. Tu mérites tout le bonheur et toutes les joies du Monde. Tu es la plus belle perle de l’océan à mes yeux et une rose qui a besoin de s’épanouir. Seul l’amour peut l’aider à s’épanouir… Profites au maximum de la vie car nous en avons qu’une et surtout aime de nouveau…Ce sont mes derniers désirs pour toi et j’aimerais ressentir ta joie à travers les cieux, je me sentirais vivant grâce à cela.

Ce sont surement mes derniers mots et j’aimerais te dire combien je t’aime …

Je t’aime Lucia, tu resteras toujours dans mon cœur.

Kaïto, ton bien aimé »



Lorsqu’elle finit sa lecture, elle s’effondra en larmes. Toutes ces années qu’elle s’était interdit de vivre, elle avait fait souffrir Kaïto par cet acte. Zéro comprit le contenu de la lettre et la réconforta. Elle pleura toutes les larmes de son cœur, elle n’avait jamais pleuré suite au décès de Kaïto et de ses amies. Elle pouvait enfin faire le deuil après toutes ces années, elle savait, au plus profond de son être, que Zéro était celui qui la ferait épanouir et qu’il serait sa deuxième force, son âme sœur.

Au manoir, les sœurs de Céline s’inquiétaient de l’apparition de Riku. Il avait bouleversé la vie de Céline. Elle avait entamé une relation avec Kaname mais ses sœurs sentaient qu’elle ne l’aimait pas vraiment. Son cœur battait encore pour Riku. Elles devaient trouver un moyen pour qu’elle puisse trouver la sérénité. La peine de Céline était si lourde qu’elles la ressentaient. Elles réfléchissaient à une solution pour régler le problème tout en attendant le retour de celle-ci.
Céline se réveilla et vit que Kaname dormait encore. Elle en profita pour s’habiller et partit. Elle savait qu’elles l’attendaient et les questions allaient fusées à cause de son absence nocturne. Elle entra dans la maison sans faire de bruit, se prépara et partit en direction du journal. En effet, elle tenait une rubrique au Journal, elle se nommait : « Ask Missmoon : le courrier du cœur ». Cette rubrique lui tenait beaucoup à cœur car cela lui permettait d’aider les autres dans diverses problèmes et surtout cela pouvait certaines erreurs qu’elle avait commises par le passé avec Chris. C’était comme une seconde chance pour elle.

Au Royaume d’Aster, les cours de magie devenaient plus soutenus et plus difficiles puisqu’ils apprenaient à se défendre et attaquer par la magie. Cela demandait beaucoup de concentration et Kaname, d’habitude, si concentré et si mental, n’y arrivait pas. Les alchimistes réussissaient à merveille. L’alchimie et la magie étaient assez proches et grâce à leur connaissance en alchimie, leur apprentissage de la magie était beaucoup plus facile.
Le problème de concentration de Kaname venait du fait qu’il avait énormément de soucis en tête et qu’il suivait un programme intensif. En effet, il apprenait l’alchimie, la magie et à se battre au corps à corps sans compter il devait améliorer ses capacités de Sang Pur. De plus, il s’inquiétait beaucoup pour le directeur, l’académie et Céline. Tout cela le faisait perdre ses capacités. Mais il devait le faire pour le bien de l’Humanité. Il devait s’entraîner coûte que coûte et il serait prêt à donner sa vie pour changer ce Monde.
La fin de la journée arriva, il alla directement se coucher tellement il était fatigué. Il devait se lever tôt le lendemain pour son entraînement matinal, il espérait pouvoir se reposer dans le monde des rêves et surtout y voir sa bien aimée, qui, lui manquait tellement.
Avec son absence, son désir pour elle ne cessait de s’accroître et s’inquiétait pour elle. Il avait peur d’une nouvelle agression et surtout il se posait une question : qui était donc cette vieille connaissance du passé? Un ancien ennemi ? Un amour passé ? Il se posait beaucoup de questions et s’endormit sur ces réflexions. Plus tard dans la nuit, une ombre apparue, s’approcha du lit où dormait le Sang Pur et sortie un pieux. Elle s’apprêta à le poignarder…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 5 Mai 2009 - 0:32

Aux alentours de l’Académie, Yagari patrouillait. La sécurité de l’école était importante et grâce à cela, il avait remarqué une forte croissance de Level E, qui, étaient très violents et surtout assoiffés de sang. La plupart d’entre eux visaient l’académie et Yagari arrivait à les stopper juste à temps. Mais ils devenaient vraiment difficile, le maître de Zéro rencontrait des difficultés malgré sa réputation du plus grand des Hunters. De plus, la plupart des hunters avaient disparus lors de la grande bataille de l’Académie et la guilde n’existait plus. Il devait compter sur un petit nombre d’hunters notamment sur Zéro, son meilleur élève. Il savait pertinemment qu’un grand destin attendait son élève. Il avait de grandes capacités en tant qu’hunter : il pouvait sentir la présence d’un vampire et maniait le bloody rose d’une façon remarquable. Il avait du sang de vampire en lui, celui d’une grande lignée : les Kuran et avait une Sang Pure bien différente des autres. De par son passé et sa nature, son rôle allait être un grand notamment dans ses choix. Une grande destinée l’attendait. Le pire que cette invasion de Level E était un très mauvais présage, l’académie devait se préparer à combattre de nouveau. Elle n’était pas forcément prête tout comme ses élèves. Certes le directeur avait conscience du danger et du fait que cela pouvait s’amplifier à tout moment mais la défense était vraiment faible. Il parti prévenir le directeur de cette affluence et que l’école devait se préparer au combat.

Zéro et Lucia patrouillaient dans l’Académie, la nuit était calme par rapport aux autres. Aucuns level E n’étaient intervenus et la Night Class veillait également à la sécurité. Lucia se sentait mieux suite à la lettre mais ces cauchemars étaient encore présents. Elle ressentait de la fatigue et souffrait de violents maux de tête mais elle passait outre la douleur pour assurer les fonctions qu’on lui avait confié. Zéro lui faisait suivre un entraînement intensif afin qu’elle puisse combattre l’ennemi et surtout se défendre. Il ne voulait pas la perdre et sentait le danger devenir plus proche d’eux.

En effet, l’ennemi les observait de loin, du monde obscur. Rido envoyait de nombreux level E pour semer le trouble et Mickel se réjouissait de la fatigue de Lucia car grâce à cela, elle n’aurait plus la force de chanter. Tous les deux épiaient leurs moindres faits et gestes afin de trouver la faille. Rido observait attentivement la scène qui se déroulait : le futur assassinat de Kaname, un évènement qui était imprévu, mais qui l’arrangeait. Cela prouvait une fois de plus, que l’homme était un être faible à cause de ses sentiments. Son sous fifre, chargé de l’enquête, entra dans la pièce et le salua :
« - Me voici mon maître lui dit en s’inclinant. J’ai des informations qui devraient vous intéressées
- Vas y je t’écoute !! J’espère qu’elles me seront utiles !!
- Votre espion, Riku, est bien lié à cette Céline. Ils se sont aimés par le passé et apparemment ils le sont encore. Céline a trois sœurs, leur lien est assez spécial. Elles sont liées par l’amitié. Céline travaille pout le courrier du cœur d’un journal et j’ai pu ressentir que son cœur était brisé, son esprit est embrumé par les évènements.
- Très intéressant tout cela dit il avec un sourire à moitié satisfait. Donc cette jeune femme serait une cible parfaite pour nous si elle est perdue. Mais connaissez-vous la raison de son état ?
- Oui mon maître je la connais. Elle aime encore votre espion et est en même temps très attiré, très attaché à Kaname. Dilemme classique pour les humains mais si surprenant pour une conseillère du cœur.
- Cela ne me surprend pas du tout, elle est humaine et a des sentiments qui la perdront. Juste une dernière question : Riku aime t il encore cette jeune fille ?
- Oui il l’aime encore, il ressent une certaine haine ce qu’il lui permet d’être à vos côtés. Mais ce sentiment peut l’amener à vous trahir si vous vous prenez à cette femme ou si elle fait un choix dans son cœur c'est-à-dire qu’elle se tourne vers lui. Cette décision le sauvera surement.
- Quelle clairvoyance ! Je suis étonné d’avoir des sous fifre aussi intelligent…Je devrais me méfier pour ma place de leader. Ces informations me vont être très utiles, je sens que je vais m’amuser. J’adore la difficulté…dit il en observant la chambre de Kaname. C’est bon, tu peux partir je n’ai plus besoin de tes services, je vais réfléchir à ta future récompense.
- Oui mon maître et merci par avance lui dit il en lui baisant sa main »

Le serviteur partit en espérant que sa récompense serait grande et que le Maître le remercierait pour sa juste valeur. Pendant ce temps là, Rido observait attentivement la scène qui se déroulait sous ses yeux.
En effet, il voyait une ombre qui était sous le point de tuer Kaname avec l’aide d’un pieu en argent. Le bras de l’ombre s’approchait de plus en plus du cœur lorsque d’un coup, une personne intervenait juste au moment elle allait accomplir l’acte :
« - Non !!!! Ne fais pas cela !! dit-elle en lui prenant son bras
- Ah te voilà ! Cela va devenir encore plus intéressant si tu es là…Je vais te voir souffrir !déclara t il avec un regard plein de haine
- Non, Chris ne commets pas cet acte ! Tu seras à tout jamais perdu…
- Je t’ai dit de m’appeler Riku !! Tu fais exprès ou quoi de m’appeler par mon ancien prénom d’humain !!
- Peut être…J’aime l’humain pas l’être abominable que tu es devenu…lui avoua t elle en l’amenant vers l’extérieur
- Tu me dis cela en espérant me changer, tu n’es pas sincère. ce n’est pas ce Kaname que je vais tuer mais toi Céline !! dit-il en se dirigeant vers elle, le pieu dans sa main.
- Fais-le ! Je n’ai plus rien à perdre maintenant… J’ai perdu l’homme que j’aimais, celui dont mon cœur n’a jamais cessé d’aimer…
- Tu me parais si sure de toi… Je t’ai rarement vu comme cela, avec cette confiance…
dit-il troubler
- J’ai changé moi aussi. Je suis bien plus forte que tu ne le crois…lui dit elle en le faisant tomber à terre tout en essayant de lui prendre son arme
- Je l’ai bien remarqué et tu t’es améliorée au combat lui répondit il en lui faisant un croche patte qu’elle évita
- Il le faut bien tu n’es pas le seul que je dois combattre tu as oublié lui répliqua t elle tout en lévitant en le prenant par le bras pour le faire tomber au sol
- Je n’ai pas oublié ce qui fait de toi, un adversaire exceptionnel en la faisant tomber à terre, plaquer contre elle
- Je ne suis pas exceptionnelle, je ne l’ai jamais été lui dit elle en le regardant dans ses yeux. Si tu n’as pas oublié ma seconde nature, souviens-toi du jour où nous nous sommes déclarés pour la toute première fois…
- Je ne peux pas, c’est beaucoup trop douloureux lui dit il en lui lâchant les poignets
- Il l’est pour moi également mais nous étions heureux tous les deux à cette époque et restera à tout jamais mon plus beau souvenir avec toi…Ce pique nique…
- Au bord du lac, nous étions installés sur le ponton. Tu portais une magnifique robe bleue canard, qui, faisait ressortir les reflets roux de ta magnifique chevelure. Tu étais magnifique. Je m’étais déclaré alors que je ne pensais jamais redire ces mots… Une chose que je regretterais toute ma vie…
- Regretter ces mots ? Tu ne peux pas et je ne veux pas. Tu as été le premier à me les dire, tu as été le premier que j’ai aimé et le premier pour …
- S’il te plaît, épargne-moi ce détail ! Je suis sur qu’il y en a eu d’autres après moi notamment ce Sang Pur…
- Non personne mais …
- Je suis revenu ou tu ne l’aimes point ? lui demanda t il en essayant de résister par cette attirance
- Je ne l’aime point, je n’y arrive pas. Il n’a pas pu te remplacer dans mon cœur. Personne ne peut te remplacer.
- Ce n’est pas vrai…Tu m’as oublié, tu mens…
- Non, c’est la pure vérité. Je mourrais en t’aimant et par tes mains, ce serait ma plus belle fin puisque je serais à tes côtés.
- Pourquoi me dis tu tout cela ? Tu me tends un piège c’est ça ?
- Non du tout…Je veux juste retrouver l’homme que j’aime. Je sais que Chris et toi, vous ne faites qu’un et que tous les deux, vous m’aimez et que vous êtes attirés par moi…
- Arrête s’il te plait !
- Je continuerais jusqu’à en perdre ma vie pour te retrouver.
- Je n’en peux plus, je t’aime encore et tu m’attires comme au premier jour. Je n’ai rien oublié de nous. Tu as été et tu resteras la plus belle chose qui me soit arrivé…lui avoua t il serein, il avait vaincu son démon intérieur. »

Il l’embrassa comme il le faisait auparavant. Céline était soulagée et se laissait transporter par ce baiser si souvent rêver. Leurs corps se laissèrent aller par cette douceur, si regrettée, si palpable entre ces deux êtres. Une ombre noire partit du corps de Riku, la haine avait disparu pour faire place au véritable amour…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 7 Mai 2009 - 23:29

Rido avait vu toute la scène, il était fou de rage. Son espion l’avait trahi et son cœur s’était éclairci. Le sous fifre avait donc raison. Mais en voyant cette scène, un plan lui vient à l’esprit. Il verrait la réaction de son espion, s’il reviendrait vers lui et puis après il se jouerait de lui. Tout compte fait, cet évènement pourrait jouer en sa faveur. Il continua à les observer.
En effet, ils étaient en train de discuter contre un arbre, Céline dans les bras de Chris :
« - J’avais oublié combien il était bon d'être dans tes bras…lui dit elle
- C’est vrai ? lui dit il .Il va falloir qu’on se rattrape alors, tu m’as tellement manqué. J’ai du mal à réaliser que j’ai failli te tuer par deux fois.
- Oui je sais mais ce n’est pas entièrement de ta faute. Je t’ai fait souffrir et tu m’en voulais. Quoi de plus naturel de vouloir tuer celle qui nous a brisé le cœur ? le taquina t elle
- J’espère que tu n’écris pas cela dans ta rubrique ? T’imagine les dégâts que cela causerait. Je voulais surtout m’excuser pour mes actes commis en tant que Riku.
- Tu es pardonné depuis bien longtemps et puis Riku fait parti de toi. Tu sais, la haine n’est pas loin de l’amour lui dit elle en l’embrassant
- Je le sais mais à toi, celle qui a toujours voulu m’aider, celle qui m’a aimé malgré mes sentiments que j’avais pour elle. Tu en as supporté des choses, plus que tu n’aurais du. Tu ne méritais pas tant. J’ai mis du temps à me rendre compte que tu étais celle que j’ai toujours cherché…
- Ne dis pas cela, les choses ont fait que ce soit difficile entre nous. Tu n’es pas responsable. En parlant de difficultés, je vais devoir rompre avec Kaname. Je ne peux pas le laisser comme ça, je dois être honnête avec lui.
- Je ne m’inquiète pas pour cela, tu as toujours été sincère et tu trouveras les bons mots. J’ai confiance en toi.
- Mais je ne les ai pas trouvés pour toi… Je ne veux pas détruire encore une personne.
- Tu ne le feras pas souffrir peut être un peu mais tu auras été honnête avec lui et cela vaut bien des mots. Tu trouveras les mots justes j’en suis certain lui dit il en la serrant dans ses bras.
- Tu crois ? dit-elle avec un regard qui semblait si incertain et si triste.
- Oui je le pense vraiment ! Je te sens triste…
- Je le suis car tu vas devoir affronter ton maître Rido. Il doit être au courant pour nous et ta faiblesse.
- Il est peut être au courant mais je peux avoir un double rôle : travailler pour lui tout en servant votre cause. Et tu n’es pas ma faiblesse, tu es ma force.
- Comment fera t on pour se voir ? Je ne veux pas te perdre de nouveau…
- On trouvera un moyen, ne t’inquiètes pas. Rien n’est impossible la rassura t il
- J’espère… »

Il l’embrassa et parti afin que son absence ne se soit pas trop remarquée. Céline se sentit bien seule d’un coup mais elle fut soulagée parce qu’elle avait retrouvé l’homme qu’elle aimait. Elle partit pour le manoir.

Yagari se dirigea vers le bureau du directeur pour le prévenir d’une attaque possible. Il entra dans le bureau et dit :
« - Cross, on a un problème…
- Oui je sais. Les level E n’arrêtent d’augmenter aux alentours de l’académie. Je sais ce que cela signifie…On va devoir subir une attaque de Rido…
- Je pense cela également mais ce qu’il m’inquiète le plus c’est le fait qu’on ne soit pas préparé à cette éventuelle attaque…
- Oui c’est un vrai problème. Mais nous avons des alliés…
- Très peu Kaein… Parmi les hunters, il n’y a que moi, les autres ont disparus…
- Oui pour les hunters c’est raté mais nous avons les élèves de la Night Class, on peut compter sur eux. Ils l’ont démontré lors de notre dernière bataille.
- Oui ce sont de très bons alliés mais croyez vous qu’ils accepteront de nous aider sans Kuran Kaname ?
- J’ai une totale confiance et même sans la présence de Kaname, ils défendront l’académie.
- Vous en êtes sur ?
- J’en suis certain et puis nous avons nos deux chargés de discipline qui maîtrisent le combat.
- Nos deux chargés de discipline…Que de soucis ils nous donnent et puis la petite Nanami se débrouille plutôt bien au combat mais vous savez aussi bien que moi, qu’un autre combat les attend. Il faudrait former nos élèves à se battre, ce serait la solution, je pense.
- Mais ce serait mettre la vie de mes élèves en danger
- Ils le sont déjà et puis suite aux évènements passés, on aurait du les entraîner !
- C’est une erreur que j’ai commis mais rien est trop tard, je vais leur mettre des cours de combat. Je verrais si je trouve un professeur.
- Tu peux compter sur moi ou Zéro. Je vais essayer de retrouver d’anciens hunters. La bataille risque d’être rude.
- Merci Yagari pour ton aide. sans toi, l’académie n’existerait plus.
- Ne dites pas cela, je n’ai fait que mon rôle d’ami. Et puis avec cette maladie, c’est difficile de gérer l’école.
- Malheureusement je risque de ne pas voir la paix sur cette terre. La mort est prochaine je le sais.
- Allez ! Courage pensez à vos élèves ils vous rendront plus forts ! »

Toga Yagari parti dans l’ancien bâtiment du Conseil des Hunters dans l’espoir de trouver quelques noms d’hunters n’ayant pas été enrôlés par Rido. La survie de l’école en dépendait…



A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 10 Mai 2009 - 23:55

voilà la suite!!

Céline rentra au manoir, elle se sentait soulager mais elle avait peur qu’il redevienne Riku, l’homme pleins de haine et voulant se venger. Le fait qu’il retourne auprès de Rido rendait ce danger encore plus grand. Lorsqu’elle rentra, ses sœurs l’attendaient dans le salon et Bérengère dit :
« - Ah te voilà enfin ! On voulait te parler d’une chose importante !
- Désolée, je devais faire une chose importante s’excusa t elle
- Ah oui ! Laquelle ? demanda Insaf
- Je devais aller voir Kaname vu que cela fait plusieurs jours que je n’étais pas allée lui rendre visite se justifia t elle
- Je vois…Et il ne s’est rien passé de grave au moins ? dit Insaf
- Non …Rien de grave… mentit Céline
- T’en es sure ? J’ai du mal à te croire… avoua Lidia. Tu n’auras pas rencontré un obstacle nommé Riku ?
- En fait si je l’ai vu. Il était prêt à tuer Kaname lorsque je suis arrivée…
- Et que s’est il passé ? demanda Bérengère
- Je suis intervenue, j’ai évité le meurtre de Kaname et …
- Et ? demandèrent-elles avec une certaine inquiétude
- Disons que Riku est redevenu l’homme que j’ai connu …
- Ce n’est pas possible…Comment as-tu fait ? Tu as utilisé la formule ? demanda Bérengère avec attention
- Non même si l’idée est là. Je lui ai évoqué un souvenir vraiment précieux lorsqu’on était ensemble…J’ai toujours su que Riku et Chris ne faisaient qu’un…
- Humm…Intéressant dit Lidia mais tu aurais pu y perdre la vie !
- Je le sais …dit Céline le regard dans le vide
- Je suppose que cela t’es égale du fait que tu as failli laisser ta vie… conclut Insaf
- Oui c’est le cas, j’ai enfin retrouvé l’homme que j’aime dit-elle sereinement Mais…
- Mais tu as peur de le perdre de nouveau…conclurent les trois de sœurs. Sa position est délicate c’est ça ?
- Oui, il est retourné vers son maître Rido, ennemi de Kaname et de d’autres. Il veut en même temps être à mes côtés et défendre notre cause.
- Ah oui ! Votre relation risque d’être encore plus compliqué qu’avant mais aies confiance en lui, je suis sure qu’il ne redeviendra pas cet être haineux même s’il doit le paraître pour son maître…rassura Bérengère
- Et puis on est là si tu as besoin de parler, on sera toujours à tes côtés renchérit Insaf
- Je le sais…Serais je assez forte pour supporter cette situation ?
- Si tu veux notre avis, nous sommes sures que tu y arriveras. Ton amour pour lui est à force. Nous le savons toutes. Allez penses à autre chose.
- Oui je devrais cela. Je vais monter et me préparer pour aller au journal. Merci de m’avoir écouté, je me demande ce que je deviendrais sans vous.
- Tu serais la même personne tout aussi radieuse et généreuse. Tu risques d’être en retard pour le Journal !
- Oui j’y vais ! Merci pour tout ! »

Céline monta dans sa chambre, se prépara tout en pensant à Chris. Cette peur était grande mais elle devait avoir confiance au destin. C’était grâce à lui qu’ils étaient de nouveau réunis. En bas, ses sœurs discutaient à propos de ce revirement de situation. Elles étaient étonnées mais leurs intuitions disaient de rester sur leurs gardes et surtout protéger Céline.

A ce moment là, Riku entra dans le palais du monde obscur pour faire son rapport à Rido. Il arriva devant son maître avec une certaine angoisse et essaya de se calmer en pensant à Céline. Rido commença à parler :
« - Alors qu’as-tu me dire ? tout en commençant à boire un calice de sang
- J’ai remarqué que Kaname avait de grandes difficultés à se concentrer et surtout la jeune femme ne lui a pas rendu visite depuis quelques jours.
- Je le sais tout cela ! Donc tu n’as rien de nouveau à m’annoncer si je comprends bien !
- C’est cela mon maître ! ment-il tout en s’inclinant
- Je ne te crois pas…Je doute sur la véracité de tes propos…
- Mon maître je ne vous ai jamais trahi…
- Apparemment oui…Cela me donne une idée, qui, va me divertir un peu !
- Ah oui mon maître ! Laquelle ? demanda t il avec une angoisse soudaine
- Tu vas me ramener cette Céline afin que j’en fasse ma future épouse. Bien sur, si elle ne coopère pas, tu te chargeras de la tuer.
- Comment ça vous voulez en faire votre épouse ? se hasarda t il à demander avec une voix où l’on sentait une certaine peur
- Oui je la veux. Elle est très à mon goût et elle sait bien des choses…Ce n’est pas une humaine ordinaire, je le sens…
- Oui mon maître je vous comprends. Je ferais tout pour qu’elle soit votre épouse dit Riku avec dégoût
- C’est ce que je veux et vite ! Je ne supporte pas qu’on me résiste ! Si tu réussis, tu seras grandement récompensé !
- Merci mon maître !
- Allez ! Va remplir ta mission et vite !
- Oui mon maître. »

Riku parti le cœur pleins de haine vis-à-vis de Rido. Il voulait la prendre pour épouse, la femme qui l’aimait le plus au monde. Il se demandait comment il allait faire et surtout si leur histoire allait survivre à cette épreuve. Cette épreuve de plus…Il avait comme l’impression que Rido se doutait pour Céline et lui mais ce n’était pas possible, il n’était pas suivi. Il réfléchissait comment il allait faire, il devait voir Céline à tout prix. Il avait le cœur si lourd que sa présence l’allègerait. C’était la seule chose qui voulait et pour le souhait de Rido, il préférerait mourir au lieu de voir la jeune femme prisonnière par le mariage avec cet ignoble Sang Pur.
De son côté, le Sang Pur délecta l’odeur de la victoire. Il avait vu son espion blanchir face à cette demande et surtout sentait sa douleur. Il avait hâte de voir comment il allait réagir. Tout cela le réjouissait, la tournure de son plan devenait de plus en plus intéressante à son goût.

Le directeur de la Cross Academy s’affairait à mettre en place les cours de défense pour ses élèves. Il sentait qu’une présence sombre les observait. Ils voulaient que ces élèves sachent se défendre afin d’éviter le pire. Yagari avait été choisi comme professeur mais comme son ami était parti à la recherche des hunters restants pour la protection de l’école.
Le premier cours de défense commença et ce fut le directeur le professeur malgré sa maladie. Les élèves étaient étonnés et les filles, impatientes, de voir les élèves de la Night Class se battre. Mais elles furent très vite déçues puisqu’aucun élève de la Night Class n’était présent. Ils étaient dans la cour et le directeur expliqua les différents moyens de se battre et fit une démonstration avec Zéro. Les filles n’en revenaient pas que Zéro savaient se battre, elles avaient encore plus peur de lui. Puis Cross Kaien fit le tour des rangs pour remontrer les gestes et conseiller les positions prises. Il se donnait au maximum pour ce cours, ça lui rappelait lorsqu’il était maître hunter. En même temps, il observait Lucia et vit qu’elle avait beaucoup de progrès même le combat était contre sa nature. Il se rendit compte que Zéro était un bon professeur. La fin du cours arriva, les élèves étaient épuisés et le directeur satisfait de ce cours. Les élèves avaient donnés le meilleur d’eux même et surtout ils y avaient pris un certain. Lui aussi il était fatigué, c’était sa maladie qui s’aggravait mais grâce à ce cours, sa vie avait soudainement pris un sens. Il décida à cet instant de se charger de ses cours malade ou non. Il se dirigea vers son bureau et entra. Il regarda par la fenêtre et vit Lucia se battre encore avec Zéro. Ils étaient persévérants tous les deux et surtout voir leur bonheur le réjouissait. Il ne put s’empêcher à sa petite Yuuki. Elle lui manquait énormément et surtout le fait de savoir qu’il allait mourir, ne lui faisait pas peur puisqu’il pourrait enfin la rejoindre. Il continua à observer Zéro et Lucia. En effet, dans la cour, ils continuaient tous les deux à s’entraîner. Zéro n’arrêtait pas de la reprendre lorsqu’il dit :
« - Lucia concentre toi un peu ! Tu te laisses faire là !
- Tu plaisantes ! Je me bats mais là j’en peux plus…rétorqua t elle
- Fatiguée ou pas, il faut continuer ! L’ennemi ne va pas s’arrêter même si tu es fatiguée !
- Je le sais mais aies pitié de moi je suis à bout de souffle. Tu sais si je me trouverais en face de l’ennemi, je n’écouterais pas ma fatigue ! Pourquoi t’acharnes-tu autant ? lui dit-elle essoufflée
- C’est que je ne veux pas te perdre ! Je ne serais rien sans toi c’est pour ça que je te pousse à bout ! lui avoua t il
- Je le sais mais là je n’ai plus envie de me battre ! Je veux profiter de l’homme que j’aime…
- C’est vrai ? lui demanda t il
- Oui j’ai besoin de toi plus que tu ne crois…lui déclara t elle
- Ah …J’en suis vraiment gêné…Arrêtons alors l’entraînement pour aujourd’hui. »

Zéro s’essuya son front et se dirigea vers Lucia pour l’embrasser. Elle n’avait pas tort, ils devaient se reposer même si le danger était proche. Il avait pu constater qu’elle s’était améliorée au combat mais sa peur de la perdre ne cessait de le hanter…Il ne voulait pas que cela se reproduise c’est pour cela qu’il était si dure. Lucia le comprenait mais l’affection et l’amour de Zéro, elle en avait besoin. Cela l’aidait à surmonter ses cauchemars car malgré la fatigue, ils étaient présents et devenaient de plus en plus réels…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 15 Mai 2009 - 23:02

voici la suite!!

Riku était dans la chambre de Céline. Il était assis et la regardait dormir. Il la trouvait magnifique, dans ses draps, endormie. En la voyant comme cela, il se rendait compte qu’elle lui était précieuse et surtout qu’il voulait la protéger. Il s’approcha de son lit pour l’embrasser sur son front lorsqu’elle se tourna et se réveilla :
« - Chris…Tu es là…lui dit elle avec une petite voix ensommeillée et douce à la fois
- Oui je suis là, je regardais dormir… Rendors-toi…
- Tu me regardais dormir ? demanda t elle troublée
- Oui, je te trouve magnifique quand tu dors. J’ai l’impression de regarder un ange….
- Tu me fais trop compliment…Mais te savoir près de moi me rends si heureuse…lui dit elle
- Je sais mais je dois te quitter, mon maître doit s’impatienter …lui avoua t il en l’embrassant…Fais de beaux rêves mon amour, je t’aime !
- Je t’aime aussi lui répondit elle les yeux en larmes en espérant qu’elle le reverrait et que rien de grave lui arriverait. »

Il partit, soulagé que Céline aille bien. Il aurait voulu rester plus longtemps la contempler, rester à ses côtés mais il avait comme pressentiment d’être suivi. Pour sa prochaine visite, il mettrait tout en œuvre pour la voir plus longtemps et surtout qu’ils puissent profiter de leur instant. Mais les intentions de Rido le hantait et ne voulait pas en parler à Céline. Il cherchait un moyen d’éviter ce malheur et ferait tout pour qu’il ne réalise pas.
Céline, qui était réveillée, ne cessait de penser à Chris. Cette visite nocturne était bien courte et surtout elle avait peur pour sa vie. N’arrivant plus à dormir et à calmer son cœur, elle décida de rendre visite à Kaname. Elle se prépara et parti pour le Royaume d’Aster.

Au même moment, Mickel, l’allié de Rido, s’occupait de tourmenter Lucia. En effet, il avait acquis la capacité de manipuler les rêves. Et Lucia, en plus d’être sa pire ennemie, était une excellente cible. Son subconscient était une vraie mine d’or pour Mickel puisqu’il y avait toutes ses peurs et ses souvenirs enfouis. De plus, il était arrivé à faire ressortir la douleur sur le corps par le cauchemar. Il excellait dans ce domaine et pouvait observer les signes de fatigue de Lucia. Grâce à cela, il espérait que Lucia craquerait par ses cauchemars, il guettait ce moment. Il l’observait notamment cette nuit.

Lucia dormait auprès de Zéro. Enfin, elle essayait de dormir. Elle se tournait et se retournait dans le lit. Elle avait l’impression que le sommeil l’avait quitté mais en même temps, elle avait peur de dormir, peur de cauchemarder de nouveau. Elle se leva, se mit une veste et partit prendre l’air en espérant se détendre. Elle sortit et se promena dans le parc lorsqu’elle arriva devant l’entrée du Pavillon de Lune. Elle voulait y entrer mais le règlement l’interdisait. Elle s’éloigna du Pavillon pour retourner sur ses pas lorsqu’elle vit quelque chose attiré son attention. Elle se demandait ce que c’était mais elle avança prudemment. Elle s’approcha de l’objet en question et l’effleura avec ses doigts. Elle tomba soudainement dans un profond sommeil. Elle était allongée sur le sol et dormait.
En effet, cet objet l’avait emmené dans un profond sommeil où elle se trouvait dans l’Académie. Il n’y avait personne dans le bâtiment. Lucia trouvait cela bizarre et surtout très angoissant. Elle cherchait des camarades, Zéro ou le directeur dans toutes les salles mais rien. Il n’y avait personne. Elle se dirigea vers le parc, toujours personne puis elle pensa au Pavillon de Lune, il devait y avoir toutes les filles de la Day Class en train d’attendre les beaux vampires de la Night Class. Mais personne également. Elle décida d’entrer dans le Pavillon de Lune malgré le règlement. Elle arriva dans le hall, il n’y avait les gardes. Cela lui semblait de plus en plus bizarre. Elle entra dans le bâtiment et arriva dans le hall d’entrée, il y avait toujours personne. Ensuite, elle monta dans les chambres et les inspecta une à une. Elle arriva dans la chambre de Kaname, le fameux Sang Pur que le directeur parlait souvent. Mais elle eut une vision d’horreur.
Pendant ce temps là, Zéro remarqua l’absence de Lucia à côté de lui. Il partit à sa recherche dans toute l’école et au moment qu’il la vit, il fut pris de stupeur. Elle était allongée dans le parc. Zéro accourut auprès d’elle et essaya de la réveiller mais en vain. Il vit un objet près d’elle. Il le ramassa et le mit dans un mouchoir pour le montrer au directeur. Il la porta et l’emmena dans sa chambre. Il l’allongea et alla prévenir le directeur de ce nouvel incident.
Lucia était encore emprisonnée dans ce cauchemar. Elle vit des corps ensanglantés, il y avait tous ceux de la Day, la Night Class et surtout elle trouva le corps de Zéro. Elle regarda ses mains et elles étaient pleines de sang. Elle avait l’impression d’avoir commis ce massacre. De plus, elle entendait une voix lui dire « Tu n’es qu’une meurtrière, tu as même tué l’homme que tu aimais. Tu n’es qu’un monstre ! » Cette voix était très présente et Lucia faisait tout pour ne pas l’entendre mais elle tomba à genoux et pleura. Elle ne pouvait pas croire qu’elle avait commis ses meurtres. Elle en était incapable mais ses mains étaient pleines de sang. Elle resta repliée sur elle-même dans un coin de la pièce en pleurant.
Au même moment, le directeur arriva dans la chambre pour lui dire la nature de cet objet et surtout savoir si Lucia s’était réveillée :
« - Zéro, j’ai trouvé ce qu’est cet objet lui dit assez rapidement
- C’est vrai ? Alors c’est quoi ? lui demanda t il empressé
- Oui c’est un rouet, vieil objet de couture utilisé au Moyen Age. Mais celui là, il est spécial de par sa taille.
- Si vous le dites…Mais il y a un moyen de sortir Lucia de ce profond sommeil.
- On a une possibilité mais je ne sais pas si la personne qui a fait cela s’est inspirée de ce conte.
- De quel conte ? demanda t il
- Celui de La Belle au Bois Dormant ! Tu ne le connais pas, Zéro ?
- Non je ne le connais pas. D’ailleurs je ne connais aucun conte de fées.
- Je vois. En fait, la princesse se piqua avec un rouet qu’une méchante sorcière avait empoisonné. Les trois marraines de la princesse changèrent le maléfice afin qu’elle dort dans un profond sommeil de mille ans. Un baiser devait la réveiller.
- Ah je comprends ! Mais si pour Lucia, l’aiguille était empoisonnée. Cela voudrait dire qu’elle est morte…conclut Zéro avec un nœud dans la gorge
- Ne penses pas à cela Zéro ! Je suis sure que celui qui a fait cela ne veut pas la tuer. Il la torture psychologiquement…
- Vous croyez ? Mais qui peut lui en vouloir ?
- Rido, d’une part, puisque je suis certain qu’il sait pour vous deux et d’autre part, Mickel, un de ses anciens ennemis.
- Elle ne m’en a jamais parlé… La seule fois qu’elle m’en a parlé c’était lorsqu’une lettre de Kaïto était réapparue et qu’elle m’a parlé vaguement de son ennemi…
- Oui je comprends. Ne t’inquiètes pas, elle te racontera tout un jour…
- Je sais même moi je ne lui pas parlé de la perte de Yuuki aussi…Je ne peux pas lui en vouloir…
- Ah c’est beau l’amour !! Bon, on essaie ma théorie Zéro ou pas ? Elle semble souffrir dans son sommeil, je me demande ce qu’il se passe…
- J’aimerais le savoir aussi… Le prince il a embrassé comment cette princesse ? demanda Zéro perdu
- Normalement …A partir du moment que tu l’aimes tout ira bien. »

Zéro était à demi rassuré même s’il aimait vraiment. Il s’approcha d’elle et pria quelques minutes afin que son vœu se réalise. Il approcha ses lèvres doucement sur les siennes et l’embrassa. Il retira ses lèvres et vit les yeux de Lucia s’ouvrir tout doucement :
« - Lucia, te voilà enfin réveillée !! lui dit-il les yeux pleins de larmes
- Je ne t’ai pas tué…dit elle encore secouée
- Non je suis vivant ! Par contre, j’ai cru te perdre pour de bon, tu sais. Ne me refais plus jamais ça ! lui ordonna t il en la serrant dans ses bras. »

Le directeur les observa avec un petit sourire. Il était soulagé que cela ait marché même si le danger devenait de plus en plus proche et avait que Zéro, son fils adoptif, soit la prochaine cible.

Céline arriva dans la chambre de Kaname. La chambre était calme et fraîche en même temps. Elle s’approcha du lit de Kaname et vit personne. Elle sentit soudainement une présence derrière elle. Elle se retourna et vit Kaname. A peine avait-elle le temps de se retourner et de lui dire bonjour qu’il l’embrassa passionnément. Elle essaya de se débattre mais en vain. Il la compressait et avait utilisé son pouvoir d’attraction. Lorsqu’elle se détacha de lui tant bien que mal et lui :
« - Arrête s’il te plait ! Je suis venue pour te parler d’une chose importante…
- Mais cela faisait si longtemps que je ne t’ai pas vu ...Que je n’ai pas pu me contrôler... De quoi veux-tu me parler ? lui demanda t il en passant sa main dans ses cheveux
- C’est assez difficile à dire lui déclara t elle tout en se disant pourquoi ils passent ses mains dans ses cheveux ça me fait trop craquer…En fait, je voulais te dire que c’était fini entre nous, nous ne sommes pas destinés je le sais et l’amour n’est pas ta priorité, tu dois réussir ta quête pour le Monde mais surtout pour ton âme lui dit elle sereine
- Tu veux mettre fin à notre relation ? J’ai du mal à le croire…Qu’ai-je fais pour que cela arrive ?
- Rien c’est moi qui me suis rendue compte de certaines choses…Tu m’en veux ?
- Bien sur que non ! En plus, ce que tu dis est vrai j’aime encore Yuuki et cette quête est ma principale préoccupation, je dois l’avouer. Vais-je quand même te revoir ?
- Oui tu me reverras. Nos chemins vont surement se recroiser pour la grande bataille qui nous attend. Je serais toujours là pour t’écouter et t’aider.
- Merci de me rassurer…Je te dis alors à bientôt en la serrant dans ses bras. »

Céline repartit soulagée, mais elle avait ressentie la tristesse de Kaname. Il avait beau encore aimé Yuuki, elle savait qu’il était très attaché à elle. Kaname, de son côté, retourna se coucher. Il n’était pas énervé juste triste malgré ce qu’avait Céline. Pour calmer sa tristesse, il partit à la bibliothèque pour faire des recherches à propos de Céline…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Lun 25 Mai 2009 - 22:41

merci beaucoup à toi!!

Suite à l’accident de Lucia, Zéro passait son temps à la surveiller. Il ne voulait pas qu’elle subisse une autre agression. Pour plus de protection, il voulait demander aux élèves de la Night Class comme ils avaient fait pour Yuuki. Mais Lucia n’était pas une Sang Pur et puis il avait sa fierté vis-à-vis d’eux.
De son côté, Lucia appréciait les attentions de Zéro mais c’était assez pesant car elle avait l’impression de ne pas être libre. Et depuis cette nuit là, sa santé s’était dégradée, sa force diminuait et elle avait encore plus peur de dormir. Du coup, elle passait beaucoup de temps à travailler ses cours et à s’entraîner physiquement.
Le directeur s’inquiétait de plus en plus car Lucia était sans cesse attaquée de façon psychologique par ces cauchemars et cela risquerait provoquer sa fin. Le fait qu’elle renie sa véritable nature la rendait encore plus faible. Il devait lui parler absolument pour lui évoquer ce problème et son futur entraînement mental. Il décida de la convoquer à son bureau. Il fait passer un mot par l’un de ses professeurs.
En effet, Lucia et Zéro étaient en cours d’histoires des mythes et légendes sur les êtres de l’ombre. Zéro n’était pas très attentif vu que cela traitait des vampires. Il avait beaucoup de connaissances dans ce domaine. Alors que Lucia était très attentive puisqu’elle connaissait la véritable nature des élèves de la Night Class et avait rencontré des Level E.
Soudain, le professeur appela Lucia pour lui dire que le directeur l’attendait dans son bureau. Elle se leva, prit ses affaires et partit. Elle arriva devant le bureau du directeur et frappa :
« - Entrez ! dit le directeur
- Vous vouliez me parler Monsieur Le Directeur ? lui demanda t elle
- Oui Lucia. Assis-toi ici s’il te plait. C’est assez important.
- Ah à ce point…C’est à propos de mon comportement, Monsieur ?
- Non du tout Lucia. Cela concerne ta dernière agression et tes cauchemars incessants.
- Vous voulez vraiment en discuter ? lui dit d’un ton provocateur
- Oui c’est assez urgent. Je sais que tu ne dors plus la nuit à cause d’eux et que tu es fatiguée mentalement. Nous devons y faire quelque chose sinon tu risques en perdre la vie.
- Je le sais mais vous avez une solution pour ce problème ? Le seul que j’ai en ce moment c’est de ne pas dormir…lui avoua t elle en baissant la tête
- Ah oui ! Ce n’est pas la solution, tu es gardienne de l’Académie et tu es une étudiante aussi. Le sommeil est important. Le rêve t’aide à avancer dans la vie.
- Oui mais je cauchemarde et j’ai des marques sur mon corps suite aux cauchemars comme si on voulait me tuer…
- Tu le penses toi aussi ? Que quelqu’un veut te tuer ? questionna le directeur
- Oui c’est que je ressens et rien que par le contenu de mes cauchemars, c’est une personne qui me connait et qui doit m’observer…déclara Lucia
- C’est fort possible…dit il en réfléchissant. Et tu penses à la même personne que moi pour la responsable de ces maux ?
- Oui c’est Mickel j’en suis sure. Mes cauchemars me semblent si réels et surtout il y a des éléments que seul, lui, peut les connaitre.
- C’est ce que je m’en doutais, mais peut être que ta véritable nature pourrait t’aider à t’apaiser et à changer ce cauchemar en rêve…
- Je ne sais pas mais je ne veux pas être celle que j’étais avant, cela me rappelle de mauvais souvenirs…
- Je te comprends bien. Elle fait partie de toi et depuis que tu es ici, tu as repris goût à la vie. Tu ne peux pas la renier, c’est dans ta nature Lucia.
- Vous avez raison mais cette nature a provoqué la mort d’êtres chers…
- C’est faux ! C’est Mickel le responsable de cette perte et si tu es encore en vie ; c’est que tu as une grande mission à accomplir
- Comment pouvez vous en être sur ? Vous ne savez rien de moi …
- Peut être mais je le sens que tu as un grand destin qui t’attends et tu ne seras pas seule dans ce cas…
- Si vous le dites… Vous avez une autre solution pour ce problème ? lui demanda t elle
- Je pense en avoir une. Cela consiste à s’entraîner cérébralement c'est-à-dire à te protéger, plus précisément ton subconscient.
- Heu…Cela me paraît difficile et vous savez comment on le pratique ? lui demanda t elle assez sceptique
- J’ai lu de nombreux ouvrages concernant ce domaine mais je suis malheureusement incapable de la pratiquer mais je chercherais une personne qualifiée, digne de confiance pour cela, Lucia.
- Donc on ne peut pas y compter dessus alors…Je vais devoir mener une vie de vampire je crois à cause de ces cauchemars…
- J’en ai l’impression ma petite Lucia mais tu auras droit à la tisane à la camomille tous les soirs afin de calmer et te faciliter le sommeil.
- Bon je suis d’accord. Vous me tiendrez au courant pour ce futur entraînement.
- Bien sur ! Et toi réfléchis sur ta nature s’il te plait, c’est très important ! lui dit-il en la raccompagnant à la porte. Au revoir Lucia et courage !
- Oui Monsieur Le Directeur ! Au revoir ! »

Lucia retourna en cours comme si de rien était. Zéro lui demanda ce que le directeur lui voulait. Elle lui répondit que c’était pour de ses nouvelles suite à la dernière nuit. Il ne répondit rien face à cela, il s’inquiétait déjà beaucoup pour elle.
Le directeur, dans son bureau, réfléchissait sur le fait de trouver une personne qualifiée pour cette technique, il espérait la trouver pour sauver Lucia.

Au manoir, les sœurs d’amitié se faisaient du souci pour Céline. En effet, elle parlait peu et souriait presque plus. Elles savaient que cela venait de l’absence de Riku. Céline se faisait énormément de soucis pour lui. Elle en perdait le sommeil et ses pouvoirs se déréglaient. Elle essayait de se changer les idées en sublimant dans son travail de conseillère du cœur. Mais en vain…
Un après midi, pour se détendre, elle prit son manga préféré Mermaid Melody dans l’espoir de s’évader mais elle eut une prémonition. En effet, elle vit Lucia en plein cauchemar mais on l’étranglait de manière invisible et elle en perdit la vie. Céline fut surprise et choquée par cette vision.
Elle descendit de sa chambre pour en parler à ses sœurs d’amitié de cette prémonition. Elle arriva au solarium et vit sa grande sœur Insaf, en pleine lecture. Elle vint s’asseoir vers elle et lui :
« - Je ne te dérange pas …
- Non du tout mais que se passe t il ? Tu es bien blanche lui demanda t elle assez inquiète. Il y a eu un problème avec Chris ?
- Non il n’a rien à voir avec lui dit elle d’une petite voix pleine d’émotion. J’ai eu une prémonition tout à l’heure.
- Ah je vois, cela t’a bouleversé…Cela fait un moment que tu n’avais pas eu de prémonitions…Qu’as-tu vu ?
- J’ai vu une innocente en train de se faire tuer à par quelque chose d’invisible…C’était comme lié à son rêve…
- Ah c’est possible…Tu connais cette innocente ?
- Oui en quelque sorte…C’est l’héroïne de ce shojo, Lucia…dit elle assez gênée
- Ah oui ! C’est bizarre mais tu as eu une relation amoureuse avec Kaname, l’un des protagonistes de Vampire Knight ! Cela ne m’étonne pas, cela doit être lié, je pense…Si c’est lié à ses rêves, on peut l’aider.
- Ah comment ? demanda Céline interloquée
- On la localise avec le pendule et après je crois que j’ai une solution pour l’aider.
- Laquelle ?
- Une vieille technique qui permet de protéger l’esprit et le subconscient…
- Je ne savais pas qu’une telle technique existait. Elle doit être difficile à acquérir.
- Oui elle l’est et ne peut pas être enseignée par n’importe qui. Elle demande beaucoup de travail ainsi qu’une grande concentration.
- Je vois… Mais comment vas-tu t’infiltrer si on arrive à la localiser ? Cela risque d’être difficile.
- Je sais mais d’abord localisons-la. Vas chercher une carte et le pendule, on va essayer de la trouver
- J’y vais ! »

Céline partit chercher le tout et elles s’installèrent au grenier pour le faire. Elles ne la localisèrent pas sur une carte et ni sur la mappemonde. D’un coup, Céline eut une idée. Elle pouvait la localiser grâce aux mangas ! Elles essayèrent d’abord avec l’œuvre où Lucia était héroïne mais cela ne donna rien. Puis elles firent la même chose avec l’œuvre Matsuri Hino et elles la trouvèrent. Insaf se demanda comment y aller et Céline lui expliqua qu’il fallait penser bien fort au lieu voulu. Mais avant tout il fallait en parler aux autres sœurs avant de partir. Lidia et Bérengère arrivèrent les mains pleines de sacs. Elles avaient fait les boutiques. Insaf et Céline leur expliquèrent la situation et la solution. Elles étaient abasourdies même la solution leur paraissait faisable. Elles firent le plein de potions pour leur sœur ainée et Insaf imagina la Cross Academy. Elle disparut en une lumière incandescente sous le regard des sœurs. Insaf se retrouva devant la porte de l’Académie…

Kaname se remettant petit à petit de cette rupture si soudaine. Pour mieux faire face à cette douleur, il redoublait d’efforts dans les cours et de combats. Rajouter à cela, il avait l’intention de mener une enquête à propos de Céline. Elle savait beaucoup de choses à propos de sa quête alors qu’il ne lui en avait jamais parlé. Sans compter qu’elle dégageait un certain charisme. Après ses cours, il alla dans la bibliothèque pour avoir des informations sur Céline. Il ne trouva rien jusqu’au moment où il ouvrit un livre à propos des sorcières. Il feuilleta le livre. Cela parlait de la naissance de la sorcellerie, les dangers, les buts ainsi que de la chasse aux sorcières. Mais un chapitre attira son attention. Il parlait de 4 sœurs d’amitié aux grands pouvoirs et ils les décrivaient. Une photo des quatre sœurs enfin de leurs aïeules était intéressantes pour lui. Il y avait une jeune femme qui ressemblait étrangement à Céline mais cela ne pouvait pas être elle. Cette photo datait de 1930. Suite à cette découverte, il alla sur internet magie pour avoir plus d’informations car trop de mystères entouraient la femme qu’il aimait encore.

Dans le monde obscur, Riku était tourmenté car son maître avait exigé de ramener Céline pour qu’il puisse en faire sa fiancée. Il trouvait cela ignoble et n’avait aucune solution pour résoudre ce problème. Il ne voulait pas lui en parler mais à un moment où elle découvrirait tout. Une chose encore plus dangereuse pouvait lui arriver, celle qui redoutait le plus. Rido pouvait la kidnapper. Il devait trouver une solution. Mais laquelle ?

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 14 Juin 2009 - 18:58

merci ma aidil adorée!!

Insaf était à la Cross Academy devant la grande porte d’entrée. Elle frappa et un gardien vient lui ouvrir. Il lui demanda ce qu’elle venait faire ici, elle lui répondit qu’elle voulait rencontrer le directeur. Le gardien l’emmena mais juste avant, ils passèrent devant le bureau de la sécurité, celui de Toga Yagari.
En effet, elle devait être fouillée par celui-ci pour la sécurité de l’école. Il l’inspecta et ne trouva rien. Suite à cette fouille, Yagari l’accompagna jusqu’au bureau et frappa :
« - Oui, entrez ! dit le directeur qui était en train d’écrire
- Excuse-moi de te déranger mais cette personne voulait te voir, je crois que c’est le professeur que tu attendais…répondit le hunter en désignant la jeune femme.
- Ah merci Yagari ! Venez donc vous asseoir pour discuter dit le directeur tout en regardant Yagari partir.
- Oui merci dit Insaf assez gênée
- Alors j’ai lu dans votre dossier que vous aviez beaucoup d’expérience en tant que professeur mais également dans le domaine fantastique…
- Oui c’est bien ça j’ai enseigné pendant cinq ans dans un lycée en tant que professeur d’espagnol et pour mes connaissances dans le fantastique c’est du à ma curiosité et à un certain rythme de vie avoua t elle
- Ah…J’ai justement besoin d’un professeur d’espagnol pour ma classe de terminale, notre professeur habituel a quelques soucis et cela me conviendrait que vous la remplaciez pendant ce congé.
- Oui bien sur ! Je peux commencer aujourd’hui si vous voulez !
- Merci beaucoup ! Vous commencerez demain, bien sur vous êtes logée et nourrie. J’ai une dernière question à vous poser ?
- Oui je vous écoute.
- Voilà, je voulais savoir si vous connaissiez une technique qui consiste à protéger l’esprit de la manipulation et de certains cauchemars qui peuvent provoquer des traumatismes corporelles lui demanda t il
- Oui je la connais. Pourquoi ?
- Je risque en avoir besoin mais savez vous la pratiquer ?
- Oui
- Je vous en reparlerais quand j’aurais besoin de vous. D’abord faites vos preuves en tant que professeur. Le gardien va vous accompagner dans vos quartiers ! Je vous dis bienvenue et à demain !
- Merci beaucoup à vous de m’avoir accordé ce remplacement, je ferais de mon mieux pour ne pas vous décevoir.
- Je ne m’inquiète pas cela ! Au revoir lui dit il en lui serrant la main au pas de la porte
- Au revoir ! »

Le gardien la raccompagna jusqu’à ses appartements tout en lui expliquant les règles de vie de l’Académie. Insaf s’installa et prépara ses cours pour demain. Elle espérait avoir Lucia comme élève afin de l’observer et gagner sa confiance. La vie de Lucia était importante pour les futurs évènements…

Au Royaume d’Aster, Kaname et ses amis préparaient leurs bagages. En effet, leur formation était finie après plusieurs mois et tous s’apprêtaient à rentrer chez eux. Kaname avait profité, une dernière fois, pour la riche documentation de la bibliothèque afin de trouver des informations à propos de Céline. Il ne trouva très peu de choses sauf un point, elle se combattait contre les forces du mal. Rien concernant sur le fait qu’elle sache tout sur sa quête ainsi que sur son ennemi.
Mais il devait rentrer à la Cross Academy car la santé du directeur l’inquiétait beaucoup et il avait besoin de se ressourcer auprès de ses amis de la Night Class.
Alam et Airi avaient préparé une cérémonie d’adieu pour les remercier de leur visite et surtout pour leur réaffirmer leur alliance lorsque la grande bataille commencera.
A cette occasion, Airi avait revêtu l’une de ses plus belles robes. Elle était d’un rose pâle avec du blanc en ceinture et une partie de son haut à l’allure de dos nu. Cette robe lui donnait un teint lumineux, toute la cour était éblouie par la beauté d’Airi et les invités le furent également.
Pendant cette cérémonie d’adieu, Kaname et ses compagnons étaient rassemblés devant le trône où siégeaient les altesses royales. La reine, lors de cette réception, les sacra chevalier du Royaume d’Aster en les adoubant. Kaname reçut les clés du Royaume ainsi qu’une médaille comme ses compagnons Une fois arrivés devant l’appartement d’Airi, ils descendirent au parc et suivirent la poussière d’étoile qui était soudainement réapparue. Elles les amenèrent à Amestris, sur la place centrale. Kaname commença à parler :
« - Nous voilà déjà arrivés…dit il avec une certaine émotion. Je vais devoir vous quitter en ravalant sa salive
- Oui malheureusement répondit Alphonse. Tu peux rester un peu ici si tu veux…dit il ému car il avait beaucoup d’amitié pour le vampire.
- J’aurais vraiment aimé avoua Kaname, très sincère. Mais je dois voir un proche, qui, est très malade…Il est comme un père pour moi.
- Nous te comprenons ne t’inquiètes pas et n’oublie pas une chose : nous sommes là pour t’aider.
- Merci de me le rappeler. Prenez soin de vous !
- Toi aussi ! À bientôt !
- A bientôt ! leur répondit-il. »

Les frères Elric et Mustang partirent dans la direction de la boutique d’automail de Winry alors que Kaname se dirigea vers la sortie de la ville sous sa capeline sombre.

Au manoir, Céline était dans sa chambre en train de taper son article. Il faisait nuit et elle n’arrivait pas à dormir. Tout était calme dans la maison notamment dans la chambre. On n’entendait que la mélodie du clavier. Un courant d’air traversa la pièce, Céline se retourna mais elle ne vient rien. Elle alla refermer la fenêtre et au moment où elle revient à son ordinateur, elle sentit une présence. Elle lui était familière.
« - Céline, c’est moi. N’aies pas peur …
- Chris te voilà enfin dit-elle un peu soulagée…
- Pardonne-moi de n’être pas venu plus tôt...
- Tu aurais du me donner de tes nouvelles !! s’écria t elle. Je m’inquiète pour toi !! Tu ne te rends pas compte du souci que je me fais !!
- Oh que si !! Je m’inquiète autant pour toi !! lui répondit-il
- Tu en es bien sure de ce que tu me dis !! Si c’était vraiment le cas, tu aurais tout fait pour me donner un signe de vie !!
- Mais je suis là maintenant ! J’avais oublié à quel point tu es sexy quand tu t’énervais...lui dit-il avec un sourire dans le coin
- Tu dis ça pour me faire oublier ce que j’ai à te dire lui renvoya t elle
- Peut être …Mais j’ai très envie de toi et j’en ai l’impression que toi…lui dit il en s’approchant d’elle de plus en plus près
- Pourquoi dis tu ça ? lui demanda t elle
- Avec cette colère, je sens la passion et le désir qui brûlent en toi répondit en commençant à l’embrasser
- Arrête on ne devrait pas…dit elle sur le coup du baiser
- Pourquoi ? Je t’aime par-dessus tout et je n’en peux de cette envie…Ton corps m’obsède de jour en jour…
- Je le sais...Moi aussi tu me manques mais… »

Elle ne put finir la phrase car il l’embrassa fougueusement. Il la plaque contre le mur et l’embrassa dans le cou. Céline se laissait guider par les gestes de Chris. Il l’amena à son lit et l’allongea. Il l’embrassa et ses baisers descendaient tout le long du corps. Ses mains caressaient le corps de Céline en lui tenant ses hanches. Céline soupirait de plaisir. Ils changèrent de position et Céline lui enleva sa tunique. Et ils se rapprochèrent de plus en plus afin de ne faire qu’un. Céline le sentir, le toucher pour garder sa présence en elle-même afin de ne plus ressentir ce vide. Ils firent l’amour toute la nuit.
Au matin, Céline se retrouva dans les bras de Chris. Il la tenait et lorsqu’elle se réveilla, ses yeux s’illuminaient à la vue d’avoir passé la nuit avec lui, l’homme qu’elle aimait.

Rido avait tout observé de cette fameuse nuit. Il était fou de rage et il ne voulait qu’une chose : les voir mourir. Mais une idée lui vient à l’esprit et en fit part à son acolyte machiavélique Mickel. Grâce à lui, il obtiendrait ce qu’il voulait rapidement. Il continua à observer le jeune couple.

Céline se leva doucement sans réveiller Chris. Elle alla dans la salle de bains et se doucha. Pendant ce temps, Chris commença à se réveiller et s’habilla de façon machinale. Il se dirigea vers la porte de la salle de bains et attendit quelques minutes que Céline sorte. Dès qu’il la vit, il prit un mouchoir de chloroforme sur sa bouche et elle s’endormit. Les derniers mots de Chris furent « Pardonne-moi » et repartit avec elle…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!


Dernière édition par missmoon le Jeu 27 Aoû 2009 - 23:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 28 Juin 2009 - 21:35

je me permets un double post afin que mes lecteurs voeint que j'ai mis la suite! je vous dis bonne lecture!!


A la Cross Academy, les jours s’écoulèrent paisiblement. Insaf avait la classe de Lucia et de Zéro. Tout se passait bien. D’ailleurs, sa rencontre avec Zéro l’avait marqué. Il était très charismatique et ressemblait à un véritable Apollon. Ses yeux violets étaient très captivants. Elle en fut assez troublée lorsque leurs regards s’étaient croisés mais son cœur la rappela qu’elle avait André, un ami d’enfance devenu amour.
Par son travail d’enseignante, elle faisait tout son possible pour que ses élèves réussissent et que surtout gagner leur confiance.
Pendant ces premiers cours, elle avait remarquée que Lucia avait les traits très fatigués et elle connaissait la raison. Mais plus les jours avançaient, plus Lucia paraissait moins fatiguée. Elle ne savait pas à quoi était du ce changement à part, que, peut être l’ennemi avait cessé d’opérer.

Kaname , après un long voyage, arriva à la Cross Academy. Il regarda la bâtisse, il avait oublié, combien, elle était impressionnante. Il rentra dans l’enceinte de l’académie et vit que tout était calme. Les élèves devaient avoir cours. Rien n’avait changé et il se sentait bien. Il se dirigea dans le bâtiment du Soleil pour aller voir le directeur. Il monta les marches quatre à quatre tellement il était pressé et une fois arrivé devant le bureau, il frappa. On entendait une certaine impatience et une joie dans son frappé. Le directeur répondit et le Sang Pur rentra. Le directeur lui sauta au coup tellement il était heureux de revoir Kaname :
« - Ah te revoilà enfin Kaname ! Ton absence a créé un vide au sein de l’académie.
- Ne dites pas cela ! Vous et l’académie m’ont manqué…Comment vous sentez vous, Monsieur le Directeur ? demanda Kaname assez inquiet
- Mais oui je vais bien…Ne t’inquiètes pas pour moi ! lui répondit-il. Alors ce voyage ? Racontes moi tout lui demanda tout en asseyant.
- Vous savez je n’ai pas fait grand-chose lors de ce périple…J’ai appris à me battre, à utiliser la magie et la alchimie. Je n’ai rien trouvé sur le moyen de vaincre Rido, ni sur l’élu ni le livre sacré des vampires…
- Cette quête est difficile et puis ce qui compte ce sont les rencontres, les découvertes le rassura t il. Et puis la piste de l’élue est difficile. On peut trouver l’âme de chaque élue en chaque personne.
- Vous pensez vraiment ce que vous dites ? interrogea Kaname. Personnellement, je doute sur son existence et la possibilité de vaincre Rido.
- C’est normal que tu doutes, c’est la voie vers la sagesse mais ne te décourage dit le directeur d’une voix paternaliste .
- Je vais essayer…Je vais devoir vous quitter, je suis fatigué par le voyage dit il en baillant de façon assez discrète.
- Bien sûr ! Va te reposer lui répondit il. On reparlera plus tard. Tu vas rester longtemps ici ?
- Je pense, l’académie m’a manqué je dois l’avouer…
- Ah ! C’est vraiment une bonne nouvelle ! s’exclama le directeur avec un sourire jusqu’au sourire et le serrant dans ses bras
- Oui, je comprends. J’y vais dit le Sang Pur en sortant du bureau. »

Kaname sortit du bureau et parti pour le pavillon de la Lune. Dans le couloir, il croisa Insaf. Il s’était bousculé et elle s’était retournée. Elle avait reconnu le séduisant Kuran. Certes, il avait changé, il avait gagné de la carrure notamment au niveau du torse. Cela était surement du aux entraînements intensifs mais son charme n’avait en point changer, cela ne l’avait fait que l’intensifier. Elle comprenait pourquoi Céline le trouvait si séduisant et qu’elle avait eu une relation avec lui. Il était vraiment très attirant. Kaname poursuivit son chemin et arriva au pavillon. Tout était calme. Apparemment, tous les élèves de la Night Class dormaient. Il en profita pour monter assez rapidement dans sa chambre vu que personne ne l’attendait. Le directeur n’avait apparemment rien dit. Il entra dans sa chambre, rien n’avait changé. Les livres, les photos…Tout était intact. Il ferma les rideaux et commença à ôter sa chemise. Son torse était musclé, ses pectoraux s’étaient dévelevoppés et on pouvait également voir ces abdominaux. Il se coucha et essaya de dormir.

Au même moment, dans le monde obscur, dans une chambre assez sombre, Céline dormait encore, le chloroforme faisait encore effet. La chambre, était peu lumineuse et le noir prédominait dans cette pièce. Des bougies éclairaient faiblement cette pièce et le lit baldaquin avait un voilage noir transparent. On pouvait voir la jeune femme dormir, un visage lumineux parmi cette obscurité. Elle n’était pas seule dans la chambre, une personne vêtue d’un uniforme de cuir et d’une chevelure argentée au regard caché la surveillait. C’était Riku,qui était charger de rester avec elle jusqu’ à son réveil. Son maître s’était réjoui lorsqu’il avait amené dans la demeure de Rido. Grâce à ceci, son vœu pourrait se réaliser.
Céline commença à se réveiller, elle bougeait et ouvrit les yeux. Elle cherchait un regard familier et remarqua qu’elle ne connaissait pas cette pièce. Riku s’aperçut qu’elle était réveillée et au moment où il se leva, la jeune femme l’interpella :
« - Riku c’est bien toi ? lui demanda t elle avec une certaine appréhension
- Oui c’est moi. Que me veux-tu ? lui répondit-il de façon sèche
- Où suis-je ? Dis le moi s’il te plaît ! supplia t elle, angoissée par l’ambiance de cette pièce.
- Tu es dans la demeure de mon maître Rido lui précisa- t-il d’une voix calme et sereine.
- Dans la demeure de Rido ? répéta t elle avec peur. Ce sang pur sanguinaire…Que me veut-il ? interrogea t elle
- Ah la question que j’attendais ! s’exclama-t-il. C’est une chose qui m’est interdite de te dire. enfin, grâce à toi, je ne serais plus un misérable espion.
- Je suis sa prisonnière et toi, tu ne fais rien !! Tu te réjouis de ta future promotion ! s’énerva-t-elle avec des yeux commençant à se remplir de larmes.
- Tu es une proie facile et je connais tes faiblesses. Je suis ta faiblesse et ton amour pour moi me fut si facile à manipuler…expliquait-il. C’est vraiment minable de ne rien voir, tu as été aveugle…
- Tu me dégoûtes…lui dit elle, ses larmes coulaient. Mes sœurs avaient raison, j’aurais du les écouter…
- Ah c’est vrai tes sœurs ! Elles doivent te chercher en ce moment…Que veux-tu ? Tu intrigues mon maître et il te veut à ses côtés. Estimes toi heureuse qu’il te laisse en vie.
- Oh que oui elles doivent me chercher ! Et je préfère mourir qu’être la chose de Rido lui balança t elle
- Tu ne choisis et tâche de ne plus pleurer, le maître veut que tu sois parfaite quand il te verra. Mets cette robe et garde tes forces ! Ne cherches pas à t’enfuir ou mourir de chagrin, tu nous serais inutile ! »

Riku partit prévenir son maître. Céline retint ses larmes mais le monde s’écroulait autour d’elle. Elle avait tout perdu et son destin était de nouveau en jeu. Elle mit la robe et essaya de paraître bien malgré cette trahison et la perte de son cœur . Rido entra dans la chambre, accompagné de son conseillé Riku.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Jeu 2 Juil 2009 - 22:03

tes questions vont être élucidés ma chère lady maintenant!merci pour la description! j'y ai mis tout mon cœur!!

Au manoir, Bérengère et Lidia se rendirent compte que leur sœur avait disparu. Elle n’était plus dans sa chambre. Au début, elles avaient pensé qu’elle s’était enfuie avec Chris, loin des complications du Monde mais cela ne correspondait pas à Céline. Son histoire était certes difficile mais elle avait des responsabilités dont elle ne laisserait jamais tomber ses sœurs, son travail, son pouvoir… Elles décidèrent d’aller au journal mais la rédactrice en chef leur répondirent qu’elle n’avait pas vu sa chroniqueuse du cœur. Elles cherchèrent dans les lieux dont leur sœur fréquentait mais en vain. Il leur restait une seule chose à faire. Elles devaient réciter la formule d’une sorcière perdue mais cela restait une chose impossible puisqu’il fallait être au moins trois. Elles préférèrent attendre encore vingt- quatre heures afin de prévenir leur sœur ainée.

En effet, Insaf était à la Cross Academy et les journées se ressemblaient toutes. Elle vivait au rythme de l’académie, qui était assez routinier. Mais depuis quelques jours, le ciel s’assombrissait de plus en plus et cela l’intriguait de plus en plus. Elle voyait le directeur préoccupé par ce changement soudain météorologique et surtout il s’affaiblissait de jour en jour. Elle avait remarqué qu’il n’assurait plus les cours de défense c’était Kaname qui le faisait dans la journée même si c’était contraire à son rythme de vie vampirien. D’ailleurs les élèves s’en réjouissaient de ce nouvel enseignant puisqu’il était très séduisant et elles faisaient en sorte pour qu’il s’approche d’elle pour remontrer un mouvement. Cela la faisait sourire de voir les élèves se comporter comme ça, elles lui rappelaient des souvenirs de jeunesse.

Ce jour là, les élèves n’avaient pas cours exceptionnellement. Cela était du au changement soudain du temps et puis tous les professeurs ainsi que certains élèves sentaient que des heures sombres se préparaient. Ils devaient s’y préparer et en savoir plus. Le directeur avait convoqué les professeurs et élèves, qui, connaissaient le secret de l’école et de la magie. Ils étaient tous assis autour d’une table ronde. Lors de cette réunion, ils évoquaient leur moyen de défense, les faiblesses de l’ennemi ainsi que les risques d’une attaque ou autre. Après ce rassemblement, ils n’avançaient pas vraiment avancés à part de faire le point par rapport aux informations. Insaf partit de la salle. Elle se hâtait car de nombreuses copies attendaient à être corrigées mais en chemin, elle vit soudainement une personne prendre un malaise. Enfin, elle eut cette impression, elle accourut vers elle. C’était Kaname, il était au sol, asssis et plié en deux par cette douleur soudaine. Elle commença à lui parler, pleine d’inquiétude :
« - Vous vous sentez bien lui demanda t elle près de lui, assez apeurée.
- Oui, ça va lui répondit il avec une voix pleine de souffrance, sa main sur son cœur. C’est juste que mon cœur me fait mal, rien de grave.
- Rien de grave ! s’exclama t elle. Vous ne me rassurez pas
- Ne vois inquiétez pas lui dit alors que la douleur ne faisait que s’intensifier et que la brûlure envahissait de plus en plus son cœur.
- Vous en êtes vraiment sur ? C’est anormal vu votre véritable nature lui déclara t elle
- Je le sais lui dit il d’une voix presque inaudible. Elle est en danger … ne cessa t il de répéter
- Elle ? Qui est ce ? lui demanda t elle
- Personne… C’est bon vous pouvez retourner dans vos appartements, je me sens mieux menti t il
- Si vous le dites mais prenez soin de vous ! Le directeur a besoin de vous…lui rappela t elle en se relevant
- Oui, je le sais répondit le Sang Pur, une fois levé. Merci ! »

Insaf partit en direction des dortoirs destinés aux professeurs alors que Kaname se dirigea vers le pavillon de Lune. Il ne cessait de réfléchir pourquoi il avait ressenti cette douleur si intense et qu’il la ressentait toujours. Une fois arrivé dans sa chambre, il se coucha en espérant que cette douleur passerait mais en vain. Surtout quelque chose l’obsédait, cette douleur et ce pressentiment, elle était en danger. Il le ressentait au fond de lui-même avec la certitude qu’il aimait encore.

Au Royaume de Rido et de Mickel, il y avait un sentiment de victoire qui régnait. Rido avait obtenu ce qu’il convoitait et se réjouissait. Il avait rencontré Céline le soir de son enlèvement et il n’était pas déçu du choix qu’il avait fait d’en faire son épouse. Elle était belle, dégageait une odeur très attirante et avait un pouvoir qu’il lui était inconnu. Cette union ferait basculer le Monde.
Céline était encore enfermée dans sa chambre. En effet, Rido ne voulait pas que ses sujets la voient avant le mariage. Céline essayait de s’endormir mais cela lui était beaucoup trop difficile. La souffrance envahissant le plus profond de son être et l’idée de ce mariage lui donnait envie de mourir. Sa vie avait basculée et l’homme qu’elle aimait le plus au monde l’avait trahi. Elle ne comprenait pas ce changement si soudain. Sa première idée fut la manipulation de l’esprit mais ces paroles étaient si dures, si réelles qu’elle en avait déduis que l’histoire avait été une simple comédie pour lui. Elle ne pouvait plus aimer suite à ça et l’espoir s’éteignait en elle. Une servante lui apporta un somnifère sous l’ordre de Rido car il voulait que sa future épouse ait une bonne mine. Elle refusa au début mais elle le reprit car la servante insistait et que si ça pouvait la tuer, cela l’arrangerait.
Elle s’était enfin endormie grâce à ce breuvage. La chambre était calme lorsque deux anges apparurent. Ils étaient vêtus d’une toge blanche délicatement brodée avec de l’or et dégageaient tout deux une aura très lumineuse. Ils étaient des anges gardiens, Gaëlle et Michel : les protecteurs de Céline. Ils commencèrent à discuter à voix basse. Leur voix était similaire aux chants des violons, doux et mélodieux.
« - Elle a de sacrés ennuis, tout ça à cause de lui dit l’ange Michel en pensant à Chris. Elle n’aurait jamais du autant l’aimer.
- Tout n’est pas de sa faute non plus. Le contexte est compliqué et puis si elle aime, elle ne la jamais choisie répondit Gaëlle.
- Enfin si elle a choisi de l’aimer ! A une époque, elle aurait du y renoncer et elle aurait moins souffert. Il l’a changé et là, il n’arrange pas son cas, il l’a enlevé pour en faire l’épouse de son maître ! J’ai envie de lui mettre mon poing en plein visage s’énerva-t-il
- Cela ne sert à rien de s’énerver ! Tout le monde fait des erreurs et elle souffre vraiment des sentiments qu’elle a pour lui. Elle ne veut plus jamais aimer.
- Elle ne devrait pas vouloir cela. Aimer c’est l’essence de l’homme et puis elle ne pourra jamais éviter d’aimer de nouveau, c’est si…expliqua t il en cherchant son mot
- Soudain, inattendu…Elle le sait mais elle veut éviter la souffrance. En plus, elle croit que personne ne lui ait destiné et que seule la sigue serait le remède à tous ces maux.
- Elle a vraiment perdu tout espoir…constata t il. Pourtant , sa moitié l’attend et elle apaisera son cœur. Elle sera celle qu’elle aura toujours cherché et la comprendra mieux que quiconque. Il ne faut pas qu’elle pense à cela surtout avec l’épreuve qui l’attends. Elle doit être forte. Sa vie n’est pas finie ! déclara t il
- Oui je le sais mais cette souffrance est tellement forte qu’elle ne sait comment l’évacuer…Sans compter que cette épreuve ne va pas lui faciliter les choses pour tourner la page…Cela fait beaucoup pour elle, tu sais lui dit elle
- Je m’en rends compte mais le destin lui réserve des choses merveilleuses,crois moi et puis nous sommes là pour la protéger.
- Oui nous sommes et nous la soutiendrons coûte que coûte !! renchérit elle »

Les anges gardiens disparurent. Une porte s’ouvrit soudainement, Riku rentra pour chercher Céline. La cérémonie allait commencer.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Sam 11 Juil 2009 - 21:10

voici la suite et je vous préviens qu'il y a une scène qui risque vous choquez!

Les sœurs de Céline ne cessaient de la chercher et les vingt quatre heures étaient passées. Il y avait urgence, elle devait prévenir leur ainée. Le problème était urgent et l’éventualité du pire était présente dans leur esprit. Elles se transformèrent en chibi aidil et bérenge pour prévenir à leur sœur de cette terrible disparition et peut être récité la formule d’une sorcière disparue. Elles apparurent dans la chambre d’Insaf, qui, fut surprise. Elle leur demanda :
« - Vous m’avez fait peur ! Que se passe t il pour que vous soyez là ? avec inquiétude et en essayant de calmer son cœur qui battait à la chamade.
- Désolée de t’avoir fait peur dit Bérengère, mais c’est vraiment important ! Céline a disparu depuis plus de deux jours…On l’a cherché de partout mais en vain expliqua-t-elle
- Ce n’est pas possible...déclara Insaf, bouleversée. Que faisait-elle avant qu’elle ne disparaisse ?
- Elle était en compagnie de Riku continua Aidil. Je ne veux pas croire que c’est lui…
- J’en ai bien l’impression mais pourquoi ? se demanda leur sœur ainée
- Tu veux dire qu’il l’a manipulé dit Bérengère en voulant éviter de faire face à cette vérité
- Oui c’est ça reconnut Insaf. Je regrette vraiment d’avoir eu raison à propos de son cas. Il a du la livrer à son maître supposait-elle
- Mais pourquoi ? Je ne le comprends pas…A ce que je vois, vous avez un temps sombre ici aussi …
- Oui cela fait plus de deux jours qu’il y a ce temps au même moment que…s’interrompait-elle en voyant une hypothèse
- Au moment que quoi ? demanda Bérengère
- Que Kaname ait pris un malaise. Il disait qu’elle était en danger. Il devait parler de Céline. Pourquoi ne l’ai-je pas compris avant …
- Tu ne pouvais pas le savoir malgré leur ancienne relation. On ne sait pas comment la retrouver et on doute sur la formule expliqua Bérengère
- Oui la formule va être inefficace car le lieu où elle est prisonnière est surement protégé contre la magie. Nous devons laisser le cours des choses se faire en espérant qu’il la laisse en vie déclara la sœur ainée
- Oui malheureusement dirent elles à l’unisson. On te laisse et on te tient au courant si on apprend quelque chose en plus.
- Bien sur ! A bientôt ! Vous me manquez ! leur dit-elle
- Toi aussi, tu nous manques ! A bientôt ! »

Elles repartirent et Insaf continua à préparer ses cours même si ses pensées étaient destinées à sa sœur Céline. Elle avait peur pour elle.
Au même moment, dans les dortoirs de la Night Class, un Sang Pur pensait également à Céline. Son cœur battait encore pour elle mais cette douleur était permanente et ce qui empêchait Kaname de dormir et manger. Il la savait en danger et connaissait le coupable de cet acte, l’un de ces descendants, Rido, la honte des Kuran. Mais il ne pouvait rien faire car il ne connaissait pas la cachette de Rido. Il devait endurer cette souffrance par amour pour elle.
Depuis que cette douleur était apparue, la santé du directeur Cross s’était dégradée. Il était de plus en plus et il devait passer la majorité de son temps alité. Sa toue s’aggravait et la fièvre ne cessait d’augmenter. Kaname, Yagari, Zéro, Lucia et Insaf s’inquiétaient de plus en plus pour lui. Ils veillaient chacun à leur tour et avaient tous cette peur qu’il meurt. L’académie n’aurait plus la même énergie sans son fondateur. Ils savaient tous au fond d’eux même que les choses la mort et la souffrance étaient proches. Le mal ne cessait de grandir.

En effet, le conseiller de Rido venait chercher pour la cérémonie. On l’habilla d’une robe noire avec un voile. Elle était ornée de perles ainsi que de la dentelle. Elle mettait en valeur de la fiancée et ressortait la pâleur de son teint malgré un maquillage prononcé, ses lèvres étaient d’un rouge vif avec un regard charbonneux. Riku l’accompagna jusqu’à l’autel de la crypte où l’attendait Rido. Il était impassible face à cela et Céline ne cessait de penser qu’elle recevait le prix de ses erreurs ainsi qu’à la mort. Ils avancèrent vers l’autel et la laissa face à Rido ainsi qu’au maître de cérémonie Mickel. Elle était observée par tous les disciples du Sang Pur sanguinaire.
Rido la fit rapprocher de lui et le mage Mickel commença la cérémonie. Céline voyait dans leur regard de la haine et de l’envie notamment Rido. Mickel susurra des paroles en une langue inconnue et fit passer une coupe de sang à Rido puis à la future épouse. Elle était dégoutée par le fait d’y boire et n’avait qu’une envie de voir. Puis le mage prit un atame et mélangea le sang de Céline à celui de Rido afin qu’il soit lié tout en invoquant une magie funeste. Il lui passa un anneau en or mais lorsqu’elle eut au doigt, elle se sentit soudainement compresser et soumise à une force. Il l’embrassa à la fin de la cérémonie. Le visage de Céline était crispé et dégoûté. Ils sortirent de la crypte pour aller à la fête organisée à l’occasion du mariage.

La salle était pleine de vampires, une grande majorité de Level E étaient présents ainsi que des nobles et des hunters, qui, s’étaient ralliés à Rido lors de la dernière grande bataille. Ils étaient tous assis d’une grande table rectangulaire. Il y avait du vin, du sang et des filles de petites vertus. Cette fête avait tout d’une orgie et Céline était dégoûtée par ce qu’elle voyait. Rido avait l’air de se réjouir et montrait une certaine impatience pour le reste. Le mal avait gagné une bataille et comptait bien de nouveau en gagner une autre. Son conseiller arriva et lui parla à son oreille.

C’était à propos de la nuit de noces et apparemment la chambre était prête. Rido amena dans la chambre, Céline appréhendait ce moment. Elle ne voulait pas se donner à lui. Il commença à l’embrasser, puis ses baisers descendaient le long du cou. Céline était tendue. Il l’allongea sur le lit et lui enleva sa robe. Elle ne voulait et se débattait. Elle le repoussa à l’autre bout de la pièce. Malgré cela, il la gifla et l’allongea de force sur le lit. Il la déshabilla et la pénétra malgré elle. La pénétration était souffrance. Ses baisers étaient douleurs comme son corps. Il y prenait plaisir alors qu’elle pleurait impuissante, avec souffrance. Elle se sentait sale et maudite. Elle ne voulait plus vivre. À ce moment là, un orage gronda, le mal avait gagné cette ultime bataille…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!


Dernière édition par missmoon le Mar 25 Aoû 2009 - 20:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 12 Juil 2009 - 23:05

ah je ne dirais rien mais voici la suite ! vous pouvez remercier mon problème de connexion grâce à ça j'ai avancé!


Dans cette même nuit, le glas sonna à la Cross Academy. Le directeur les avait quittés. Tous
les élèves et professeurs le pleuraient. Ses proches étaient accablés et les dernières paroles du directeur Kaien avaient permis la révélation de secrets notamment pour Lucia et Zéro. En effet, le directeur avait demandé à Lucia de chanter pour ses funérailles et pour cela, elle devait être de nouveau sirène.

Elle raconta son secret à Zéro. Elle était la princesse du Pacifique Nord. A cette époque, le monde était en danger notamment celui de l’océan car Mickel, un être dénué de sentiments voulait s’en emparer. Ses amies, qui étaient des princesses sirènes, le combattaient par leur chant. Malheureusement, Mickel était insensible au chant et petit à petit, il aspirait le pouvoir de chaque sirène. Elles moururent une à une. Lucia se souvenait de la scène comme si cela s’était passé récemment. Kaïto l’attaquait de toutes parts lorsque soudainement il vit son sang. Mickel l’avait touché. Kaïto mourut dans ses bras alors que son ennemi parti. Zéro était abasourdi par l’histoire de Lucia. Elle avait un passé si proche du sien. Il lui demanda s’il pouvait la voir en tant que sirène. Elle accepta et l’emmena dans un endroit caché de l’académie. Il ne cessait de pleuvoir et la mer était agitée. Cela rappelait les terribles souvenirs de Lucia. Par la pluie, elle se transformait peu à peu en sirène. Zéro voyait apparaître des écailles sur le corps de Lucia puis soudainement une queue de poisson. Il était étonné par cette transformation mais il la trouvait magnifique. Le rose lui allait à ravir et sa véritable nature mettait en valeur son corps, qu’il trouvait si parfait. Lucia avait peur de sa réaction mais Zéro vint la rassurer. Il l’aimait pour ce qu’elle était et qu’il resterait toujours à ces côtés.

L’heure des funérailles arriva. Tous les élèves étaient vêtus de noires même les ceux de la Night Class. La pluie ne cessait pas de tomber. Kaname fit un discours. C’était son éloge, celle d’un homme voulant réaliser un rêve et qui fit tout son possible pour qu’il soit exaucé. Sa vie était faite de batailles mais aussi de rencontres. Il était un exemple pour chaque personne présente et que son œuvre resterait dans chaque esprit. On sentait que Kaname était ému et très attristé. La souffrance n’avait fait que s’intensifier. Insaf pleurait pour cet homme si généreux. Yagari et Zéro ne montraient aucunes émotions mais leur douleur était vive. Lucia chanta, les yeux pleins de larmes, un chant inconnu de tous, les paroles étaient tristes. Elle apaisait les cœurs. Chacun posa une rose rouge sur la stèle du directeur en hommage. La pluie pleurait également cet homme.

Dans le monde obscur, Rido et Mickel observaient les funérailles. Ils se réjouissaient car un ennemi avait disparu et que leurs pouvoirs ne cessaient de croître. Rido, par la vue d’êtres endeuillés, lui donna une idée. Il commença à en parler à son acolyte :
« - Voir ces personnes si affectées m’a donné une idée, mon cher ami !
- Ah oui ! Laquelle ? demanda Mickel
- Profitons de ce moment pour les attaquer. Ils sont émotionnellement affaiblis et nous aurons effet de surprise lui expliqua t il
- Très bonne idée ! De plus, je ressens à travers certains êtres notamment une douleur bien plus grande que les autres. Ils n’ont pas la force de se battre. C’est vraiment un moment très opportun pour nous et …dit Mickel
- Cela nous permettra de gagner encore plus de pouvoir même par l’union avec cette humaine, je suis devenu encore plus puissant jubila t il tout en appelant un garde pour mettre en place la future armée pour cette prochain attaque.
- Oh que oui ! Vous avez acquis énormément de pouvoir par ce mariage mais ce qui vous faudrait pour asseoir votre pouvoir, ce serait un héritier.
- Je le sais ! D’ailleurs, as-tu pu voir si ma nuit de noces fut fructueuse ? interrogea t il son compagnon.
- Je vois plusieurs présences dans un futur mais tout est encore flou. Je ne sais qu’une chose. Cette nuit de noces a enclenché un dessein sombre et complexe. Ce dessein sera décisif pour le bien et le mal.
- Très intéressant tout cela…déclara Rido. Sauras-tu quand tout cela sera éclairci ?
- Je ne peux vous dire répondit Mickel. De grands pouvoirs vont naître et les fondements de ce Monde seront bousculés. Je ne peux vous dire que cela.
- Merci mon ami dit Rido assez déçu mais voyant que cette union serait prolifique. Je vais prévenir mon conseiller de cette bataille afin qu’il reste auprès de sa reine. A très vite, mon ami. La victoire est proche. »

Rido se para de son tenue de combat et alla quérir Riku de ce futur évènement. Céline entendit les paroles de Rido. Elle était outrée par ce comportement. De plus, elle sentait un changement intérieur en elle. Elle avait des nausées. Elle connaissait ces symptômes mais ne voulait pas de ceci surtout venant de cet être abominable. Elle n’avait aucune liberté, Riku était toujours assez côté. Elle faiblissait de jours en jours, son corps changeait de jours en jours. Elle sentait le mal grandir en elle telle que la mort proche pour elle…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mar 14 Juil 2009 - 23:19

Dans l’académie, tout était calme. Aucun cours n’était prévu. Ils faisaient le deuil du fondateur de cette institution. Zéro et Lucia étaient ensemble, dans la même pièce. Il lui évoquait les souvenirs avec le directeur et ce qui le directeur avait fait pour lui. Elle sentait de la tristesse en lui ainsi qu’une nostalgie.
Dans la Night Class, le deuil était difficile car les jeunes vampires avaient peur que le rêve du directeur s’effondre suite à son décès. De plus, il remarquait que Kaname devenait de plus en plus taciturne depuis cette disparition. En effet, la douleur du Sang Pur était intense et continuelle. Le directeur lui manquait et l’avait quitté trop tôt. Il ne dormait plus et il n’avait de cesse des pensées pour Céline. Le pire lui semblait si proche.
L’ami, le plus proche du directeur, prenait ses nouvelles fonctions. Il trouvait le bureau trop calme et mal à l’aise. Il n’avait pas sa place en tant que directeur malgré les dernières volontés de celui-ci. De nombreux papiers étaient sur le bureau. Cela concernait principalement les élèves. Il les rangea et remarqua un morceau de papier déchiré « Insaf peut aider Lucia, elle connait la méthode pour protéger son esprit. ». Il était surpris par ce message et le mit de côté. Alors qu’il était repensait au temps passé ainsi qu’à sa nouvelle fonction, il sentit plusieurs présences étrangères. Il se retourna vers la fenêtre et vit Rido, accompagné d’une soixantaine d’hommes, de level E, plus précisément. Il sorti du bureau et alla déclencher l’alarme. Tous comprirent l’alerte. L’académie était attaquée. Les délégués de classe rassemblèrent les élèves afin de se réfugier dans les sous sols. Ils devaient faire vite. Ils descendirent et arrivèrent au refuge. Au même moment, le nouveau directeur et ses compagnons se préparèrent au combat. Ils descendirent à l’entrée de l’académie pour accueillir l’ennemi. Ils étaient tous là, le regard déterminé et les armes à leurs mains. Rido commença à les accoster :
« - Alors votre cher directeur vous a quitté ? Vous n’êtes pas trop tristes ?
- Rido, la ferme ! répondit Zéro, outragé. Tu n’es qu’un être ignoble et je vais te le faire payer le menaça t il.
- Ah toi ! Je suis sur que tu n’arriveras pas à te venger, tu tiens beaucoup à elle lui répondit il en lançant un regard dans la direction de Lucia et puis comment dire…
- Que veux tu rajouter ? demanda Kaname en essayant de ne pas s’énerver. Pour lui, cette attaque était celle de trop.
- Mon cher neveu, tu oses me répondre ! Pourtant tu es à bout de force à cause de cette humaine. Vois tu elle est devenue ma femme et grâce à cela, j’ai étonnamment gagné en pouvoir ainsi qu’en force.
- C’est ce que tu vas voir ! répondit Kaname en laissant sortir sa colère et l’attaquant. »

Ils se retrouvèrent soudainement entourés de level E. Ils étaient tous prêts à se défendre. Soudain, un level E attaqua Insaf. Elle le fit virevolter d’un geste de sa main et Yagari en profita pour le tuer grâce à son arme anti vampire. Kaname en frappa un et l’étrangla par son pouvoir. De leur côté, Zéro et Lucia combattaient avec leurs armes. Ils les éliminaient un à un afin de mieux se rapprocher de Rido. Ils rencontraient des difficultés mais certaines d’entre eux se dégageaient mieux de ces sangsues. Zéro et Kaname arrivèrent près de leur ennemi. Ils étaient enfin face à face. Tous deux avaient un regard vengeur et déterminé, cela faisait longtemps qu’ils attendaient ce moment. Rido les regardait avec une certaine délectation. Il commença à les attaquer et tous deux se défendirent. Ils devaient le blesser à tout prix. Leurs forces étaient égales et Rido gardait malgré tout l’avantage. D’un coup, Kaname reçut un coup en plein visage et le rendit à son oncle. Zéro voulait l’atteindre avec son bloody rose mais son ennemi était beaucoup trop rapide. Autour d’eux, la bataille était à son comble. Leur ami combattait malgré leur blessure avec détermination pour la défense de l’académie. Zéro observait assez vers Lucia, il avait peur de la perdre. Elle s’en sortait bien même si elle était fatiguée. Plus ils les combattaient, plus le nombre de level E grandissait. Ils n’en voyaient pas la fin. Rido gagnait l’avantage lors de ce combat. Zéro et Kaname étaient blessés et leurs compagnons d’armes également. Soudain, Zéro vit Lucia tombée à terre. Il accourut vers elle en terrassant les obstacles les séparant. Il arriva vers elle et élimina le level E avec rage. Il prit Lucia dans ses bras en priant les dieux pour qu’elle soit encore vivante. Rido profita de ce moment pour blesser de nouveau Kaname et fuit. Son attaque avait causé assez de troubles et de larmes pour qu’il la considère comme victoire.

Dans le royaume où l’anarchie régnait, le peuple se réjouissait d’une grande nouvelle. Leur reine était enceinte d’héritiers. En effet, le ventre de Céline ne cessait de s’arrondir et Mickel l’avait examiné. Il avait entendu deux cœurs battre. Cette nouvelle était grande pour lui ainsi qu’à son collaborateur, Rido, le père de ces enfants. Pour Céline, sa vision était bien différente. Elle voyait cette grossesse comme un fardeau, une punition pour ses péchés commis. Elle avait plus de libertés par celle-ci. On l’autorisait à sortir qu’en présence de Riku et on voulait qu’elle se repose pour mieux gérer cette grossesse. On faisait tout pour qu’elle reste en bonne santé même si elle savait qu’ après leur naissance, ce serait sa fin.
Lors d’une promenade, dans le château, un matin, Céline commença à sentir quelques douleurs. Riku ne la vit se plier en deux. Elles passèrent et continua son chemin. Quelques minutes après, les douleurs revinrent encore plus intenses et elle perdit les eaux. L’accouchement commença, Riku était à ses côtés. Le moment qu’elle appréhendait le plus était en marche…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Ven 24 Juil 2009 - 23:22

merci beaucoup mes soeurs je fais de mon mieux pour vous faire rêver et voyager dans mon monde! voici la suite!

Le nouveau directeur et ses compagnons se remettaient de cette bataille. Ils avaient tous été blessés plus ou moins gravement. Les élèves étaient sous le choc mais aucun d’eux n’avait été touché. L’abri les avait bien protégés. Pourtant, les dégâts étaient là. Insaf était blessée au bras et Lucia souffrait de graves blessures. Zéro la veillait et il sentait qu’elle avait du mal à respirer. Les soins médicaux faisaient leur effet de façon assez lente. Kaname avait une cicatrice sur sa joue gauche. Ses connaissances en alchimie et magie furent inefficaces pour soigner Lucia. Insaf décida de faire appel à ses sœurs. Bérengère avait le don de soigner les blessures, elle pourrait aider à soigner Lucia, la plus gravement blessée.
Elle se transforma en chibi lady et alla quérir ses sœurs. Elle expliqua ce qu’il s’était passé et repartirent avec elle. Dès qu’elles arrivèrent, Bérengère soigna son ainée et partit guérir Lucia. Zéro la regarda imposer ses mains au dessus de Lucia. Il voyait une lumière vive et apaisante. L’expression de ses yeux avait un mélange d’appréhension et d’étonnement. Soudain, il entendit Lucia respirer normalement. Il se pressa vers elle et l’embrassa tendrement. Bérengère continua à les aider pour les soins tandis que Lidia aidait à la réorganisation. La pluie ne cessait de tomber.
Tous se remettaient de cette défaite et avaient l’intention de s’y préparer pour la prochaine bataille : l’ultime combat.

Pendant ce temps là, Riku emmena Céline dans sa chambre pour l’accouchement. Les douleurs étaient plus proches et la douleur plus intense. Il l’allongea sur son lit et envoya une servante cherchée de l’eau ainsi que des serviettes.
De son côté, il essaya de détendre Céline. Elle n’en croyait pas ses yeux, elle allait accoucher en sa présence. En même temps, il contacta Mickel par la télékinésie. Il arriva en même temps que la servante. Céline souffrait et le premier enfant commença à descendre et Mickel vit la tête. Céline devenait de plus en plus pale, ses forces s’amenuisaient et les battements de son cœur étaient de plus en plus faibles.
La pluie et le tonnerre ne cessaient de tomber. L’enfant naquit et Céline s’évanouit. Riku la réveilla avec beaucoup de difficultés mais il fallait que le second enfant naisse. Le second accouchement fut encore plus difficile car l’état de celle-ci était mauvais. L’enfant apparu sous le regard de l’acolyte de Rido. Il avait du mal à sortir et il l’aida. Le nouveau né pleura et le temps changea soudainement.
La pluie avait disparu pour laisser place au soleil, à la lumière. Mickel donna les deux enfants à Céline, dont la vie s’échappait peu à peu en elle.
Elle accoucha d’un garçon et une fille. Ils étaient différents. Le premier né avait un teint clair voire livide. Ses yeux étaient sombres avec un fond pourpre et ses cheveux d’un châtain foncé. Alors que la petite fille avait une peau rosée et des yeux bleus. Elle était rousse.

D’un coup, Rido arriva de sa bataille et demanda à voir ses enfants. Il débarqua dans la chambre et les arracha des bras de leur mère. Il vit qu’il n’avait pas eu deux fils et fut outragé par le destin. Il l’appela Ryo tant qu’à la fille, il décida qu’elle devait mourir tout comme sa mère. Elles ne leur étaient d’aucunes utilités mais Mickel intervenait en lui disant qu’il ne fallait qu’elles meurent notamment la petite fille car sans elle, la prédilection ne se fera pas. Le vil Sang Pur lui répondit que cet enfant ne pouvait qu’être mauvais alors que le second c’était inconcevable. Son acolyte persista, Rido céda.

Grâce à lui, elles restèrent en vie et Céline nomma sa fille Espérance. Elle était pour elle, celle qui lui redonnait un sens à sa vie, un nouvel espoir pour tous ainsi qu’un grand destin l’attendait. Elle était la nouvelle lumière sur ce Monde.

FIN DE LA PREMIERE PARTIE

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Mer 19 Aoû 2009 - 21:06

merci beaucoup les filles! par contre vous attendre à ce genre de frayeur ça fait parti de mon esprit sadique!

Seconde partie

Seize années avaient passées depuis ces derniers évènements. La vie de chacun avait été bouleversée et le Monde avait changé.

Pendant ces seize dernières années, la vie à la Cross Academy était différente et ces membres avaient revu leurs priorités afin de mieux appréhender les nouvelles épreuves qu’ils les attendaient et surtout pouvoir faire leur vie malgré tout.
Zéro, suite à la dernière bataille, avait décidé de demander en mariage Lucia et quelques jours après, ils avaient célébré ce sacrement. Elle portait une robe blanche avec de la fine dentelle. Elle était coiffée d’un chignon où il était décoré d’une rose blanche. La chapelle de l’académie avait été décorée pour cette occasion, les bancs étaient ornés de tulles blancs ainsi que de fleurs. Yagari avait présidé la cérémonie et tous leurs proches étaient présents. C’était le plus beau jour de leur vie et Zéro gardait en mémoire l’entrée de Lucia dans la chapelle telle une apparition d’un ange. Après leur mariage, ils finirent leurs études et décidèrent d’enseigner dans l’académie. L’un enseigna les défenses contre les forces vampiriennes et l’autre enseigna l’art.
Kaname parti un temps afin de trouver de nouvelles forces alliées mais cette tache fut décevante et pénible. Il n’avait pas trouvé d’autres alliés que le Royaume d’Airi et les amis du Fullmetal Alchimiste. Dans ce même temps, il essaya de localiser Céline mais elle était introuvable. Mais quelque chose changea en lui. Son cœur ne lui faisait plus mal depuis cette dernière bataille, il ne savait expliquer ce changement à part peut être le fait qu’il ne ressentait plus rien pour elle. Il enseigna également dans l’académie en tant que professeur de défense que le directeur dirigeait avant sa mort. Il consacra la majorité de son temps à l’enseignement ainsi qu’aux moyens de surprendre leur ennemi.
Les sœurs de Céline avaient pris une grande décision. Elles étaient parties de leur manoir afin de vivre plus proche de leurs alliés qui étaient devenus de proches amis. Elles emménagèrent dans la Cross Academy mais pas seules. Malgré l’emprisonnement de leur sœur d’amitié, elles avaient pris conscience qu’elles devaient construire leur bonheur. Depuis ce jour, elles partagèrent leurs vies avec leur âme sœur : Insaf avec André, son amour d’enfance, Lidia avec Thibalt et Bérengère avec Jean Baptiste. Ils les soutenaient dans cette épreuve si difficile : la perte de leur sœur.

Dans le monde obscur, la vie avait été également modifiée pendant ces seize dernières années. Depuis la naissance des deux enfants, les projets et le rythme de vie avaient changés. En effet, l’éducation des enfants avaient changé la vie de nombreuses personnes dans le royaume de Rido.
Celle qui fut la plus touchée, ce fut Céline. Rido avait pris en charge de l’éducation de ces deux enfants mais celle d’Espérance était essentiellement confiée à sa mère. Il avait installé ses deux femmes dans une bâtisse non loin du château. Cette bâtisse avait tout d’un manoir entouré d’un domaine. Céline et sa fille y séjournaient la plupart du temps toujours en présence de Riku. La jeune femme enseignait à son unique fille la passion pour la lecture, le sens du partage, de l’écoute, la bonté et la maîtrise de ses pouvoirs. Elle avait hérité tous les pouvoirs des sœurs d’amitié de sa mère sauf celui de l’éclipse. Céline essayait donc de les apprendre à les maîtriser même si elle ne connaissait pas vraiment le moyen d’apprivoiser les autres dons. En complément de cette éducation, son père lui enseignait la culture des vampires et Riku s’occupait des cours d’escrime. Rido n’était pas convaincu de cette éducation car cet enfant était du sexe féminin et que surtout elle n’avait aucun trait de vampire.
Son frère Ryo vivait avec son père et son enseignement était essentiellement concentré sur l’art de la guerre ainsi que la culture des vampires. Il ressemblait énormément aux Kuran et son côté humain n’apparaissait que très rarement pratiquement qu’en présence de sa sœur.
Mickel donnait des leçons de divination ainsi que de la manipulation de l’esprit, Espérance était vraiment de curieuse de savoir comment cela était possible malgré ces cours. Mickel était impressionné par la facilité d’apprentissage de ces deux enfants et il savait qu’un grand destin les attendait.
Le règne de Rido était encore plus grand parce ces conquêtes de nombreux royaumes notamment celui de Neo Verona, dont le château servait de résidence d’été. Rido était craint par son peuple ainsi que celui des royaumes conquis. La reine était respectée par tous pour son souci du bien être du peuple et sa beauté. Aux yeux du peuple, ils formaient une famille malgré la tyrannie de l’ignoble Sang Pur.

Pendant ces seize longues années, leur vie avait changée et serait prête à un bouleversement. Ils avaient tous prit un nouveau départ mais il ne serait pas irréversible. Ce nouveau départ allait être modifié par de nombreux évènements que le destin leur avait réservé.

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!
Revenir en haut Aller en bas
missmoon
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus
Sacré noble&Ecrivain du millenium&Palabundus


Nombre de messages : 2531
Age : 29
Localisation : dans la ville de lumières
Date d'inscription : 22/07/2008

Vos personnages dans le RPG
Sailor Moon RPG:

MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Dim 23 Aoû 2009 - 1:35

Au royaume de Rido, la vie était en effervescence. En effet, parmi le peuple mais également au château, on préparait l’anniversaire des enfants du monarque. Ils allaient entrer dans l’âge adulte et le roi voulait une grande fête pour célébrer cela. Il avait confié cette tâche à leur mère, Céline. Elle devait organiser le plus grand bal en leur honneur mais aussi pour recevoir les alliés de Rido. Elle se chargeait de la décoration ainsi que des nombreuses invitations.
Pendant ce temps là, les deux adolescents étaient en cours avec Mickel. Ils étudiaient la manipulation de l’esprit ainsi que le fait de s’infiltrer dans les pensées d’autrui. Tous les deux y arrivaient avec une grande facilité. Mais voilà cette technique faisait poser certaines questions à Espérance et provoquait assez souvent son professeur. Ce fut le cas cette fois ci encore où elle l’interpella :
« - Excusez moi Maître mais je ne vois pas l’intérêt de savoir faire ceci puisque nous entravons le propre de la nature humaine : la liberté de pensée.
- Je t’ai déjà expliqué pourquoi on se servait de cette manipulation ou de la lecture des pensées. Elles nous permettent de nous défendre, de connaître les faiblesses de l’ennemi mais aussi d’en faire un allié.
- Et vous en faites quoi du libre arbitre ? lui demanda t elle d’un ton sec dont Mickel et son frère n’appréciaient guère.
- Le libre arbitre ne fait pas parti de ce processus et puis la personne peut contrer cet acte déclara Mickel.
- Je le sais déjà mais toute personne censée ne connait pas la manipulation de l’esprit et ne peuvent s’en défendre. Cela vous donne encore plus de pouvoir et donc vous vous imposez de même puisque le libre arbitre est atteint sans que la personne ne s’en rende compte. Vous l’avez utilisé sur beaucoup de personnes présentes dans ce château ? questionna t elle avec une certaine colère au fond de sa voix
- Un certain nombre mais ceci ne te regarde pas, Espérance lui répondit il avec un regard sombre et une voix très autoritaire.
- Si vous le dites, le cours n’est il pas fini ? lui demanda t elle.
- Oui à l’instant. »

Les deux élèves partirent. Ryo avait beaucoup de difficultés à comprendre les réactions de sa sœur. Elle était si rebelle qu’elle ne voyait pas ce qu’on leur enseignait était pour leur bien. Il en avait parlé avec Mickel et cette réaction, selon lui, venait de son instruction. Pour Ryo, cet argument lui convenait. Il trouvait qu’elle lisait beaucoup trop même des livres qui lui étaient interdits.
Elle était si différente que lui : il était taciturne, acceptait l’éducation qu’il recevait, n’aimait pas lire et aimait l’art de la guerre. Tant qu’à elle, elle était de nature très curieuse et avait une grande soif de connaissance, l’art de la guerre l’intéressait également comme la vie des vampires mais surtout qu’elle était humaine. Elle ressemblait beaucoup à leur mère et le regard de Ryo avait changé vis-à-vis de sa sœur. Elle l’attirait énormément et son cœur battait d’une façon inhabituelle en sa présence. C’était étrange pour lui mais il se sentait si proche d’elle…

Dans l’école fondée par le plus des hunters, Cross Kaein, la vie s’écoulait paisiblement. Tout le monde était à leur tache. Les cours avait repris et les professeurs également. Le compagnon de Lidia, Thibalt, était venu le maître d’arme de l’académie. En effet, il y a quelques années de cela, Neo Verona avait été attaqué par l’armée du plus sanguinaire des vampires. Ils s’étaient défendus contre eux mais en vain. Thibalt vit mourir nombreux de ses proches mais aussi la sérénité retrouvée de la ville. Il du quitter son royaume natal vers une terre promise appelée la Cross Academy, qui était connu pour sa résistance face à Rido.

Il arriva sur ce lieu, blessé et souffrant d’une grande fin. Ce jour là, c’était Lidia qui l’avait accueilli. Lorsqu’elle le vit, elle l’amena aussitôt dans une chambre et lui prodigua des soins. Elle veilla sur lui le temps de sa convalescence ce qui leur avait permis de se connaître. Une fois rétabli, il pu raconter les faits et convaincre le directeur Yagari de le garder. Il lui montra ses talents d’escrimeurs en se mesurant à différents adversaires notamment André et le directeur l’approuva. Par la suite, sa relation avec Lidia s’était intensifiée et un amour naquit entre ces deux êtres. Cet amour si intense leur fit connaître les joies du mariage.

Depuis ces cinq dernières années, Thibalt était resté à la Cross Academy et auprès de son épouse Lidia. Mais ce jour là, la vie fut troublée dans l’académie. Les professeurs alliés reçurent une missive de Kaname. Ils les voulaient tous convoqués à minuit dans la grande salle. Cette missive provoqua de nombreuses interrogations et beaucoup d’inquiétudes. Lidia, qui était enceinte de quelques mois en fut troublée. Elle avait peur de la nouvelle qu’allait annoncer Kaname surtout celle de la mort de sa sœur.
Minuit arriva, les sœurs de Céline et leurs compagnons arrivèrent dans la salle. Il y avait également Yagari, Zéro et Lucia ainsi que Kaname. Il leur expliqua qu’une possibilité de faire sortir Céline de sa prison mais pour cela, ils devaient oublier certaines erreurs du passé. Soudain une personne fit son apparition par un passage lumineux…

A SUIVRE...

-----------------------------------


Merci ma Guerrière pour cette magnifique signature!!
Bonne Année à toutes et à tous!!
Surtout ma grande sœur adorée, ma aidil adorée, ma nounourrse, ma ptite alex et tous les autres membres!!
Passez de bonnes fêtes!


Dernière édition par missmoon le Dim 23 Aoû 2009 - 19:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un nouveau départ   Aujourd'hui à 5:10

Revenir en haut Aller en bas
 
Un nouveau départ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Episode 22 : Un Nouveau départ
» [The Wonderful World of Disney] Un Nouveau Départ Pour la Coccinelle (1997)
» Changement de région/travail. Nouveau départ!
» Un Nouveau départ pour la Coccinelle:
» Coeur de dragon II - Un nouveau départ:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
J'adore le manga Sailormoon et vous ? :: Flood :: Coin creatif :: FANFIC :: Un nouveau départ-
Sauter vers: